A LA UNE :

EVOLUTION DE LA CONDITION MILITAIRE

André Dulou (*)
Conseiller d’ESPRITSURCOUF

;
Esprit Surcouf, attentif aux évolutions en cours de la condition militaire, propose cette semaine à ses lecteurs les nouvelles avancées de rémunération, liées directement à la modernisation et à la prise en compte des sujétions spécifiques de nos militaires. Beaucoup de méandres dans le régime indemnitaire ont toujours été la marque de ce que la Nation doit aux femmes et aux hommes qui ont embrassé le métier des armes. L’actuelle « simplification » montre bien que, derrière chaque dossier, c’est à l’humain que la solde s’applique, ce « prix du sang » qui en est la parfaite justice et la plus grande humanité, rappelée par les termes des principes de la gestion des effectifs, devenue des ressources humaines, dan la grande instruction sur le service courant de 1933.

Condition militaire : En 2022, le ministère des Armées va remplacer une vingtaine de primes par trois nouvelles
(OPEX 360,  LAURENT LAGNEAU )
;

Lancée avant l’entrée en vigueur de l’actuelle Loi de Programmation militaire [LPM] 2019-25, la Nouvelle politique de rémunération des militaires [NPRM] vise à donner plus de lisibilité au système alors en vigueur, avec ses 174 primes différentes, pour certaines tombées en désuétude, avec l’objectif de mieux tenir compte des impératifs liés à la gestion des ressources humaines [fidélisation, attractivité] tout en maîtrisant la masse salariale.

Un tel chantier est très compliqué à mettre en œuvre dans la mesure où de nombreux paramètres entrent en jeu. En outre, le ministère des Armées n’a pas le droit de se louper… surtout après l’épisode désastreux du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde [LOUVOIS], remplacé depuis par Source Solde.

Quoi qu’il en soit, il a été décidé de bâtir cette NPRM autour de trois grand thèmes : « être », qui se rapporte à la singularité militaire, « faire », pour « valoriser les finalités de l’engagement militaire », et « apporter », pour « disposer de ressources humaines conformes aux besoins qualitatifs et quantitatifs » afin de « garantir les capacités opérationnelles ».

En janvier 2021, l’Indemnité de Mobilité Géographique des Militaires [IMGM] est ainsi entrée en vigueur afin de remplacer les COMICM-SUPICM [Complément et Supplément de l’Indemnité pour Charges Militaires], appelés trivialement « primes de rideaux ». Et au début de l’année prochaine, trois nouvelles primes vont faire leur apparition.

Pour lire la totalité de l’article :
http://www.opex360.com/2021/12/19/condition-militaire-en-2022-le-ministere-des-armees-va-remplacer-une-vingtaine-de-primes-par-trois-nouvelles/
.

Pour aller plus loin :

– Décret n° 2021-1701 du 17 décembre 2021 relatif à l’indemnité de sujétions d’absence opérationnelle
;

Les militaires autres que les militaires de la gendarmerie nationale en service au ministère de l’intérieur perçoivent une indemnité de sujétions d’absence opérationnelle lorsqu’ils sont placés dans l’impossibilité de regagner leur lieu de résidence habituelle durant l’intégralité du créneau de 23 heures à 5 heures du fait soit d’un service individuel de garde ou de permanence assuré au titre de la continuité du service ou de la sécurité des moyens militaires de défense, soit d’une activité relevant de la préparation ou de l’emploi des forces.
Le montant de cette indemnité est majoré :
1° Lorsque l’activité est réalisée au titre de l’emploi des forces, sous l’autorité d’un contrôleur opérationnel au sens de l’article D* 1221-4 du code de la défense ;
2° Lorsque le militaire est déployé dans un espace terrestre, maritime ou aérien éloigné de son lieu d’affectation ou de son port-base.
Le montant de l’indemnité peut varier en fonction du type d’activité, du grade et de la situation de famille du militaire.
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044517004

– Décret n° 2021-1702 du 17 décembre 2021 relatif à la prime de commandement et de responsabilité militaire
;

Une prime annuelle incitant et récompensant l’engagement et l’efficacité peut être attribuée aux militaires occupant un emploi de commandement ou exerçant une responsabilité militaire.
Le montant de cette prime dépend du niveau de commandement ou de responsabilité exercé et peut varier en fonction des résultats obtenus.
Les montants maximaux annuels de la prime et le nombre maximal d’emplois éligibles afférents aux différents niveaux de commandement et de responsabilité sont fixés par arrêté conjoint du ou des ministres intéressés et des ministres chargés du budget et de la fonction publique.
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044517068

– Décret n° 2021-1703 du 17 décembre 2021 relatif à la prime de performance
;

Peuvent prétendre à une prime de performance, les membres du corps militaire du contrôle général des armées, les ingénieurs de l’armement, les ingénieurs des études et techniques de l’armement, les commissaires des armées, les ingénieurs militaires des essences, les officiers logisticiens des essences, les ingénieurs militaires d’infrastructure de la défense, les administrateurs des affaires maritimes et les professeurs de l’enseignement maritime exerçant des responsabilités ou mettant en œuvre une expertise.
Le temps passé en formation initiale n’ouvre pas droit à la prime de performance.
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044517096


REVUE DE PRESSE ESPRITSURCOUF

d’André Dulou

;
SOMMAIRE 
;

GEOPOLITIQUE :

  • Nucléaire iranien, entre négociations et sanctions
  • Le Kremlin, colosse cyber aux pieds d’argile ?
  • Le secrétaire général de l’OTAN évoque la situation en Ukraine et alentours avec le Premier ministre roumain.

ECONOMIE :

  • La Chine, l’OMC et le dilemme de l’Europe
  • Séance publique au sénat : comment enrayer le déclin de la puissance économique française ?  
  • Le centre spatial guyanais s’ouvre aux micro et mini-lanceurs

DEFENSE ET SECURITE :

  • « Gagner la guerre avant la guerre », guerre informationnelle et vision stratégique 
  • Opération « Colis de Noël » : l’hommage de la société aux soldat déployés
  • Les travaux de modernisation concrétisés à l’HIA de Bégin

TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL


GEOPOLITIQUE

;
Esprit Surcouf en cette période de Noël, tient à demeurer les yeux ouverts sur les questions inquiétantes, en matière de relations internationales. Trois sujets récurrents préoccupent actuellement cet échiquier car ils sont potentiellement des sources de conflits majeurs : tout d’abord l’Iran, et les tensions avec les Etats-Unis, liées plus ou moins directement avec la question nucléaire ; ensuite les attaques cyber, et la Russie qui montre un néo-impérialisme à travers une agressivité … traditionnelle ; enfin l’Ukraine et ses alentours, dont la situation reste figée seulement en apparence.

1 – NUCLEAIRE IRANIEN : ENTRE NEGOCIATIONS ET SANCTIONS
(IRIS, le point de vue de Thierry Coville)
;

Après plusieurs années de rupture sous la présidence Trump, les États-Unis sont revenus dans les négociations sur le nucléaire iranien le 29 novembre 2021. Durant cette période de rupture, l’Iran a avancé sur son programme nucléaire et élu un gouvernement aux ambitions différentes de celles de son prédécesseur, se retrouvant sous le feu de nouvelles sanctions. Entre sanctions étasuniennes et négociations, où en est la relation entre les États-Unis et l’Iran ? Le point avec Thierry Coville, chercheur à l’IRIS, spécialiste de l’Iran.

Washington vient d’imposer des sanctions à l’Iran pour violations de droits humains. Quelles sont-elles et quel impact ces sanctions peuvent-elles avoir sur les relations États-Unis/Iran ?


Les États-Unis ont décidé de sanctionner l’Iran, pour non-respect des droits de l’homme, en incluant plusieurs responsables de l’appareil sécuritaire iranien, sur la liste des personnes et organisations qui seront désormais bannies de toute transaction avec les États-Unis. Du fait du caractère extraterritorial de ces sanctions, aucune banque au monde ne pourra faire de transaction avec ces personnes. En outre, les États-Unis ont annoncé avoir saisi des stocks d’essence et d’armes que l’Iran voulait envoyer au Yémen et au Venezuela. Ces mesures interviennent alors que des négociations venaient de commencer à Vienne fin novembre 2021 au sujet d’un possible retour des États-Unis dans l’accord sur le nucléaire de 2015. Ces négociations avaient débuté en avril à Vienne et avaient été arrêtées fin juin à cause de l’élection présidentielle en Iran. Les négociations qui viennent de reprendre fin novembre à Vienne sont désormais dirigées du côté iranien par une équipe liée au nouveau gouvernement d’Ebrahim Raïssi.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.iris-france.org/163433-nucleaire-iranien-entre-negociations-et-sanctions/

L’IRIS est répertoriée dans la rubrique THINK TANKS  de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF

2 – LE KREMLIN : COLOSSE CYBER AUX PIEDS D’ARGILE ?
2/2 ( Les yeux du Monde, Mathilde Fayet)

;
Cyber et ambitions géopolitiques russes – trois cas concrets

La Russie est très probablement à l’origine du premier acte de cyberguerre de l’histoire. Subi par Tallinn le 27 avril 2007, après que le gouvernement estonien a décidé de retirer le mémorial soviétique de la Seconde Guerre mondiale. Cette attaque a ciblé de nombreuses infrastructures étatiques et ainsi paralysé le pays pendant 48 heures. Bien que frappante, cette crise n’a causé aucun dommage significatif, mais une gigantesque paralysie du système de tout le pays. Cette agression n’a pas été suivie d’une revendication de l’État russe ; or, elle sert évidemment les orientations géopolitiques de Moscou et l’affirmation du nationalisme russe dans les pays occidentaux.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://les-yeux-du-monde.fr/actualites-analysees/europe/russie/49407-le-kremlin-colosse-cyber-aux-pieds-dargile-2-2

Le premier article avec le lien ci-dessous :
https://les-yeux-du-monde.fr/ex-socialiste/49397-le-kremlin-colosse-cyber-aux-pieds-dargile-1-2

3 – LE SECRETAIRE GENERAL DE L’OTAN EVOQUE LA SITUATION EN UKRAINE ET ALENTOUR AVEC LE PREMIER MINISTRE ROUMAIN
(NATO News)

;
Ce mardi 21 décembre 2021, le secrétaire général de l’OTAN, M. Jens Stoltenberg, a reçu au siège de l’Organisation le premier ministre roumain, M. Nicolae Ciucă. Il a félicité M. Ciucă pour sa nomination à ce poste. Il a remercié la Roumanie pour les contributions qu’elle apporte à l’Alliance, et pour le rôle essentiel qu’elle joue dans la région de la mer Noire. Il a en outre salué les efforts que le pays déploie pour contribuer à la stabilité dans les Balkans occidentaux et le soutien qu’il apporte aux partenaires de l’OTAN, notamment la République de Moldova et l’Ukraine.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.nato.int/cps/fr/natohq/news_190431.htm?selectedLocale=fr

L’OTAN est répertorié dans la rubrique INSTITUTIONS FRANCAISES, EUROPEENNES ET INTERNATIONALES de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF

ECONOMIE


;

Les préoccupations économiques et financières sont légion, en cette fin d’année 2021, alors que se dessinent des enjeux majeurs, ,que ce soit pour la Chine au cœur du commerce international, ou/et en ce qui concerne la question stratégique d’une forme de déclin économique français, évoqué au Sénat cette semaine, et pour laquelle ( forme) le défi majeur semble être constitué par le niveau de vie intérieur des Français ; sur le plan commercial des services, le centre de Kourou va s’ouvrir à des spécificités de micro et mini-lanceurs dont le concours est loin d’être neutre, et pas seulement en termes d’images.

1 – LA CHINE, l’OMC ET LE DILEMME DE L’EUROPE
(Institut Montaigne, trois questions à François Godement)

;
Le 11 décembre 2001, la Chine devenait membre de l’OMC, après vingt-trois ans de réformes intérieures – et aussi quinze ans de négociations. Pour notre conseiller pour l’Asie François Godement, auquel nous avons posé trois questions, il convient de ne pas revenir sur le principe de cette adhésion chinoise qui a contribué à sortir des millions de Chinois de la pauvreté. Mais il y a des leçons économiques et politiques à en tirer.

Comment résumeriez-vous les vingt années de la Chine à l’OMC ? L’économie mondiale en sort-elle gagnante ?

Ces vingt années de participation à l’OMC ont permis à la Chine de devenir la première puissance mondiale en termes de commerce international, au moins en quantité. Elles sont celles d’un essor économique immense, le revenu moyen par habitant de la Chine étant passé de 1 000 à 10 000 dollars sur cette période. La transformation du pays s’est faite par le transfert de la population rurale vers l’industrie, les villes (64 % de la population chinoise est aujourd’hui urbaine) et, désormais également vers les services. Le saut pour la Chine est indéniable. 

La Chine est-elle pour autant la locomotive de l’économie mondiale, qu’elle tirerait ? L’image n’est pas exacte : exportant plus qu’elle n’importe, attirant donc plus la création de PIB mondial vers elle plus qu’elle ne la stimule ailleurs, la Chine est d’abord sa propre locomotive ; elle ne tire pas le reste de la croissance mondiale, elle en est la première composante. La balance des comptes courants l’illustre bien. Certes, l’écart est moins important qu’il y a dix ans, l’excédent des comptes courants chinois étant passé de 10 % en 2007, à moins de 1 % en 2018, mais il est remonté à près de 2 % depuis 2019 et la pandémie, et a progressé en valeur absolue. 

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.institutmontaigne.org/blog/la-chine-lomc-et-le-dilemme-de-leurope

2 – SEANCE PUBLIQUE AU SENAT : COMMENT ENRAYER LE DECLIN DE LA PUISSANCE ECONOMIQUE FRANCAISE ?
(Le portail de l’IE, Olivia Luce)

   

Lors d’une séance publique au Sénat ce mardi 30 novembre 2021, les intervenants ont tous exprimé leur crainte de voir la France reculer sur le front de la guerre économique, redoutant pour la stabilité sociale du pays. C’est un premier pas dans une prise de conscience politique des enjeux autour de l’IE. Retour de notre envoyé sur les points clés de la séance, en cette fin d’année 2021, qui semble marquer un tournant dans l’appréhension de ce sujet au niveau politique et laisse peut-être présager un changement de cap à l’approche de 2022.

Au cours de la séance intitulée « Perte de puissance économique de la France et ses conséquences sur la situation sociale et le pouvoir d’achat », le Sénat a rappelé que la puissance est la capacité d’un acteur à imposer ses choix aux autres acteurs. Or, malgré la 6e place de la France au classement des puissances mondiales en termes de PIB, des ombres persistent au tableau. Le Sénat pointe du doigt un système social et d’innovation obsolète, une dégradation de la compétitivité et une précarisation croissante d’une grande partie de sa population et cherche des solutions. 

Le constat est clair. La perte de puissance de la France est préoccupante, car elle impacte directement la situation sociale. Les sénateurs considèrent qu’en subissant la guerre économique, nous causons le déclin actuel de la France. En revanche, si la France devient un acteur de l’IE, elle lui permet de rétablir un climat social propice et d’augmenter le pouvoir d’achat des Français. Dans ce cadre, il est donc intéressant de noter que l’IE est uniquement perçue comme un moyen économique au service du système social global. Comme l’a souligné Daniel Salmon, sénateur membre du Groupe Écologiste – Solidarité et Territoire, une puissance prédatrice n’est « ni souhaitable, ni réaliste », si elle ne trouve pas de répercussions économiques et sociales réelles. 

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://portail-ie.fr/short/3016/seance-publique-au-senat-comment-enrayer-le-declin-de-la-puissance-economique-francaise

3 – LE CENTRE SPATIAL GUYANAIS S’OUVRE AUX MICRO ET MINI-LANCEURS
(Air et Cosmos, Pierre-François Mouriaux)

;
Un appel à candidatures a été lancé pour l’accueil prochain de micro et mini-lanceurs sur le port spatial de l’Europe.

Candidatures attendues jusqu’au 31 janvier

Le 20 décembre (quatre jours après ses soixante ans), le Cnes a lancé un appel à candidatures pour l’accueil de micro et mini-lanceurs au Centre spatial guyanais (CSG). Une initiative qui confirme la volonté d’ouverture du port spatial de l’Europe affichée avec l’Agence spatiale européenne, et l’intérêt florissant pour le développement de nouveaux systèmes de lancements dans le cadre du New Space.

Les candidatures sont attendues sur https://entreprises.cnes.fr/fr/appel-candidature-micro-mini-lanceurs-csg jusqu’au 31 janvier.

Les dossiers seront évalués selon leur maturité (technique, programmatique, financière, commerciale et calendaire), ainsi que leur impact social, économique et environnemental.

Les opérateurs présélectionnés entreront ensuite en discussion en vue de la signature d’un accord préliminaire, une fois l’accord de l’ESA obtenu selon les procédures en vigueur.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.air-cosmos.com/article/le-centre-spatial-guyanais-souvre-aux-micro-et-mini-lanceurs-25736


DEFENSE ET SECURITE

*
La guerre oblige à la penser, avant de la conduire : la vision stratégique est nécessaire à cette vertu, par laquelle les types de conflit interviennent dans les différentes phases de la préparation : l’influence, l’information, forment des éléments décisionnels dans l’anticipation du rôle de déstabilisation de l’adversaire ; la tradition des colis de Noël désormais bien ancrée montre combien la Nation est attachée à ses soldats déployés ; et la santé étant en ces moments difficiles, un atout majeur, le installations de secours électriques de l’HIA Bégin sont maintenant modernisés.

1 – « GAGNER LA GUERRE AVANT LA GUERRE », GUERRE INFORMATIONNELLE ET VISION STRATEGIQUE
(Le portail de l’IE, Céline Clovis)

:
Le 22 novembre 2021, un convoi de l’armée française provenant de la Côte d’Ivoire a été bloqué par des manifestants au Burkina Faso à un endroit extrêmement stratégique, la « voie sacrée ». Filmée et partagée, cette manifestation révèle une nouvelle fois la puissance de la guerre informationnelle sur laquelle insiste la vision stratégique du Chef d’État-Major des Armées.

Une nouvelle grille de lecture pour nos armées

Au travers de cette vision stratégique, les différents champs de confrontation auxquels nos armées doivent se préparer amènent des rapports de forces non militarisés influençant les conflits bien avant que ces derniers n’éclatent. Avec cette volonté de gagner la guerre avant la guerre, nos armées changent leur grille de lecture. 

La France a pris acte du basculement de contexte géopolitique. C’est en ce sens que le retour à la haute intensité fait partie des défis pour nos armées. Lors de son intervention devant la commission de défense de l’Assemblée nationale début octobre, le général BURKHARD avait déjà précisé que nos armées devaient se préparer à un conflit de haute intensité. Si nos armées doivent se préparer à ce type de conflit c’est qu’il peut être déstabilisateur et changer le jeu stratégique de nos forces. Il est nécessaire de pouvoir se préparer notamment en prenant part à des guerres moins coûteuses sur le plan matériel et humain mais tout aussi efficace afin de gagner la guerre avant la guerre. Il serait intéressant que notre stratégie militaire utilise l’art de l’intelligence économique et notamment les capacités d’influence qui se trouvent à disposition. Les domaines informationnels et l’influence, faisant partie de la guerre économique, peuvent jouer un rôle important dans la déstabilisation de l’adversaire, et nous avons pu l’observer à plusieurs reprises, à nos dépens ! En se préparant aujourd’hui à un conflit de haute intensité, nos armées acquerront masse, compétences et capacité d’anticipation de toute stratégie hybride.

Retrouvez la totalité de l’article avec ce lien :
https://portail-ie.fr/analysis/3014/gagner-la-guerre-avant-la-guerre-guerre-informationnelle-et-vision-strategique

2 – OPERATION COLIS DE NOEL : L’HOMMAGE DE LA SOCIETE AUX SOLDATS DEPLOYES (Défense, DICOD)

;
Le saviez-vous ? Derrière beaucoup de coutumes, usages, traditions et expressions militaires se cachent bien souvent des anecdotes insolites, amusantes ou historiques. Alors, pour étoffer votre culture générale et briller le matin devant vos collègues masqués à la machine à café, plongez-vous dans notre rubrique du mercredi. Aujourd’hui, découvrez ce qui se cache derrière la création des colis de Noël envoyés aux militaires déployés en opérations.

Depuis 1995, environ 14 000 colis sont envoyés chaque année aux militaires déployés loin de chez eux en opérations ou en missions, au moment des fêtes de Noël. L’association Solidarité Défense a donc lancé une nouvelle fois cette opération « colis de Noël » du 18 au 21 octobre, dans la salle des colonnes aux Invalides. « C’est un cadeau symbolique qui fait plaisir », indique Jean-Marie Bockel, le président de l’association Solidarité Défense qui a reçu plus de 28 000 dessins d’élèves de primaires provenant de plus de 800 écoles à travers la France.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/operation-colis-de-noel-l-hommage-de-la-societe-aux-soldats-deployes

La DICoD est répertoriée dans la rubrique INSTITUTIONS FRANCAISES, EUROPEENNES ET INTERNATIONALES de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF

 

3 – LES TRAVAUX DE MODERNISATION CONCRETISES A L’HIA DE BEGIN
(DCSSA, SGA)

;
Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, a inauguré le 15 décembre les travaux de modernisation électrique de l’hôpital d’instruction des Armées (HIA) de Bégin, en présence du directeur de l’ESID d’Ile-de-France et du médecin-chef de l’hôpital.

Pourquoi moderniser les installations électriques de l’HIA ?

Du fait de nombreux dysfonctionnements de la centrale électrique de l’HIA, le Service d’infrastructure de la Défense (SID) a réalisé un diagnostic approfondi des installations électriques. Cet audit a recommandé la rénovation de la centrale électrogène de sécurité et des boucles hautes tensions de l’HIA : une recommandation entendue et suivie.

Le SID a donc mis en place un chantier pour renouveler les installations de secours électrique de l’Hôpital : les installations sont désormais composées de trois groupes électrogènes d’une puissance de 1800 kVA, de trois transformateurs et d’un local de pilotage de la centrale isolé des groupes électrogènes. Le montant de l’opération s’élève à sept millions d’euros.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.defense.gouv.fr/sante/a-la-une/les-travaux-de-modernisation-concretises-a-l-hia-de-begin

Le site du ministère des Armées est répertorié dans la rubrique INSTITUTIONS FRANCAISES, EUROPEENNES ET INTERNATIONALES de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF

 


TOUR D’HORIZON
DE MEDIAS SPECIALISES :

;
ESPRIT SURCOUF vous offre un tour d’horizon des titres de fond propres à susciter la réflexion de défense et de sécurité
.

Les outre-mer et l’Indopacifique · Stratégie et prospective
(Hugues Eudeline, chercheur associé à l’Institut Thomas More)
https://institut-thomas-more.org/2021/12/17/les-outre-mer-et-lindopacifique-%c2%b7-strategie-et-prospective/
.

Peut-on expliquer les échecs par les mathématiques et l’informatique ?
(The conversation, Julien Rouyer)

Les mathématiques classifient les jeux en catégories bien distinctes les unes des autres. Les jeux de hasard pur (pile ou face, loterie) ne laissent place à aucune stratégie, le vainqueur étant tiré au sort dans la liste des participants (éventuellement par l’intermédiaire de l’extraction spectaculaire de boules numérotées placées dans une urne, après que les joueurs ont chacun choisi une liste de numéros… ce qui ne remet pas en cause l’équiprobabilité de victoire de chaque joueur, mais leur donne seulement l’illusion d’infléchir la main du destin).
https://theconversation.com/peut-on-expliquer-les-echecs-par-les-mathematiques-et-linformatique-173344

.
Crise migratoire: l’ONU interdite d’accès à la frontière entre Pologne et Biélorussie (RFI)

L’ONU a été interdite d’accès à la zone frontalière entre la Pologne et la Biélorussie. Les Nations Unies ont exhorté ce mardi 21 décembre les autorités des deux pays à autoriser l’accès aux représentants humanitaires, à la société civile et aux journalistes. L’ONU a également appelé les deux pays à remédier d’urgence à la situation désespérée dans laquelle se trouvent les migrants et réfugiés aux frontières entre les deux pays.
https://www.rfi.fr/fr/europe/20211222-crise-migratoire-l-onu-interdite-d-acc%C3%A8s-%C3%A0-la-fronti%C3%A8re-entre-pologne-et-bi%C3%A9lorussie

.
Le tableau d’avancement de la Gendarmerie est une photographie de l’Institution analyse un officier
(La voix du gendarme, anonyme)
https://lavoixdugendarme.fr/le-tableau-davancement-de-la-gendarmerie-est-une-photographie-de-linstitution-analyse-un-officier/


PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

;
Textes à ne pas négliger pour comprendre l’actualité de défense et de sécurité

LOI n° 2021-1715 du 21 décembre 2021 autorisant l’approbation de l’accord de sécurité sociale entre le Gouvernement de la République française et l’Institut d’études de sécurité de l’Union européenne (1)
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044537505

LOI n° 2021-1716 du 21 décembre 2021 créant la fonction de directrice ou de directeur d’école (1)
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044537507

LOI n° 2021-1717 du 21 décembre 2021 relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique (1)
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044537514

Décret n° 2021-1719 du 20 décembre 2021 relatif à l’Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la défense
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044537599

Décret n° 2021-1720 du 20 décembre 2021 relatif aux conditions d’appréciation de l’activité des officines de pharmacie
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044537769

Décision du 16 décembre 2021 portant inscription au tableau d’avancement pour l’année 2021 (réserve)
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044514919

Décision du 16 décembre 2021 portant inscription au tableau d’avancement pour l’année 2022 (armée active)
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044518681

 

Source photo bandeau : ©LaureFanjeau


(*) Colonel(ER) André Dulou

Président de la Gironde de la société des membres de la Légion d’honneur, président d’Aquitaine des membres de la Légion d’honneur décorés au péril de leur vie.
Il a travaillé dans une grande entreprise de construction navale, puis Ancien élève de l’école militaire d’administration, il devient Chancelier, chef de cabinet, spécialiste des questions d’événements graves, il quitte le service actif avec le grade de colonel.
Diplômé technique, breveté, il est auditeur du CFRH et de l’IHEDN.
Écrivain, historien, rédacteur en chef de la revue Floréal an X,
Il est Conseiller Mémoire et Patrimoine d’ESPRITSURCOUF.
André Dulou est l’auteur de nombreux romans….plusieurs ont été présentés dans la rubrique LIVRES d’ESPRITSURCOUF dans les numéros 116 du 15 juillet 2019 « Campagne interdite », 133 du 09 mars 2020  « Amère Discipline » et 149 du 19 octobre 2020 son dernier ouvrage « Cyber-Caprices »


Bonne lecture et rendez-vous le vendredi 14 janvier 2022
avec le n°181
D’ici là, pour une bonne santé, prenez soin de vous.
RESPECTEZ LES CONSIGNES :
Distanciation, port du masque  …

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Soutenez-nous !

     

Nous ne recevons aucune subvention, nous ne sommes financés que par les lecteurs d’ESPRITSURCOUF. Adhérez ou faites un don défiscalisé à espritcors@ire , association reconnue d’intérêt général qui l’édite.

Ainsi vous serez informé en priorité et recevrez le SEMAPHORE Lettre d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2022 :

  • Cotisation: 50€ net fiscal 17€,
  • Bienfaiteur: 100€ net fiscal 34€,
  • Soutien: 150€ net fiscal 57€.

VERSEMENT :

  •  par chèque, à l'ordre d'espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris
  • par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez sur"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"
  • par virement demander notre RIB à contact@espritsurcouf.fr

ESPRITSURCOUF

« UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE »

 

Vous appréciez cet article, transmettez-le à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur FacebookTwitter, LinkedIn, Instagram et YouTube

Sur les réseaux sociaux, donnez votre avis, indiquez  que vous aimez notre site, incitez vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn, Twitter … à contact@espritsurcouf.fr