LES MEDIAS D’INFORMATION,
LE CRIME ET L’EUROPE

 

Par Xavier Raufer
Criminologue français, Directeur des études au Département de recherches
sur les menaces criminelles contemporaines à l’Université Paris II

 

Que d’oubli – ou que d’ignorance – sur la sécurité en Europe  ;  donc,  quelle  incapacité à capter le ressenti des citoyens européens,  face  à la terreur et au crime.

Ainsi,  prenons  l’étude récente d’un Think tank des Etats – Unis selon qui,  de  janvier 2014 à fin 2017,  l’Europe  a subi 194 attentats  (réussis ou non);  bilan :  357 morts, 1660 blessés.  32 de ces tueries  (1000 morts ou blessés)  étant  tout ou partie le fait de migrants  (Maghreb,  Soudan, Irak)  :  quand même pas rien. 
Ces mêmes médias soulignent la baisse des arrivées de clandestins en Europe,  “oubliant» que ces nouveaux migrants s’ajoutent aux autres -près de 1,5 million en Allemagne .
Désormais,  ces  “oublis» frôlent la censure :
Fin mai en Allemagne,  Susanna  Feldman,  14  ans, est violée et tuée par un hybride migrant – irakien  (braquage,  mars  2018,  droit  d’asile,  rejet  en mars 2016). Le site israélien I24News révèle qu’elle est juive.  Une Juive assassinée en Allemagne – outrage garanti  !
Or Googlez “Susanna Feldman”:  sur les cinq premières pages,  pas  trace du Monde, de Libé ou de France Info.

 

Mais place aux chiffres sur la mondialisation et le ravage criminel en Europe.

Par exemple en Allemagne :

Les médias d’information avalent les mensonges – Merkel sur la sécurité – tout va bien et même,  ça  baisse  ! 

Voyons voir. «No – go areas”  (quartiers hors -contrôle) – Mme Merkel l’avoue en février 2018  (RTL-Deutsch land,)  “Il y a des lieux en Allemagne où les gens ne sont plus en sécurité…Il faut le dire clairement”.  C’est si clair qu’en juin 2018,  90% des Allemands veulent un durcissement de la politique migratoire.

Sur cela,  censure  des médias précités. 

Baisse statistique factice de la criminalité – Pour le syndicat policier allemand GdP,  les  statistiques nationales  (PKS)  incluent  tout passage illégal de la frontière  [“infractions liées à la loi sur les étrangers”]  donc  si en 2015,  890  000 clandestins entrent en Allemagne,  et 280 000 en 2016,  on  a fin 2016…  610 000 infractions de moins  !  Fine astuce.

Ce qui monte malgré tout – crimes violents en 2015 et 2016,  +  7%  [homicides & tentatives + 14%,  viols  + 12%,  coups  & blessures + 10%]  ;  en 2017,  homicides  + 3,2%. 90% de ces hausses sont dues à des migrants mâles de 14 à 30 ans.

Crimes dans les länder et villes (où la censure d’Etat est moins écrasante)  :

– Leipzig,  attaques  à l’arme blanche  :  2011,  33  cas  ;  2017,  138.

– Sigmaringen  (Souabe),  2017  :  57% des infractions connues sont dues aux migrants,  dont  49% des vols dans les commerces et 39% des vols violents.

– Rhénanie – Nord Westphalie,  2e semestre 2017,  500  attaques à l’arme blanche connues.

Fautives statistiques allemandes sur la sécurité

  • Pour le syndicat de la police (Bund Deutscher Beate ),  90% des infractions sexuelles et 88% des «crimes  de haine» sont hors – statistiques.  Confirmation d’études académiques que le BKA ignore 20% des infractions connues 
  • voire «oublierait» 50% des homicides car nul ne vérifie la mention «mort naturelle» d’un médecin légiste,  peut – être soudoyé ou étourdi.
  • Pire, les  données du BKA incluent les seules infractions fédérales élucidées « Aufgeklärten Straftaten ”  ;  or 45% des infractions connues ne sont pas élucidés  ;  ni bien sûr le «chiffre  noir”  (écart entre infractions connues et vécues ).  Joli effet d’entonnoir – ignoré des médias.
  • Enfin, les  comptages du BKA omettent les actes terroristes,  relevant  du Renseignement intérieur,  loin  des yeux indiscrets.
  • Gros scandale au service fédéral de l’immigration  (BAMF)  qui -submergé ou corrompu  ? – a des années durant accordé à l’aveuglette des titres de séjour à des Zuwanderer – dont nombre de criminels violents. Que sait -on de la criminalité des migrants/étrangers en Allemagne  ? – 40% des infractions qu’ils commettent sont le fait de 1% d’entre eux – ce qui prouve la présence parmi eux de criminels endurcis,
  • Crimes sexuels imputables aux migrants :  2013,  2/jour  ;  2014,  3/jour  ;  2015,  5/jour  ;  2016,  9/jour  ;  2017,  13/jour.
  • En Allemagne, 1  habitant sur 8 est étranger  ;  sur 3 inculpés de crime,  1  étranger  ;  Sur 5 victimes d’un crime,  1  étranger.
  • Parquet fédéral allemand, enquêtes  pour «extrémisme”  :  68 en 2013, 

1 200 en 2017.  Inculpations pour «terrorisme”  :  2016,  66  ; 2017,  316.

Voilà ce qu’ignorent nos médias d’information 

Fake news,  non – censure,  plutôt

 

Vous pouvez retrouver cet article sur le site de la revue :  http://eska-publishing.com/fr/1333-securite-globale

 

SECURITE GLOBALE

La revue Sécurité globale se veut la revue de référence française consacrée aux questions de sécurité intérieure et aux enjeux sécuritaires internationaux. Elle offre une plate-forme de recherche, de débats et d’échanges sur des thématiques allant des études stratégiques intéressant le monde de la défense et du renseignement à l’analyse du terrorisme et de la criminalité organisée aux crises sanitaires et à la gestion des catastrophe naturelles et industrielles, en passant par les menaces pouvant toucher l’environnement.

 


Si vous appréciez les articles d'ESPRITSURCOUF.fr
Soutenez espritcors@ire
Cotisation : 50€, soit 17€ net fiscal.

Cliquez ici

 

 

Prend le large cet été, en juillet et aout.
Il ne parait que tous les quinze jours.
Vous le retrouverez les lundis 2,16 et 30 juillet, les 13 et 27 aout.
Nous reprendrons notre rythme hebdomadaire à partir du 3 septembre.

Bonnes vacances, Bonne lecture et au lundi 30 juillet.