UKRAINE UN ESSAI A TRANSFORMER

de Dominique Dubarry
Expert en géostratégie

Le 2ème Tour des Elections Présidentielles en Ukraine a vu le succès de l’humoriste Volodymir Zelinsky, son score 73% est surprenant face au Président sortant Petro Porochenko.

Victoire acquise sans parti structuré et sans programme, presque sans réponse face aux innombrables problèmatiques non résolues.

Un véritable sphinx, énigmatique qui manie plus facilement la langue russe que l’ukrainien ! 

Pour la 1ère fois, un Président est élu avec un capital de confiance jamais obtenu au cours des 5 précédentes consultations.  Cette jeune République d’Ukraine a montré et extériorisé une démocratie bien réelle mais aussi pluraliste, n’en déplaise à Moscou.

Face à une majorité parlementaire à la Rada, qui ne lui est pas favorable, le nouvel élu aura besoin de transformer son score ou d’avancer les élections pour profiter de son avantage actuel.

On peut aussi penser que son style un peu « décontracté » avec ses saillies imprévues, blagues calculées( !), son âge (41ans) pourrait le rapprocher d’Emmanuel Macron qu’il a d’ailleurs rencontré entre les deux tours . L’appui du Président français consoliderait l’orientation géopolitique manifestée de l’Ukraine depuis la révolution de Maïdan, mais aussi les difficiles exigences renouvelées par le FMI en fin 2018.

La tâche sera rude pour un homme sans structure clanique, les cercles concentriques du pouvoir issus du parti des Régions sont toujours là avec leurs immenses moyens de pression que le Président Porochenko n’a pas voulu vraiment contraindre à la raison d’Etat. L’oligarque Ihor Kolomoïski avait aidé Oulia Timochenko au 1er tour, reviendra-t-il près du pouvoir,  là où Porochenko l’avait évincé ?

Et pourtant , P. Porochenko n’avait pas démérité. Il avait hérité d’un Etat en faillite, la stabilité économique et financière revenait, les comptes bancaires trop opaques nettoyés, une armée reformatée. Sous sa présidence, le patriarcat de Constantinople a reconnu l’autonomie de l’Eglise Ukrainienne.

Aucun des candidats à l’élection n’ont apporté des solutions constructives aux difficultés de l’Ukraine avec son voisin : les affaires de Crimée, le drame du Donbass, la navigation interdite en Mer d’Azov … L’état de guerre permanent depuis 2014, une corruption endémique, des réformes traînantes par le blocage des oligarques, toutes ces « pathologies » ont poussé les électeurs à un rejet massif du monde politique.

Après 30 ans d’indépendance déclarée, les Ukrainiens sont fatigués de voir encore les tracteurs rouillés des Kolkhoses, les chemins de fer qui ne mènent nulle part, comme la station-service hors d’âge du film « Terres sauvages » de Iaroslav Lodyguine.

L’élection inattendue de Volodymir Zelinsky survient après tant de déceptions, promesses non tenues, déconvenues, mensonges depuis 30 ans. Durant cette période, les mouvements populaires se sont vite épuisés avec les espoirs déçus comme la révolution de granit bien anémiée, celle d’Orange confisquée, suivie de Maïdan triomphante que Moscou a su transformer en vandalisant l’intégrité du territoire Ukrainien.

Après tant d’essais jamais transformés, les programmes souvent évoqués d’une « désoligarquisation » demeure la pierre angulaire incontournable du futur de la République d’Ukraine.

L’artiste Volodymir Zelinsky saura-t-il endosser la responsabilité d’un Chef d’Etat ? 

(*) Dominique Dubarry

Spécialiste de la commercialisation de produits de défense et sécurité en Amérique du Nord, dans le nord de l’Europe et spécialement dans les trois pays baltes, Lituanie, Lettonie, Estonie.
Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale et du Centre des Hautes Etudes de l’Armement, il fut à l’Etat Major Réserve de la Sécurité Civile de 1989 à 1994 en tant que Lt-Colonel. Il a publié de nombreux ouvrages sur l’histoire de l’automobile, puis deux livres « Les Rencontres Franco-Baltes » en 2006, et« France-Pays Baltes » en 2010, traduit en lituanien et plus récemment « D’une mer l’autre »
Il est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes français des pays baltes, si longtemps convoités par leurs voisins et trop souvent occupés par eux jusqu’en 1992.

Sur les élections en Ukraine vous pouvez consulter :

UKRAINE ENJEUX ELECTORAUX

INCIDENT EN MER D’AZOV , GUERRE HYBRIDE ENTRE LA RUSSIE ET L’UKRAINE

Pour aider de jeunes corsaires et développer ESPRITSURCOUF.fr
Votre contribution est indispensable en 2019
DONS pour réduire votre IFI
ADHÉSION à "espritcors@ire" : Membre : 50€ soit 17€ net fiscal

Contribution par chèque à l'ordre d'espritcors@ire, par Paypal ou carte bancaire
Cliquez sur DON ou ADHESION

Chers lecteurs,
Vous avez apprécié cet article, vous pouvez le retransmettre à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou du site ESPRITSURCOUF.fr
Nous vous remercions pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de la Défense et de la Sécurité" N'hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Twitter