L’Europe face à
Vladimir Poutine

;
André Dulou (*)
Conseiller Mémoire et Patrimoine

Ce qui domine l’actualité en cette semaine de septembre 2022.

 

.
De l’Europe économique à l’Europe politique ?

.
On le sait par les leçons de l’histoire : les Etats se sont formés souvent à l’aune d’un conflit, qu’il ait été interne ou que ce conflit ait constitué une guerre, dont les Etats ont profité, tantôt pour réaliser leur unité, tantôt pour se heurter à un voisin qui a favorisé cette unification. La plupart des incidents de ces derniers mois montrent l’adversaire, et l’Europe s’unit, dans cet élan de rejet de l’agresseur d’un pays qui souhaite adhérer à l’Union européenne. Est-ce alors cette Europe, que l’on voit émerger, avec un vrai débat politique, avec des enjeux d’unification, avec un défi majeur, celui de « gagner » une guerre où elle s’est largement impliquée, même si c’est de manière indirecte ?

Voici un premier article qui traite du sujet, où l’on évoque la réalité de la « communauté politique européenne ».

Une Europe unie rassemblée à Prague pour faire face à Vladimir Poutine
(France 24)

;
La « Communauté politique européenne » fait ses premiers pas : 44 dirigeants du continent se retrouvent jeudi à Prague, dans un format inédit qui est aussi un symbole fort, sept mois après le début de l’invasion russe en Ukraine. « C’est d’abord un message d’unité de notre Europe », a affirmé Emmanuel Macron.

La « Communauté politique européenne » est lancée : 44 dirigeants du continent se sont retrouvés à Prague, jeudi 6 octobre, dans un format inédit soulignant l’isolement de Vladimir Poutine, sept mois après le début de la guerre menée par la Russie en Ukraine.

« C’est d’abord un message d’unité de notre Europe », s’est félicité Emmanuel Macron, qui avait lancé cette idée en mai. Le président français a rappelé que la CPE était un rassemblement beaucoup plus large que l’Union européenne, avec 17 pays invités en plus des 27 membres du bloc.

https://www.france24.com/fr/europe/20221006-l-europe-rassembl%C3%A9e-%C3%A0-prague-pour-faire-face-%C3%A0-vladimir-poutine


REVUE DE PRESSE ESPRIT SURCOUF
N°198

SOMMAIRE

UN RAPPEL HISTORIQUE :

    LA DEUX CHEVAUX

GEOPOLITIQUE :

  1. COUP D’ETAT AU BURKINA FASO : ENTRE CRISE MULTIFORME ET JEUX D’INFLUENCE
  2. PAKISTAN : A QUOI JOUENT LES ETATS-UNIS
  3. DEMOCRATIE, ORDRE INTERNATIONAL : QUELS SONT LES ENJEUX DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE AU BRESIL?

ECONOMIE :

  1. L’ATTENTAT NORD-STEAM : LES ORIGINES D’UN GAZODUC TRES POLITIQUE
  2. PETROLE : L’OPEP REDUIT DE DEUX MILLIONS DE BARILS SES QUOTAS QUOTIDIENS ET FAIT CRAINDRE UNE HAUSSE DES PRIX
  3. SOBRIETE ENERGETIQUE : LE PLAN DU GOUVERNEMENT DEVOILE

DEFENSE ET SECURITE :

  1. DOUBLER LE NOMBRE DE RESERVISTES : SEBASTIEN LECORNU LANCE UN GROUPE DE TRAVAIL POUR SUSCITER L’ENGAGEMENT
  2. LE MINISTERE DES ARMEES VA RECOMPLETER SES STOCKS DE MUNITIONS ANTICHARS ET DE MISSILES DE DEFENSE AERIENNE
  3. DE DEUX A QUATRE NOUVELLES BRIGADES PAR DEPARTEMENT ANNONCE LE DIRECTEUR DE LA GENDARMERIE AUX DEPUTES

TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL
.

(*) Colonel (ER) André Dulou, auditeur de l’IHEDN (156ème session régionale) est le président de la Gironde de la Société des membres de la Légion d’honneur et le président d’Aquitaine des membres de la Légion d’honneur décorés au péril de leur vie. Il est également le responsable de la revue de presse « Défense » de l’Union des associations d’auditeurs de l’IHEDN et rédacteur en chef de la revue « Floréal an X ». Auteur chez Edilivre, il est Conseiller Mémoire et Patrimoine d’ESPRITSURCOUF.

LA PAGE D’HISTOIRE DE LA REVUE D’ACTUALITE :

;
La 2 CV
(Extraits de « 2CV la légende »)


.
Condamnée par fait de guerre

.
En 1938, une vingtaine de prototypes différents ont déjà été réalisés et testés sur les pistes de la Ferté-Vidame. Au total il y en aura 49 avant la construction des modèles de pré-série. C’est l’ingénieur Pierre Terrasson qui est en charge des essais et qui les supervise. Les clichés photographiques sont interdits sous peine de renvoi. En 1939, le quarante neuvième prototype paraissant enfin viable et avec le salon de l’Automobile d’octobre 1939 en ligne de mire, Pierre Boulanger ordonne la mise en fabrication d’une présérie de 250 TPV. La première TPV sort des chaînes de Javel le 2 septembre 1939 et elle est prête à être dévoilée au public du salon de l’Automobile qui doit démarrer un mois plus tard. Mais le lendemain, la France entre en guerre avec l’Allemagne et le salon est annulé. C’est la seconde guerre mondiale (1939-1945) qui débute… Les prototypes TPV sont détruits mais certains d’entre eux sont cachés dans les greniers de la Ferté-Vidame. Les chaînes de montage de Citroën sont réquisitionnées pour la construction d’obus et de matériel militaire.

Les études sont clandestinement reprises, la guerre laissant prévoir une longue période d’austérité et de restrictions en tous genres, l’économie d’utilisation reste prioritaire ainsi que l’économie de fabrication. Le temps de réflexion forcé permet de mettre en exergue un soucis sur les premiers prototypes : ils sont trop chers à fabriquer compte tenu du cahier des charges initial et c’est la carrosserie qui est en cause.
On revient à la plate-forme caisson et à la caisse en tôle emboutie, le moteur refroidi par air s’impose ainsi que la boite à 4éme vitesse surmultipliée. La suspension associe interaction latérale et batteurs pour chaque roues, le frein principal concerne aussi le train arrière, tandis que l’équipement ce civilise. On donne un deuxième phare à la TPV, un démarreur électrique et des sièges conventionnels.

A la libération, un coup d’accélérateur est mis sur l’élaboration de cette automobile qui traine en longueur, malgré la contingence des matières premières.

Première sortie au public, le Salon de l’Auto de Paris 1948

.
Bien que tous les choix techniques n’aient pas été encore validés, en 1948 la décision est prise de la présenter au 35ème salon de l’automobile et du cycle en octobre. Le secret restera total jusqu’à l’heure de l’inauguration.
Sa présentation fut un évènement au sens propre du terme, dans une France se remettant à peine du second conflit mondial. Dès l’ouverture du salon, la foule se presse pour découvrir cette petite auto. Trois véhicules sont présents sur le stand qui fait face à celui de la Régie Renault. Le stand Citroën ne fut pas le premier que le président Auriol visita lors de l’inauguration du Salon de Paris et il était surtout intéressé par les Traction Avant de la firme de Javel Cette petite voiture grisonnante ne l’inspirait pas outre mesure. Sur le stand, les 3 autos sont encore recouvertes de bâches lorsque le président arrive. Une armée d’hommes en complet-veston empêche les curieux d’approcher. Il n’est que 9h du matin, mais la foule est déjà considérable. Lorsque PJB, après les formules de politesses usuelles et le discours de bienvenue expédiés, demande à deux hommes de procéder au débâchage de la voiture, la foule est interloquée.

https://2cv-legende.com/histoire-de-la-2cv


GEOPOLITIQUE

.
On lira avec intérêt ces trois articles qui montrent combien l’échiquier international trace un avenir de plus en plus incertain.

1 – COUP D’ETAT AU BURKINA FASO : ENTRE CRISE MULTIFORME ET JEUX D’INFLUENCE
(IRIS, le point de vue de Caroline Roussy)

.
Le chef de la junte au pouvoir au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a démissionné dimanche 2 octobre pour être remplacé par le nouveau chef autoproclamé Ibrahim Traoré. Dans quel contexte s’inscrit ce coup d’État ?

Il me semble important de revenir sur le contexte de ce coup d’État étant donné que les médias français ont surtout couvert, loi de la proximité journalistique oblige, les attaques de diverses représentations françaises, à savoir l’ambassade de France, l’Institut français et la base militaire française. Si on comprend cette logique journalistique, elle ne rend toutefois pas compte de la situation dégradée dans le pays. Vraisemblablement l’élément déclencheur de ce coup d’État, même s’il est nécessaire de considérer un faisceau de causalités, c’est l’attaque d’environ 150 camions humanitaires chargés de ravitailler la ville de Djibo, sous blocus d’un groupe terroriste depuis plusieurs mois

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.iris-france.org/170393-coup-detat-au-burkina-faso-entre-crise-multiforme-et-jeux-dinfluence/

2 – PAKISTAN : A QUOI JOUENT LES ETATS-UNIS
(Asialyst, Olivier Guillard)

.
Pour la première fois depuis 2018, l’administration Biden a approuvé le 8 septembre dernier une aide de près de 500 millions de dollars destinée à financer l’entretien de la flotte pakistanaise de chasseurs F-16. Sans garantie qu’elle ne sera pas utilisée contre l’Inde, que Washington veut pourtant s’allier contre la Chine.

Lundi 26 septembre, célébration au National Museum of American Diplomacy de Washington du 75e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les États-Unis et le Pakistan. En compagnie de son homologue pakistanais, le Secrétaire d’État américain Antony Blinken suggère à son invité de « mettre en œuvre [à l’avenir] une relation responsable avec l’Inde voisine »*. Le chef de la diplomatie américaine confirme à cette occasion à son visiteur une timide** assistance financière d’urgence pour pour faire face aux drames des inondations noyant le pays, tout en invitant Islamabad à obtenir de Pékin – l’une de ses autres « alliés proches » – une restructuration de son importante dette bilatérale.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://asialyst.com/fr/2022/10/05/pakistan-a-quoi-jouent-les-etats-unis/

3 – DEMOCRATIE, ORDRE INTERNATIONAL : QUELS SONT LES ENJEUX DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE AU BRESIL ?
(Institut Montaigne, Olivier Dabène)                       
.                                                           

Le 2 octobre 2022, Luiz Inácio Lula da Silva a récolté 48,4 % des suffrages, contre 43,2 % pour le président sortant, Jair Bolsonaro, un résultat beaucoup plus serré qu’attendu. Les deux concurrents ont désormais un mois pour convaincre les Brésiliens de leur accorder leur suffrage. Le second tour des élections, prévu le 30 octobre, présente un double enjeu : la consolidation du socle démocratique brésilien d’abord ; le rôle du Brésil sur la scène internationale ensuite, avec un accent particulier sur sa capacité à assumer un rôle de leadership en Amérique Latine.

L’affaissement de la démocratie brésilienne

Les entraves à la démocratie au Brésil ne datent pas de 2018 et ne sont pas le seul fait de l’élection de Jair Bolsonaro. Son élection est en réalité l’aboutissement d’un long processus de fragilisation démocratique entamé depuis plus de 30 ans. Deux présidents brésiliens ont été destitué ces trente dernières années, sous le coup de procédures d’impeachment : Fernando Affonso Collor de Mello en 1992, accusé de corruption ; puis Dilma Rousseff en 2016, accusée d’avoir enfreint les lois fédérales sur la responsabilité fiscale. La destitution de Rousseff est toujours considérée, par un certain nombre de commentateurs, comme un coup d’État.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.institutmontaigne.org/analyses/democratie-ordre-international-quels-sont-les-enjeux-de-lelection-presidentielle-au-bresil


ECONOMIE

.
L’économie « internationale » comprend désormais, en période de conflit, et d’incertitude, des comportements et des résultats avec lesquels les Etats doivent composer : attentats, mais aussi décisions d’organisations majeures, et plans relatifs aux impératifs énergétiques.

1 – L’ATTENTAT NORD-STEAM : LES ORIGINES D’UN GAZODUC TRES POLITIQUE
(Les Crises, avec Elucid Médias, Olivier Beruyer)

.
Le 26 septembre 2022, un attentat a frappé le gazoduc européo-russe Nord Stream qui fournissait l’Allemagne en gaz russe. Afin de bien comprendre les enjeux fondamentaux autour de ce gazoduc, et les graves implications de cet évènement, ce premier article proposera une analyse de la situation énergétique de l’Europe, ainsi que des conditions de mise en place de ce fameux gazoduc. Un second article suivra, et reviendra sur l’attentat à proprement parler pour en étudier les conséquences économiques.

La Russie, fournisseur de près de la moitié de l’énergie importée par l’Europe

Pour assurer le fonctionnement de son économie, l’Union européenne a besoin de 63 exajoules (= 63 milliards de milliards de joules) d’énergie brute. Comme elle produit seulement 25 EJ (10 EJ à partir de sources renouvelables, 8 EJ à partir du nucléaire, 7 EJ à partir de combustibles fossiles sur son sol), l’UE doit donc importer 38 EJ d’énergie, soit 60 % de ses besoins.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://elucid.media/politique/nord-stream-russie-securite-energetique-europe-allemagne/?mc_ts=crises

2– PETROLE : L’OPEP REDUIT DE DEUX MILLIONS DE BARILS SES QUOTAS QUOTIDIENS ET FAIT CRAINDRE UNE HAUSSE DES PRIX
(Franceinfo, avec AFP)

.
L’organisation n’avait plus opéré de coupes aussi importantes depuis 2020 et la pandémie de Covid-19. 

Les Etats membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), réunis mercredi 5 octobre à Vienne (Autriche), ont décidé d’une coupe draconienne de leurs quotas de production, afin de soutenir des prix affectés par les craintes de récession. Les treize membres de l’Opep, menés par l’Arabie saoudite, et leurs dix partenaires, conduits par la Russie, ont convenu d’une baisse de « deux millions » de barils par jour pour le mois de novembre, a annoncé l’alliance dans un communiqué.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/prix-des-carburants/petrole-l-opep-reduit-de-deux-millions-de-barils-ses-quotas-quotidien-et-fait-craindre-une-hausse-des-prix_5399407.html

3 – SOBRIETE ENERGETIQUE : LE PLAN DU GOUVERNEMENT DEVOILE
(Economie matin, Victoire de Fonclare)

.
Jeudi 4 octobre, plusieurs membres du gouvernement se retrouvent Porte de Versailles pour présenter le plan de sobriété énergétique. L’hiver s’annonce difficile mais le gouvernement est confiant. 

Baisser de 10% la consommation totale d’énergie en 2 ans 

« La sobriété est une nouvelle manière de penser et d’agir, qui sera une des clés de notre transition écologique et de notre souveraineté énergétique. », clame Elisabeth Borne, cheffe du gouvernement. Le plan de sobriété est présenté jeudi 4 octobre et des ateliers sont prévus tout l’après-midi avec différents ministres et intervenants pour développer les aspects du projet. Parmi les objectifs phares du gouvernement, c’est la neutralité carbone en 2050. Mais avant, il faut réduire la consommation totale d’énergie de 10% sur deux ans, et faire des économies de l’ordre de 40%, tout cela sans succomber à des coupures de gaz ou d’électricité. Un projet ambitieux qui nécessitera une « mobilisation générale », déjà un mot d’ordre.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.economiematin.fr/news-le-gouvernement-d%C3%A9voile-son-plan-de-sobri%C3%A9t%C3%A9-%C3%A9nerg%C3%A9tique


DEFENSE ET SECURITE

.
Un groupe de travail est créé pour augmenter les effectifs des réservistes, recompléter les stocks de munitions, des nouvelles brigades de gendarmerie voilà des éléments de progrès, à prendre en compte, dans le paysage de notre défense.

1 –   DOUBLER LE NOMBRE DE RESERVISTES : SEBASTIEN LECORNU LANCE UN GROUPE DE TRAVAIL POUR SUSCITER L’ENGAGEMENT
(Communiqué de presse du ministre des Armées)

.
(A lire directement sur le site, en suivant ce lien)

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.defense.gouv.fr/salle-presse/communiques-presse

2 – LE MINISTERE DES ARMEES VA RECOMPLETER SES STOCKS DE MUNITIONS ANTICHARS ET DE MISSILES DE DEFENSE AERIENNE
(OPEX 360, Laurent Lagneau)

.
Dans le document précisant les grandes lignes du projet de loi de finances [PLF] 2023, qui prévoit de porter le budget de la mission « Défense » à 43,9 milliards d’euros, le ministère des Armées indique que 2 milliards de d’euros en autorisation d’engagement et 1,1 milliard en crédits de paiement allaient être affectés au renouvellement des stocks de munitions.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
http://www.opex360.com/2022/10/05/le-ministere-des-armees-va-recompleter-ses-stocks-de-munitions-antichars-et-de-missiles-de-defense-aerienne/

3 – DE DEUX A QUATRE NOUVELLES BRIGADES PAR DEPARTEMENT ANNONCE LE DIRECTEUR DE LA GENDARMERIE AUX DEPUTES
(Vidéo, la Voix du gendarme)

.
Auditionné par les députés de la commission de la Défense sur le plan de finances 2023, le général Christian Rodriguez, Directeur général de la Gendarmerie nationale, (DGGN), a été beaucoup interrogé sur les 200 nouvelles brigades devant être créées dans le cadre de la LOPMI. Interpellé sur le choix des implantations, les financements, l’immobilier, il a annoncé qu’il y aurait entre deux et quatre nouvelles brigades dans la plupart des groupements de gendarmerie départementale. Il a aussi précisé la méthode pour ces créations

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://lavoixdugendarme.fr/de-deux-a-quatre-nouvelles-brigades-par-departement-annonce-le-directeur-de-la-gendarmerie-aux-deputes-videos/


TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES

;
ESPRITSURCOUF vous offre un tour d’horizon des titres de fond propres à susciter la réflexion de défense et de sécurité
;

  • Synthèse de l’actualité internationale de septembre 2022
    (Diploweb, Axelle Degans)

Le sort des urnes

LES Chiliens ont rejeté en septembre 2022, par voie référendaire, le projet de nouvelle Constitution. Il s’élaborait depuis 2019 pour tourner la page de la dictature d’Augusto Pinochet qui a élaboré la présente Constitution. Le président Gabriel Boric annonce sa volonté de rédiger une nouvelle version. La société chilienne est très fracturée et les propositions libérales en termes sociétaux et de nouveaux droits aux peuples amérindiens ont visiblement mal été reçus par ceux qui ne se reconnaissent pas dans le progressisme de la capitale.

https://www.diploweb.com/Synthese-de-l-actualite-internationale-de-septembre-2022.html

 

  • Projet de loi de finances 2023 : un budget historique
    (Défense, Minarmées)

Lors de la présentation du projet de loi finances 2023 devant la commission de la Défense et des forces armées de l’Assemblée nationale, le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a souligné, le mercredi 5 octobre, l’importance d’adapter l’effort national de défense aux défis de notre époque. Retour sur ces enjeux décisifs pour notre pays.

https://www.defense.gouv.fr/actualites/projet-loi-finances-2023-budget-historique

 

  • Réduction partielle de voilure pour le programme VFS
    (Home FOB, Nathan Gain)

À chaque projet loi de finances son lot de commandes et de livraisons mais aussi, heureusement plus rarement, de retards et de réductions de cibles. Le PLF 2023 acte ainsi la révision à la baisse de deux des trois segments du programme « véhicules forces spéciales » (VFS). 

https://www.forcesoperations.com/reduction-partielle-de-voilure-pour-le-programme-vfs/

 

Pour aller plus loin, un article à consulter en langue étrangère :

 

AFRL Commander moderates Future Of Propulsion Panel At AFA Air, Space, Cyber Conference
(AFRL News National Harbor, Aleah M. Castreion)
.

Maj. Gen. Heather Pringle, Air Force Research Laboratory commander, moderated a future of propulsion panel comprised of Air Force experts Sept. 21, 2022, during the Air and Space Force Association’s Air, Space and Cyber Conference at the Gaylord National Resort and Convention Center in National Harbor, Maryland.

« We’re really proud to be a part of telling you about the future of propulsion, » Pringle said. « It’s often an unsung technology, but it’s really helped us achieve the air power and space power that we see today. In the air domain, for example, propulsion is a critical component of our quest to attain faster speeds, greater range, higher altitudes and improved power and thermal management capabilities. »

Pringle was joined by the Director of AFRL’s Aerospace Systems Directorate, Dr. Michael Gregg; Chief of AFRL’s Rocket Propulsion Division, Dr. Shawn Phillips; and the Director of Air Force Life Cycle Management Center’s Propulsion Directorate, John Sneden.

Not only is propulsion critical to the air domain, Pringle said, but she also expressed its significance in space domain operations and « engines, rocket, propulsion – they’re really here to stay. »

https://industry-update.com/afrl-commander-moderates-future-of-propulsion-discussion-at-afa-air-space-cyber-%E2%80%8B%E2%80%8Bconference/153593/#:~:text=Maj.%20Gen.%20Heather%20Pringle%2C,2022%20in%20National%20Harbor%2C%20N.Y.

et quelques liens intéressants :
;

https://breakingdefense.com/2022/10/us-air-force-to-start-new-experiments-with-boeings-mq-28-ghost-bat-drone/

https://www.defensenews.com/cyber/2022/10/05/us-says-hackers-attacked-defense-organization-stole-sensitive-info/

https://www.aero-mag.com/stratolaunch-talon-a-hypersonic-aircraft-05102022#


PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

;
Textes à ne pas négliger pour comprendre l’actualité de défense et de sécurité
;

Organisation du ministère des armées :
.

K
Cette revue d’actualité vous a intéressé ? Vous avez une remarque à nous faire ?
Cliquer ICI

Rendez-vous le 21 octobre pour le N°199 …

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Soutenez-nous !

     

Nous ne recevons aucune subvention, nous ne sommes financés que par les lecteurs d’ESPRITSURCOUF. Adhérez ou faites un don défiscalisé à Espritcors@ire , association reconnue d’intérêt général qui l’édite.

Ainsi vous serez informé en priorité et recevrez le SEMAPHORE Lettre d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2022 :

  • Cotisation: 50€ net fiscal 17€,
  • Bienfaiteur: 100€ net fiscal 34€,
  • Soutien: 150€ net fiscal 57€.

VERSEMENT :

  •  par chèque, à l'ordre d'Espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris
  • par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez sur"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"
  • par virement demander notre RIB à secretariat@espritscorsaire.fr

ESPRITSURCOUF

« UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE »

 

Vous appréciez cet article, transmettez-le à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur FacebookTwitter, LinkedIn, Instagram et YouTube

Sur les réseaux sociaux, donnez votre avis, indiquez  que vous aimez notre site, incitez vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn, Twitter … à contact@espritsurcouf.fr