14 JUILLET
INNOVATION, EUROPE ET GUEULES CASSEES

de René Occhiminuti(*)
Directeur de la publication



Le 14 Juillet a une origine : la prise de la Bastille. C’était il y a 230 ans. Il a une signification : la conquête de la liberté par le peuple français. Pourtant, il a fallu attendre 1880 pour que le 14 Juillet, organisé autour du défilé militaire, devienne notre fête nationale.
Au lendemain de cette fête nationale ESPRITSURCOUF a choisi quelques articles consacrés aux trois thématiques de ce défilé avec le Focus par Richard Labévière sur la marine nationale, la Vidéo sur le dernier né de l’armée de l’air, l’A330 MRTT Phenix, Surcouf le corsaire du colonel André Dulou, l’armée de terre : La « colonelle », dans la Revue de Presse de Jacques Raimond  un article de l’ASAF (Association de soutien à l’armée française) et l’Humeur de Jean-Dominique Giuliani sur l’Europe
.

Cette année la France a concentré cet hommage de la Nation dans trois domaines : l’Innovation, l’Europe et les « Gueules cassées ».


INNOVATION
Dans un contexte marqué par l’incertitude sur l’environnement stratégique, l’évolution permanente de la menace et la forte concurrence internationale, l’innovation est essentielle pour assurer la souveraineté et la viabilité de notre modèle d’armée. À l’heure où les nouvelles technologies transforment les conflits en profondeur, elle est un facteur décisif pour la compétitivité de notre industrie et la sécurité de la France. L’État tout entier innove, change et se modernise. Les armées se doivent d’en être le fer de lance. La Loi de programmation militaire 2019-2025 (LPM) consacre l’innovation comme une grande priorité du ministère. Elle y consacre des moyens inédits, aux plans budgétaire (1,02 milliards en 2023) organisationnel et humain. Au sein du ministère, cette ambition s’est concrétisée par la création, en septembre 2018, de l’Agence de l’innovation de défense (AID), rattachée au Délégué général pour l’armement (DGA). L’Agence dispose pour cela d’un outil de choix : l’Innovation Défense Lab., qui vise à identifier les innovations civiles les plus intéressantes pour des usages militaires et à accélérer leur intégration dans les équipements militaires futurs ou existants
Enfin, avec la récente création du Fonds européen de défense (FED), l’innovation de défense devient un enjeu à l’échelle européenne. Tout en encourageant les projets et partenariats innovants, ce fonds contribue au renforcement de l’autonomie stratégique de l’ensemble des pays membres de l’Union européenne.
Ainsi avant ou pendant le défilé quelques innovations marquantes ont été présentées :
– Le robot Stamina, Ce robot à quatre roues, mis au point par l’Institut franco-allemand de recherche Saint-Louis, Il peut se déplacer sans GPS grâce à un système de navigation par l’image et quelle que soit la nature du terrain. il mémorise en temps réel de nouveaux itinéraires, réduit l’information image d’un itinéraire au strict minimum transmissible entre véhicules et restaure la capacité de positionnement en cas de brouillage. Ce système innovant pourrait à terme équiper les futurs robots tactiques polyvalents de l’armée de Terre.
– Le robot Colossus, Cette innovation “made in France” a été utilisée durant l’incendie de Notre-Dame en aidant les pompiers de Paris. D’une hauteur de 1m60 et pesant 420 kilos, il est très facilement manipulable à distance (jusqu’à 300 mètres), peut prendre des photos et reporter des images sur une tablette tactile, mémoriser sa position GPS et s’adapte à tous types de terrains, notamment aux escaliers et des obstacles jusqu’à trente centimètres.
– Le drone Black Hornet. (16 cm,33 grammes) a été créé par le fabricant norvégien Prox Dynamics. La France a signé avec lui un contrat de 77,3 millions d’euros le 23 novembre dernier. Déjà acquis par le Royaume-Unis et les Etats-Unis, ce “mini hélicoptère” peut voler jusqu’à 21 km/h pendant 25 minutes et à une portée pouvant atteindre deux kilomètres.
– Le Griffon, viendra progressivement remplacer le VAB . L’armée de Terre devrait en recevoir pas moins de 1900 d’ici 2030.Ce véhicule huit places améliorera la protection des soldats avec un blindage plus performant contre les tirs, mines et engins explosifs. Il est également équipé d’une mitrailleuse télé opérée, de capteurs dernière génération et d’une climatisation.

EUROPE 
Agir ensemble et renforcer notre capacité à agir collectivement : tel est notamment le défi que l’Initiative européenne d’intervention, avec d’autres projets européens essentiels, comme les actions conjointes européennes ou franco-allemande veulent relever.
-L’Initiative européenne d’intervention (IEI). Lancée en 2018 afin de favoriser l’émergence d’une culture stratégique européenne et renforcer la capacité des Européens à agir ensemble, ce dispositif crée les conditions préalables pour de futurs engagements coordonnés et préparés conjointement, sur tout le spectre de crises affectant la sécurité de l’Europe. Les étendards de 10 unités militaires représentant les 10 pays membres de l’IEI: France, Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni.
– L’Eurocorps (Corps de réaction rapide) est un état-major multinational de planification et de commandement pleinement intégré. Il regroupe cinq nations-cadre : Allemagne, Belgique, Espagne, France et Luxembourg, ainsi que cinq nations associées : Grèce, Italie, Pologne, Roumanie et Turquie. Les cinq nations-cadre prennent les décisions relatives au mode de fonctionnement et aux engagements opérationnels.
– La Brigade franco-allemande (BFA) est une unité binationale unique, qui se base sur les savoir-faire complémentaires des deux armées française et allemande pour développer une coopération militaire expérimentée. – Entre octobre 2018 et avril 2019, la brigade franco-allemande a armé les trois missions majeures pour la stabilisation du Mali : Barkhane, l’European Training Mission, et la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali). Ce sont ainsi 1400 hommes et femmes des deux pays qui se sont retrouvés sur un même théâtre d’opération extérieur. – La BFA fête ses 30 ans cette année.
A côté de plusieurs régiments d’infanterie et de cavalerie de la BFA a défilé l’Artillerie bataillon 295 (295e bataillon d’artillerie) allemand.  Fort de son armement (canons et lance-roquettes multiples) et de moyens de reconnaissance, il fournit une chaîne complète pour l’appui artillerie et air-sol des unités de la Brigade franco-allemande (BFA). – Seul bataillon d’artillerie embrigadé de la Bundeswehr, il a fêté ses 60 ans, le 1er octobre dernier.

GUEULES CASSÉES en 1919 – BLESSÉS de GUERRE aujourd’hui…
Le défilé du 14 juillet 1919 a particulièrement marqué les Français, après plus de quatre années de souffrances et de bravoure, avec son cortège de morts et de blessés. Ouvert par la marche des mutilés et les gueules cassées, ce défilé rassemblait les armées alliées, qui avaient participé aux côtés des armées françaises à la victoire. Cent ans après, le défilé de 2019 a voulu rendre hommage à nos blessés au combat. Cet hommage a été marqué par la présentation de l’équipe militaire para olympique et de 3 blessés de la dernière guerre avec l’image symbole de Madame Merkel, la chancelière allemande et de Monsieur Macron, Président de la République serrant ensemble la main de ces hommes valeureux.


Nous vous souhaitons une bonne lecture de ce numéro à thème un peu différent de nos productions habituelles.

ESPRITSURCOUF va prendre ses quartiers d’été et ne paraitra que tous les 15 jours. Nous vous donnons rendez-vous lundi 29 juillet avec le n°117.

************************************Bon été à vous fidèles lecteurs
***********************************

******************…………..***********(*) René Occhiminuti

Après une carrière dans les ressources humaines puis commerciales dans des entreprises françaises et internationales il participe au développement d’un cabinet conseil en recrutement de dirigeant avant de créer OMR Conseil spécialiste de l’optimisation des ressources managériales.
Auditeur de la 42 ème session de l’IHEDN , il a été Président de l’Union des Associations IHEDN, Directeur de la Revue DEFENSE de 2003 à 2009. Il est membre fondateur d’espritcors@ire « Observatoire de la défense et de la sécurité » et Directeur de la publication ESPRITSURCOUF. 1 \lsdunhid

Pour aider de jeunes corsaires et développer ESPRITSURCOUF.fr Votre contribution est indispensable : - ADHÉSION à « espritcorsaire » : Membre 50€ soit 17€ net fiscal - DONS pour réduire votre IFI

Contribution par chèque à l'ordre d'espritcors@ire, par Paypal ou carte bancaire Cliquez sur DON ou ADHESION

Chers lecteurs,

Vous avez apprécié cet article. Vous pouvez le retransmettre à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou du site ESPRITSURCOUF.fr Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de la Défense et de la Sécurité"

Suivez-nous sur Facebook et Twitter