UNE ANNÉE NOUVELLE…
MAIS PRÉOCCUPANTE

Pascal Le Pautremat (*)
Rédacteur en chef
.

Chers Lecteurs,

Avant tout, l’Équipe de rédaction d’ESPRITSURCOUF vous souhaite une Belle et Heureuse Année. Tous nos vœux vous accompagnent dans la concrétisation de vos projets personnels, familiaux et professionnels.

De manière plus globale, nous espérons que le Monde saura préserver la Paix tant les situations conflictuelles semblent se multiplier sur tous les continents. Avec des intensités variables, certes, mais, finalement, toujours pour les mêmes causes géopolitiques, économiques ou sociales. Les fortes dégradations environnementales, la gravité des mutations climatiques et les perturbations profondes qu’elles engendrent s’ajoutent à un ensemble préoccupant.

Mais, comme de coutume, une partie des êtres humains, une partie des décideurs politiques et économiques, au sein de nos sociétés, s’obstinent dans le déni, refusant de regarder les menaces en face et de prendre conscience de la nécessité d’adopter des méthodes et règles nouvelles, inédites même, pour assurer à ce millénaire un horizon prometteur et digne.

Le numéro 129 ouvre le ban de l’année 2020

ESPRITSURCOUF, quoiqu’il en soit, continuera d’apporter des regards divers, analytiques et critiques, sur tous les domaines qui relèvent de nos problématiques. Et dans les colonnes de ce numéro 129, nous vous proposons quelques articles qui ont tous une résonnance forte, au regard de leurs liens avec la réalité géopolitique et géostratégique.

Ainsi, dans la rubrique « SECURITE » l’analyse d’Éric Delbecque, consacrée à la place du terrorisme, islamique de surcroît, interpelle pour souligner l’importance de bien identifier la menace –protéiforme – et d’y apporter les réponses appropriées, en saisissant bien les sources du mal. Raison pour laquelle son article, conséquent, sera publié en deux parties (la seconde paraîtra dans le numéro 130).

Dans la rubrique « DEFENSE » Philippe Wodka-Gallien revient sur la politique de dissuasion nucléaire de la France, objet de son dernier livre. Indirectement, il s’inscrit dans un contexte international où, nous le savons, l’accès à l’arme nucléaire reste une finalité stratégique pour nombre d’États, tout autant qu’un sujet de préoccupation lorsque l’on assiste, par exemple, à la remise en question du traité américano-russe sur les forces nucléaires à portée intermédiaire, signé en 1987 mais devenu caduque en 2019.

La rubrique strictement « GÉOPOLITIQUE » retient ici l’analyse de Dominique Dubarry quant à la militarisation croissante de la Crimée, au cœur d’une région entre Mer noire et Méditerranée orientale qui témoigne de l’importance stratégique de cette péninsule, pour la Russie, depuis l’époque des tsars.

Dans la rubrique « ÉCONOMIE », Alexandre Mirlicourtois nous offre une analyse synthétique consacrée à l’Algérie qui traverse une période de transition, aux contours toujours flous, sur fond de préoccupations socio-économiques d’une population avide de réelle transparence et de démocratisation systémique.

Dans sa REVUE DE PRESSE Jacques Raymond a détecté les thèmes majeurs de ce début d’année 2020, et propose à ses lecteurs de réfléchir dans le domaine Géopolitique sur le sommet du G5 Sahel à Pau, sur  l’affrontement entre l’Iran et les Etats-Unis, et l’adaptation difficile de l’armée américaine à l’évolution des conditions climatiques.
En Économie les nouveaux contrats préfigurent ce que l’on devrait appeler l’économie spatiale, alors que la découverte de nouveaux gisements d’énergie fossile en Méditerranée posent la question des relations turques avec ses adversaires de toujours, et que, les sociétés françaises de sécurité et de services de défense privés (ESSD) s’organisent face à la concurrence anglo-saxonne.
Dans le domaine de la Défense une actualité importante pour le ministère des armées : l’installation du comité d’éthique et le réseau « Mixité – Égalité » au sein du ministère des armées, et le succès opérationnel de nos forces engagées au Sahel.

Bonnes lectures !


(*) Pascal Le Pautremat
Docteur en Histoire contemporaine, diplômé en Défense et Relations internationales, officier (diplômé ORSEM) dans la Réserve opérationnelle depuis 1993.
Conférencier et Chargé de cours dans l’Enseignement supérieur sur les crises et conflits contemporains, en Économie internationale et en Géopolitique, Sociologie, Doctrines politiques et Éthique politique et militaire.
Auditeur de l’IHEDN, ancien membre du Comité de rédaction de la revue Défense, rédacteur en chef d’ESPRITSURCOUF.
Depuis 2017, Pascal Le Pautremat s’est tourné vers les sociétés et les structures publiques en matière d’analyses géopolitiques et géoéconomiques, de positionnement à l’étranger, d’analyses des Risques et Opportunités Pays. Il est le directeur du cabinet
ACTIONGÉOS, Analyses et Conseils https://www.actiongeos.com/


Bonne lecture et rendez-vous le 27 janvier 2020
avec le n°130 d’ESPRITSURCOUF

Lisez ESPRITSURCOUF dans votre langue :
IN ENGLISH, AUF DEUTSCH, EN ESPAÑOL, EN PORTUGUÊS, IN ITALIANO, IN HET NEDERLANDS, PO POLSKU, ПО РУССКИ.
Click HERE

ESPRITSURCOUF est financé par ses lecteurs, comme vous ! Si vous aimez ESPRITSURCOUF, adhérez ou faites un don à espritcors@ire l’association qui édite ESPRITSURCOUF :

ADHÉSION à « espritcorsaire » : Membre 50€ soit 17€ net fiscal

DONS pour réduire votre IFI

Contribution par chèque à l'ordre d'espritcors@ire, par Paypal ou carte bancaire Cliquez sur DON ou ADHESION

Chers lecteurs,

Vous avez apprécié cet article. Vous pouvez le retransmettre à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou du site ESPRITSURCOUF. Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur Facebook , Twitter et LinkedIn .

Sur les réseaux sociaux, donner votre avis, indiquer que vous aimez notre site, inciter vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF