Le voyage-exil
de Franz Liszt
et Marie d’Agoult
en Italie (1837-1839)



Au cours de son premier voyage en Italie, Franz Liszt est inspiré par Raphaël, Michel-Ange, mais nombreux sont les chefs-d’oeuvre vus qui, sans donner leur nom à une composition, enrichissent à coup sûr l’imaginaire de cet artiste, un “enfant du siècle” à la recherche, dans les autres arts, d’émotions qu’il transpose en musique.

Cet ouvrage en forme de récit initiatique nous ouvre les portes de l’intimité du compositeur Franz Liszt qui, entre 1837 et 1839, parcourt l’Italie avec sa compagne, Marie d’Agoult. Grâce à leur correspondance et au journal que rédige quotidiennement Marie, on assiste à l’évolution de l’artiste dans sa recherche d’échanges entre les disciplines artistiques, jusqu’à ce que ses découvertes deviennent pour lui sources d’inspiration. Marie d’Agoult note avec constance les lieux visités, les réactions advenues, communes ou individuelles, partagées ou divergentes. Du lac Majeur à Pavie, de Milan à Venise, de Gênes à Florence, de Pise à Rome, d’Assise à Arezzo, Franz et Marie apprennent et façonnent leur regard artistique au contact des oeuvres qu’ils contemplent…

Synesthésie, quête artistique permanente, acquisition d’une culture “décloisonnée” par deux êtres vif-argent, dont on voit s’accroître les connaissances et la sensibilité aux arts visuels. À travers eux, la composition musicale en a bénéficié, la critique d’art aussi. Cet ouvrage rend compte de cette démarche constituant une page importante de l’histoire du romantisme et des créations du compositeur Franz Liszt.

L’ouvrage dit aussi en quoi, en ce xixe siècle misogyne, un tel voyage de deux grandes années en Italie, déguisé en “grand tour au pays des arts” était, en fait, un séjour contraint, un exil.

AU SUJET DE L’AUTEUR

Ancien directeur régional des Affaires culturelles, Jean-Claude Menou a été directeur de l’administration générale et de la coordination du Centre Georges-Pompidou à Paris, puis inspecteur général du patrimoine pour quatorze régions pendant dix ans. Aujourd’hui conservateur général du Patrimoine, l’auteur a enseigné l’histoire de l’art, de l’architecture, et des arts et tradictions populaires dans différentes universités. Auteur de nombreux articles de presse, il a été pendant six ans chroniqueur sur France-Inter, chargé d’une rubrique artistique et patrimoniale. Il consacre désormais ses travaux aux correspondances entre les arts : peinture, sculpture, architecture, musique, poésie, littérature.

AU SUJET DU LIVRE

Auteur :  Jean-Claude Menou
Prix : 23€
Éditeur : Actes Sud
Date de parution : 11 mars 2015
Discipline : 
Nombre de pages :  288 pages
Dimensions du produit :  11,60 x 21,80 x 2,10 cm
Poids : 0,26 Kg
ISBN :  978-2-330-04808-2

Où acheter le livre ? Sur le site de la maison d’édition Actes Sud

ESPRITSURCOUF ne reçoit aucune subvention, il n’est financé que par ses lecteurs. Si vous aimez notre site, adhérez ou faites un don à espritcors@ire l’association qui l’édite

ADHÉSION 2020 :

 Cotisation: 50€ net fiscal 17€,

 Bienfaiteur: 100€ net fiscal 34€,

 Soutien: 150€ net fiscal 57€.

DON : Pour tout autre montant ou pour IFI

VERSEMENT : 

 par chèque , à l'ordre d'espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris)

 par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez sur "Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"

         

Chers lecteurs,

Vous avez apprécié cet article. Vous pouvez le retransmettre à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou du site ESPRITSURCOUF. Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur Facebook , Twitter et LinkedIn .

Sur les réseaux sociaux, donner votre avis, indiquer que vous aimez notre site, inciter vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF