Russie et doctrine nucléaire

;
.
André Dulou (*)

Conseiller Mémoire et Patrimoine


 Ce qui domine l’actualité en cette semaine de septembre 2022 :
;

Qui peut dire, sinon des oracles ou des prophètes, ce qui germe sous le terme « menace », dans la tête des dirigeants ? Apparemment, et selon ce que diffusent nos médias planétaires, il s’agit « d’une menace nucléaire », tirée de déclarations du président russe, lequel semble chercher une issue au conflit armé avec l’Ukraine. Fragilisé par le surarmement de son adversaire, et par l’abandon d’alliés qui auraient pu croire « faire la différence », il n’en demeure pas moins que la doctrine militaire, qu’elle soit russe ou américaine, demeure bien l’anéantissement de l’ennemi, « par tous les moyens ». S’appuyant alors sur les conditions d’un retour à la table des négociations, le terme « menace » n’est pas galvaudé. Mais il est fort probable que l’emploi d’une arme terrifiante, même de théâtre, n’est pas à l’ordre du jour. Les réponses à une anticipation possible sont de nature à faire penser que le régime de la terreur est révolu, même si à l’assemblée générale de l’ONU, il a été clamé de placer la Russie fragilisée militairement au pilori. Par ailleurs, la préoccupation liée à l’exagération des communications de chiffres impossibles à vérifier, va donner lieu à des recherches que l’on peut qualifier de réelles, en matière de renseignement. A l’heure de l’intelligence économique, et de la vérité artificielle, qui s’en plaindra ? la douloureuse question des moyens revient alors sur la scène.

La Russie, inspirée par les textes anciens, d’une culture encore soviétique, peut-elle « compter ses effectifs, et adresser à l’adversaire une délégation pour trouver un compromis » ?

C’est bien ce que propose son adversaire, lequel, n’en doutons pas, issu également de l’ère soviétique, connaît les limites de son propre engagement.


REVUE DE PRESSE ESPRIT SURCOUF
n°198

SOMMAIRE 


UN RAPPEL HISTORIQUE :
les origines du photocopieur


GEOPOLITIQUE
:

– GUERRE EN UKRAINE : « TOUS LES SCENARIOS SONT POSSIBLES », SELON LE PRESIDENT DE LA COMMISSION DEFENSE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE
– CONTRE-OFFENSIVE UKRAINIENNE, SOMMET DE L’OCS, ANNONCES DE POUTINE : LA RUSSIE A UN TOURNANT ?
– UNE FOIS DOTE DE L’ARME ATOMIQUE, LE REGIME IRANIEN SE SENTIRA INVULNERABLE

 

ECONOMIE :

– LA « GUERRE ECONOMIQUE » CONTRE LA RUSSIE VA-T-ELLE SE RETOURNER CONTRE SES AUTEURS
– LES SUPERPROFITS SONT AUSSI GONFLES COMPTABLEMENT PAR L’INFLATION
– LA CHINE PRESSEE D’ALLEGER LA DETTE DES PAYS PAUVRES

 

DEFENSE ET SECURITE :

– UNE ENQUETE MINISTERIELLE POUR DRESSER LE PORTRAIT DE LA BITD FRANCAISE
– LE LOGICIEL DEVERYANALYTICS TELEPHONY DATA DESORMAIS UTILISE PAR 30 000 GENDARMES
– DYNAMIC MARINER 22 : LE CAPICORNE PLEINEMENT INTEGRE A L’OTAN

 

TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

 

(*) Colonel (ER) André Dulou, auditeur de l’IHEDN (156ème session régionale) est le président de la Gironde de la Société des membres de la Légion d’honneur et le président d’Aquitaine des membres de la Légion d’honneur décorés au péril de leur vie. Il est également le responsable de la revue de presse « Défense » de l’Union des associations d’auditeurs de l’IHEDN et rédacteur en chef de la revue « Floréal an X ». Auteur chez Edilivre, il est Conseiller Mémoire et Patrimoine d’ESPRITSURCOUF.

LA PAGE D’HISTOIRE DE LA REVUE D’ACTUALITE :

.
LES ORIGINES DU PHOTOCOPIEUR 
(Extrait de « monsieur Vintage »)

.
Si l’on sait en général que Johannes Gutenberg a inventé l’imprimerie, il est plus rare de connaître les origines du photocopieur, outil devenu indispensable parmi la bureautique contemporaine. Monsieur Vintage revient sur les débuts de cet appareil qui parfois nous agace quand les feuilles se bloquent dedans, mais dont on ne peut plus se passer.

L’Allemand Johannes Gutenberg a inventé l’imprimerie en 1454, sur la base de caractères mobiles en métal. À l’origine de la typographie moderne, mais endetté, Gutenberg cédera son invention dès 1455 au banquier Johann Fust, auprès duquel il ne pouvait rembourser la dette contractée pour travailler sur son invention révolutionnaire.

Johann Fust fît appel par la suite à l’imprimeur allemand Peter Schoeffer, qui perfectionna la presse typographique de Gutenberg. Mais c’est Gutenberg qui imprimera le premier livre en Europe. Il s’agissait du traité de grammaire de Donat, grammairien latin du IVe siècle.

De l’imprimerie au photocopieur
.

Cinq siècles plus tard, un certain Chester Carlson, physicien américain, invente la xérographie, un procédé qui permet la reproduction de documents et utilisé dans la grande majorité des photocopieurs. Un énorme business allait s’ouvrir, avec les imprimantes elles-mêmes, mais également les produits consommables qui y sont associés, tels que le papier, les toners et les cartouches d’encre. Nous sommes en 1937 et Chester Carlson travaille au service des brevets d’une compagnie électronique, à New York.

Surpris par le grand nombre de demandes de copies des dépôts de brevets, le physicien décide de travailler sur un procédé qui permettrait de copier des documents à grande échelle. Il s’associe avec un collègue en 1937 ; Otto Kornei, physicien allemand réfugié aux États-Unis. Les deux comparses travaillent ensemble jusqu’à mettre au point, le 22 octobre 1938, un procédé électrophotographique. L’événement se déroulant à Astoria, dans l’Oregon, le document reproduit indique la date et le lieu du premier essai de reproduction : 10-22-38 Astoria.

Pour faire court, ce procédé est basé sur l’utilisation d’un rouleau recouvert de sélénium. Ce dernier étant photoconducteur, la lumière renvoie uniquement les parties sombres du texte projeté, qui est fixé par chauffage. La photocopie était née et l’imprimante allait utiliser ce procédé pour l’impression de documents.

https://www.monsieurvintage.com/actu-vintage/2021/08/les-origines-du-photocopieur-48652


GEOPOLITIQUE

.

On lira avec intérêt ces trois articles qui illustrent notre actualité, et notamment sur les conséquences du conflit russo-ukrainien, pour le Moyen-Orient.
.

1 – GUERRE EN UKRAINE : « TOUS LES SCENARIOS SONT POSSIBLES », SELON LE PRESIDENT DE LA COMMISSION DEFENSE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE
(Euractiv France)

À quelques jours d’un départ en Ukraine avec une délégation parlementaire française, le président de la commission de la Défense à l’Assemblée nationale a accordé un entretien à EURACTIV France. Il revient notamment sur le soutien militaire à l’Ukraine et sur la nécessité de changer les grilles de lecture occidentales en matière de renseignement.

 Thomas Gassilloud est député Renaissance (ex-LREM) de la 10e circonscription du Rhône depuis 2017 et président de la commission de la Défense nationale et des Forces armées de l’Assemblée nationale depuis juin 2022.

 EURACTIV. Le président de la République affirme souvent le soutien de la France à l’Ukraine, mais selon les différentes estimations internationales, nous fournissons moins d’aides que d’autres pays [en % du PIB]. L’aide fournie à l’Ukraine par la France est-elle suffisante ?

 Thomas Gassilloud. D’abord, sur la partie diplomatique, le président s’est exprimé [mardi 20 septembre] à l’ONU avec un discours extrêmement clair, en dénonçant l’impérialisme russe et en rappelant l’ensemble des pays à leurs responsabilités. 

Concernant l’aide militaire apportée à l’Ukraine, pour des raisons stratégiques, la France a choisi de ne pas communiquer sur le volume et la nature des équipements fournis. Les efforts faits sont malgré tout importants et très appréciés par les Ukrainiens. N’oublions pas l’aide humanitaire, ou encore le déploiement de forces de gendarmeries pour mener des enquêtes.  L’affrontement entre les volontés russe et occidentale passe aussi par les sanctions, le retrait d’entreprises de Russie, l’annulation d’évènements sportifs dans le pays, etc. Autant d’éléments qui servent aux Russes à prendre conscience de la gravité de la situation.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.euractiv.fr/section/l-europe-dans-le-monde/interview/guerre-en-ukraine-tous-les-scenarios-sont-possibles-selon-le-president-de-la-commission-defense-de-lassemblee-nationale/

/
2 – CONTRE-OFFENSIVE UKRAINIENNE, SOMMET DE L’OCS, ANNONCES DE POUTINE : LA RUSSIE A UN TOURNANT ?
(IRIS, Le point de vue de Jean de  Gliniasty)

Est-on à un tournant du conflit en Ukraine  alors que la Russie a essuyé des revers militaires ?

Il s’est en effet passé quelque chose d’important. Les Ukrainiens ont remporté une vraie victoire offensive sur le front Est de l’Ukraine en reprenant 10 000 km² de territoire aux Russes, soit l’équivalent de deux départements français. Ce sont des zones importantes pour les Russes puisqu’elles sont contiguës à leur territoire.
Si on savait que les Ukrainiens étaient très bons défensivement (patriotes dispersés, armes légères, etc.) et donc à même de bloquer l’offensive russe, personne ne croyait réellement en leur capacité à reconquérir du territoire. Il y a donc à la fois un changement d’appréciation sur la capacité ukrainienne à mener des offensives et une inquiétude de la part des Russes. Le tournant est donc à la fois psychologique et militaire.
Mais nous sommes loin de pouvoir affirmer que les Ukrainiens pourront aller plus loin dans leur reconquête avant quelque temps, et je ne pense pas à ce stade que leurs moyens militaires permettraient de reconquérir l’ensemble des territoires pris par la Russie.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.iris-france.org/169910-contre-offensive-ukrainienne-sommet-de-locs-annonces-de-poutine-la-russie-a-un-tournant/

/
3 – UNE FOIS DOTE DE L’ARME ATOMIQUE, LE REGIME IRANIEN SE SENTIRA INVULNERABLE

(Institut Thomas More, Jean-Sylvestre Mongrenier)

Si la guerre en Ukraine et les tensions sino-américaines avaient fait perdre de vue le Moyen-Orient, les prochains rebondissements de la crise nucléaire iranienne auront tôt fait de réactiver nos cartes mentales. Les agissements de Téhéran dans cette partie du monde requièrent un engagement ouvert et assumé auprès des États de la région qui joignent leurs forces pour endiguer et refouler l’Iran.

De fait, les agissements iraniens s’inscrivent dans un contexte bien plus large. En dynamique, l’Occident est confronté à la formation d’une Grande Eurasie sino-russe. Les revers militaires russes en Ukraine ont bien des conséquences délétères pour la « verticale du pouvoir » de Vladimir Poutine, mais ils ne remettent pas en cause l’alliance entre Pékin et Moscou. Simplement, le maître du Kremlin ne pourra plus arguer de son savoir-faire diplomatico-militaire pour prétendre compenser l’immense supériorité démographique et économique de la Chine populaire.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://institut-thomas-more.org/2022/09/20/une-fois-dote-de-larme-atomique-le-regime-iranien-se-sentira-invulnerable/


ECONOMIE

.
L’économie vient poser des questions liées directement ou indirectement aux conditions d’une mondialisation en déclin. Le conflit actuel en Europe en est-il un symbole ? L’inflation en est-elle une conséquence ? Que faire pour les pays en difficulté ? autant d’articles qui essaient de répondre.
.

1 – LA « GUERRE ECONOMIQUE » CONTRE LA RUSSIE VA-T-ELLE SE RETOURNER CONTRE SES AUTEURS (3/3) ?
(Les Crises, Jacques Sapir) 

L’efficacité des sanctions contre la Russie : un échec de la « guerre économique » ?Les sanctions contre la Russie, et on l’oublie fréquemment, n’ont pas commencé en 2022 avec la guerre mais dès 2014, à la suite des événements de Crimée. Les Etats-Unis ont alors décidé des sanctions. Cependant, ils allèrent plus loin. Le 2 août 2017, le Congrès américain vota le Countering America’s Adversaries Through Sanction Act ou (CAATSA)[1], un texte qui contient le principe de sanctions extraterritoriales[2]. Cela provoqua des protestations en Allemagne et en Autriche[3]. Ce texte vise les investissements dans les infrastructures pétrolières russes, et en particulier cible la construction des pipelines et gazoducs.L’Union européenne (UE) a commencé par viser des personnes, puis étendu ces sanctions à des entités financières et des sociétés russes. Le 12 septembre 2014, l’UE a interdit l’accès aux crédits européens à plusieurs banques et compagnies pétrolières russes et l’exportation de biens pouvant être détournés militairement et l’exportation d’équipements pétroliers vers la Russie[4]. Ces sanctions furent régulièrement prolongées jusqu’en 2022.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.les-crises.fr/la-guerre-economique-contre-la-russie-va-t-elle-se-retourner-contre-ses-auteurs-3-3-par-jacques-sapir/

.

2– LES SUPERPROFITS SONT AUSSI GONFLES COMPTABLEMENT PAR L’INFLATION
(The conversation, Pierre Labardin)

En 2021, les entreprises françaises, comme leurs homologues dans les pays occidentaux, ont été portées par la forte reprise pandémique et ont dégagé des profits records : près de 160 milliards d’euros pour les sociétés de CAC 40 contre 100 milliards en 2007, le précédent plus haut historique. Selon une étude publiée fin août, ces résultats ont conduit à une distribution de plus de 44 milliards d’euros de dividendes aux actionnaires au cours du deuxième trimestre de l’année.

Ces chiffres, publiés alors que le pouvoir d’achat des ménages français reste sous tension, ont engendré un débat sur une éventuelle taxation de ces « superprofits ». D’un côté, on retrouve ceux qui, à l’instar du ministre de l’Économie Bruno Le Maire, ignorent ce qu’est un superprofit (terme qui n’a pas de définition reconnue mais qui peut désigner une surperformance liée à une cause externe, comme la hausse des prix pour les énergéticiens ou renvoyer à des profits historiquement jugés à la fois démesurés et immoraux, comme les profits de guerre). Le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a quant à lui souligné que ces profits étaient déjà taxés et augmentaient les recettes de l’État. La question est bien de savoir si elle pourrait l’être davantage.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://theconversation.com/les-superprofits-sont-aussi-gonfles-comptablement-par-linflation-191032
.

3 – LA CHINE PRESSEE D’ALLEGER LA DETTE DES PAYS PAUVRES
(RFI, Dominique Baillard)

En début de semaine l’Équateur a annoncé la signature d’un accord avec son plus gros créancier, la Chine. Avec cette restructuration de dette, la Chine vient au secours d’un pays en plein désarroi financier. Est-elle en train de se substituer au FMI ?

Ce n’est pas la première fois que la Chine propose de fait un plan de sauvetage à l’un de ses emprunteurs, et elle sera sans doute amenée à le refaire de plus en plus souvent. Car aujourd’hui 60% des prêts qu’elle a accordés à l’étranger sont dus par des États en situation de stress financier, c’était 5% seulement en 2010 selon une étude réalisée au printemps avec le concours d’un économiste de la Banque mondiale. C’est au cours de ces dix dernières années que la Chine est devenue le principal créancier de l’Équateur. Ces prêts obtenus à des conditions très avantageuses pour Pékin, avec notamment des contrats de vente à long terme de pétrole, sont devenus un véritable boulet avec la dégradation de l’économie. Le choc de la pandémie, et maintenant l’inflation qui galope et la remontée des taux américains, mettent l’Équateur en grande difficulté.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/aujourd-hui-l-%C3%A9conomie/20220922-la-chine-press%C3%A9e-d-all%C3%A9ger-la-dette-des-pays-pauvres


DEFENSE ET SECURITE

.
D’une enquête sur la BITD, en expliquant le choix d’un logiciel de vigilance, la défense et la sécurité sont aussi des domaines de l’OTAN, où la marine nationale a toute sa place.
.

1 –   UNE ENQUETE MINISTERIELLE POUR DRESSER LE PORTRAIT DE LA BITD FRANCAISE
(Home FOB, Nathan Gain)

Plus de 12 000 entreprises françaises seront bientôt être contactées par le ministère des Armées. Celui-ci s’apprête en effet à lancer une vaste enquête statistique pour mieux connaître l’étendue et les caractéristiques de « sa » BITD, un exercice nécessaire à l’heure où les perspectives économiques tendent à s’assombrir. 

Quelle fonction et quels produits ou services ? Quel est le chiffre d’affaires généré par le marché militaire ? Quel est l’investissement consenti pour l’innovation et la R&D ? Quel est volume d’emplois concernés par l’activité défense ? Quelques exemples de questions parmi parmi toutes celles que pourra contenir la future « enquête sur les entreprises de défense des industries et services » (EDIS), apparemment la première d’une telle ampleur.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.forcesoperations.com/une-enquete-ministerielle-pour-dresser-le-portrait-de-la-bitd-francaise/


2 – LE LOGICIEL DEVERYANALYTICS TELEPHONY DATA DESORMAIS UTILISE PAR 30 000 GENDARMES
(Lignes de défense, Philippe Chapleau)

J’avais fait part dans un post de 2021 de l’attribution d’un marché à la société Deveryware d’un marché au profit des enquêteurs de la Gendarmerie. 

Ces OPJ sont amenés, dans le cadre de leurs investigations, à obtenir auprès des opérateurs de téléphonie et d’accès internet des informations relatives à leurs abonnés; il s’agit (entre autre) des factures détaillées d’abonnés (les fadettes) et des bornages (trafic sous relais). Ces informations brutes sont par la suite analysées par les enquêteurs afin d’établir des liens, identifier des comportements suspects, ou recueillir des éléments de preuve.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/09/21/le-logiciel-deveryanalytics-telephony-data-desormais-utilise-23330.html

LIGNES DE DEFENSE est répertorié dans la rubrique REVUES ET LETTRES  de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF

?
.
3 – DYNAMIC MARINER 22 : LE CAPICORNE PLEINEMENT INTEGRE A L’OTAN

(Défense, marine nationale)

Intégré à la force de guerre des mines OTAN de la méditerranée, le Capricorne enchaîne les exercices de groupe : tir sur cible aérienne et de surface, menaces asymétriques et bien sûr, chasse aux mines. Chacun des sept chasseurs de mines quadrille les fonds à la recherche d’une mine. L’action conjuguée et coordonnée des sept différentes nations devra permettre, en fin d’exercice, de rétablir la navigation commerciale, fictivement interrompue.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.defense.gouv.fr/marine/actualites/dynamic-mariner-22-capricorne-pleinement-integre-a-lotan

Le site du ministère des Armées est répertorié dans la rubrique INSTITUTIONS GOUVERNEMENTALES ET MINISTÉRIELLES  de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF

TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES :

.
ESPRIT SURCOUF vous offre un tour d’horizon des titres de fond propres à susciter la réflexion de défense et de sécurité

.

– DOSSIER GEOPOLITIQUE : LE RENSEIGNEMENT 
(Diploweb, Pierre Verluise)

La relance de la guerre russe en Ukraine vient remettre le projecteur sur l’importance du renseignement. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Conçu par Pierre Verluise, ce dossier du Diploweb.com vous présente de nombreux documents de référence : études, articles, vidéos, cartes… Pour vous permettre de croiser des propos d’experts.

https://www.diploweb.com/Dossier-geopolitique-le-renseignement.html

 

– BUDGET 2023 : TOUT COMPRENDRE SUR LES TEXTES FINANCIERS AVANT LEUR EXAMEN AU PARLEMENT 
(Institut Montaigne, Lisa Thomas-Darbois)

Le 26 septembre prochain, la future loi de programmation des finances publiques (LPFP), les projets de loi de finances (PLF) et de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2023 seront présentés par le gouvernement en Conseil des ministres. Ces textes budgétaires doivent répondre à de multiples enjeux : crise énergétique et pouvoir d’achat des ménages notamment. D’autres sujets pourraient également y figurer, comme par exemple la réforme des retraites.

À ces défis de taille, s’ajoute cette année celui d’une période d’examen parlementaire sensiblement bousculée par la nouvelle composition de l’Assemblée nationale. La majorité relative dont dispose l’exécutif rend en effet l’exercice plus délicat que lors du dernier quinquennat : les compromis politiques seront désormais de rigueur, en témoignent les « Dialogues de Bercy » initiés par le gouvernement. Dans un tel contexte, le recours à l’article 49-3 de la Constitution du 4 octobre 1958 n’est pas exclu et constitue même une hypothèse probable. Plus que jamais, l’automne s’annonce budgétaire.

https://www.institutmontaigne.org/analyses/budget-2023-tout-comprendre-sur-les-textes-financiers-avant-leur-examen-au-parlement


PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

.
Textes à ne pas négliger pour comprendre l’actualité de défense et de sécurité
.

– Arrêté du 14 septembre 2022 modifiant la liste des services statistiques ministériels
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046307911

– Arrêté du 16 septembre 2022 modifiant divers arrêtés relatifs à l’armée de l’air et de l’espace
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046299006

– Arrêté du 8 septembre 2022 relatif aux modalités de formation des fonctionnaires civils de catégorie A détachés dans le corps de conception et de direction de la police nationale
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046294641

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Soutenez-nous !

     

Nous ne recevons aucune subvention, nous ne sommes financés que par les lecteurs d’ESPRITSURCOUF. Adhérez ou faites un don défiscalisé à Espritcors@ire , association reconnue d’intérêt général qui l’édite.

Ainsi vous serez informé en priorité et recevrez le SEMAPHORE Lettre d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2022 :

  • Cotisation: 50€ net fiscal 17€,
  • Bienfaiteur: 100€ net fiscal 34€,
  • Soutien: 150€ net fiscal 57€.

VERSEMENT :

  •  par chèque, à l'ordre d'Espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris
  • par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez sur"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"
  • par virement demander notre RIB à secretariat@espritscorsaire.fr

ESPRITSURCOUF

« UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE »

 

Vous appréciez cet article, transmettez-le à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur FacebookTwitter, LinkedIn, Instagram et YouTube

Sur les réseaux sociaux, donnez votre avis, indiquez  que vous aimez notre site, incitez vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn, Twitter … à contact@espritsurcouf.fr