GEOPOLITIQUE
ECONOMIE
DEFENSE et SECURITE


.de Jacques Raimond (*)

.
.;

GEOPOLITIQUE :

  • La Chine et l’Asie du Nord-Est : un avenir incertain
  • L’impact du coronavirus en Inde : une « tragédie » socio-économique sur fond d’enjeux politiques et géopolitiques
  • Riyad fait un pas supplémentaire vers Bagdad

ECONOMIE :

  • Eurodrone (Airbus, Dassault, Leonardo) : accord sur les performances, mais pas sur les prix
  • Eco-Pacité à Pékin : Mais qui sait réellement ce que nous réserve l’économie chinoise ?
  • Macron veut relancer l’économie : mais avec quoi ?

DEFENSE ET SECURITE :

  • Discours de Florence Parly, ministre des armées, guerre des mines, le 29 mai 20920 à Brest
  • Les 12 travaux de la direction générale de l’armement pour doper l’innovation en matière d’aéromobilité
  • Pointage Laser, passagers indisciplinés ou trafic de stupéfiants : deux gendarmes brossent le portrait de la criminalité du secteur aérien

TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL


GEOPOLITIQUE


ESPRIT SURCOUF suit avec intérêt les questions d’une guerre froide entre les Etats-Unis et la Chine, sur fond d’épidémie du coronavirus. L’autre « Grand », l’Inde, n’est pas épargnée, alors que les conditions internes et externes sont d’une spécificité toute « indiennes ».Enfin, il est important de ne pas oublier le Moyen-Orient, avec les petits pas et les mains tendues dans le jeu international, qui sous-tendent des intérêts de pouvoirs considérables.


1- LA CHINE ET L’ASIE DU NORD-EST : UN AVENIR INCERTAIN (The conversation France, Emmanuel Veron et Emmanuel Lincot)


Fin décembre dernier, à la veille du déclenchement de la pandémie de Covid-19, le président Xi Jinping a organisé un sommet avec le Japon et la Corée du Sud au moment où les deux voisins de Pékin tentaient un timide rapprochement sur fond d’incertitude autour du dossier nucléaire nord-coréen. Ce sommet tripartite, qui s’est déroulé à Chengdu (capitale chinoise du Sichuan), a été l’occasion du premier tête-à-tête en 15 mois entre le premier ministre japonais Shinzo Abe et le président sud-coréen Moon Jae-in, après une forte escalade des tensions entre les deux pays asiatiques. Si la Chine se pose en médiatrice, c’est qu’elle a su nouer des relations multiséculaires avec les pays de l’Asie du Nord-Est. Pékin a même su établir des relations diplomatiques à la fois avec Pyongyang, son turbulent allié historique, et Séoul, troisième puissance économique asiatique, et pourtant proche de Washington. Que ces initiatives aient contrarié Tokyo ne fait aucun doute. Ancienne puissance coloniale, le Japon a toujours considéré la région comme un pré carré et continue de disputer à la Chine le leadership dans l’ensemble de l’Asie. La Chine, le Japon et la Corée du Sud sont liés par une forte interdépendance économique, mais la coopération régionale entre ces trois puissances est lacunaire, notamment du fait de la pierre d’achoppement que constitue la question nord-coréenne.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://theconversation.com/la-chine-et-lasie-du-nord-est-un-avenir-incertain-138851


2-  L’IMPACT DU CORONAVIRUS EN INDE : UNE « TRAGEDIE » SOCIO-ECONOMIQUE SUR FOND D’ENJEUX POLITIQUES ET GEORPOLITIQUES (IRIS, Le point de vue de Jean-Jospeh Boillot)


Contre toutes attentes, et notamment de ceux qui prévoyaient un « désastre sanitaire », l’Inde est l’un des pays les moins touchés du monde, du moins en termes de cas et de morts recensés – 4 540 décès à ce jour, soit 3 morts par million d’habitants, contre 440 en France. Certes, il peut y avoir, et il y a un décalage entre les comptes officiels et la réalité, mais il n’est pas de nature à remettre en cause le constat. Il n’y a pas eu de désastre sanitaire en Inde, et il faudra là aussi se poser la question de la pertinence d’une stratégie de confinement intégral. En revanche, le vrai désastre est la façon dont le confinement a été décrété par le Premier ministre Modi, de la même façon qu’il avait d’ailleurs décrété par surprise, en novembre 2016, la démonétisation de 80 % de la masse monétaire en circulation. Cela s’était traduit par une désorganisation économique totale du pays pendant trois mois et le déclenchement du retournement du cycle conjoncturel, au point de parler de récession avant même l’épidémie de Covid-19 malgré un taux de croissance encore positif en dessous de 3 à 4 % de croissance, le revenu réel des Indiens diminue en effet pour des raisons démographiques et de transformation structurelle du mode de vie. Avec l’épidémie, on table désormais sur une chute du PIB de 3 à 6 % selon les experts. C’est dire l’ampleur du choc.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien 
:
https://www.iris-france.org/147428-limpact-du-coronavirus-en-inde-une-tragedie-socio-economique-sur-fond-denjeux-politiques-et-géopolitiques/


3 – RIYAD FAIT UN PAS SUPPLEMENTAIRE VERS BAGDAD (L’Orient le Jour, Julie Kebbi)


Après avoir placé ses pions en Irak au cours de ces dernières années, Riyad passe désormais à la vitesse supérieure avec Bagdad. Cette option est favorisée par l’arrivée à la tête du gouvernement irakien au début du mois de Moustafa al-Kadhimi, un ancien chef des renseignements irakiens qui entretient de bonnes relations tant avec l’Iran qu’avec l’Arabie saoudite et les États-Unis. La volonté de resserrer les liens a été clairement affichée samedi dernier lors du premier déplacement officiel du ministre irakien des Finances et du Pétrole, Ali Allaoui, en Arabie saoudite. Le même jour, un accord était conclu avec des entreprises saoudiennes pour investir dans les gisements de gaz de Okaz, situés dans la province irakienne d’al-Anbar, tandis que Riyad annonçait le retour à Bagdad d’un nouvel ambassadeur saoudien au plus vite. « Nous attendons avec impatience que l’Irak renaisse de ses cendres pour retrouver son statut en tant que l’un des piliers forts et résilients du monde arabe (…) », a écrit samedi sur son compte Twitter le vice-ministre saoudien de la Défense et frère de MBS, le prince Khaled ben Salmane.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.lorientlejour.com/article/1219757/riyad-fait-un-pas-supplementaire-vers-bagdad.html


ECONOMIE


L’économie est au cœur des enjeux du déconfinement, et à la fois sur le plan international et dans les attentes internes, mais également en ce qui concerne la Défense On y trouve, cette semaine, des conditions fortes pour et des défis contre toutes les formes de gouvernance, mises en valeur par les vœux des gouvernants de n’avoir pas à subir une crise économique, comme conséquence de la crise sanitaire. Il en va ainsi de « l’Eurodrone », en matière de coûts, des informations relatives à l’économie chinoise, et du recours à ces énergies « vertes » dont le contribuable français est avant tout le garant financier.

1 – EURODRONE (AIRBUS, DASSAULT, LEONARDO) : ACCORD SUR LES PERFORMANCES MAIS PAS SUR LES PRIX ( La Tribune, Michel cabirol)


Le programme de drone MALE européen Eurodrone devrait compter 21 systèmes et 63 drones (Crédits : Airbus)Les industriels du programme Eurodrone (Airbus, Dassault Aviation et Leonardo) et la France sont parvenus à un accord à minima sur les performances de l’appareil. Ils doivent encore trouver un accord sur le montant du programme. Les négociations se poursuivent toujours sur le programme de drone MALE européen, le fameux Eurodrone. Elles ont récemment franchi un jalon important. La France et les trois industriels, sous le pilotage d’Airbus associé à Dassault Aviation et l’italien Leonardo, ont enfin trouvé un accord concernant les performances de l’Eurodrone, explique-t-on au ministère des Armées même si ce dernier ne semble pas entièrement convaincu. “Les performances satisfont pour une très large partie les besoins militaires”, précise-t-on. Sous-entendu, elles n’atteignent pas forcément tous les objectifs attendus par la France. “Elles sont ce qu’elles sont maintenant”, soupire-t-on.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/eurodrone-airbus-dassault-leonardo-accord-sur-les-performances-mais-pas-sur-le-prix-848901.html


2 – ECO-PACITE A PEKIN : MAIS QUI SAIT REELLEMENT CE QUE NOUS RESERVE L’ECONOMIE CHINOISE ? (Atlantico, Emmanuel Lincot)


Alors que l’économie chinoise a subi au premier trimestre sa première récession économique grave depuis 1992 (-6,8%), le Premier ministre Li Keqiang s’est abstenu, dans son discours politique annuel, de fixer un objectif annuel de croissance économique. Que révèle cet abandon de l’objectif de croissance ? Dans quelle situation est l’économie chinoise aujourd’hui pour que le gouvernement se refuse à se projeter ainsi ?

La situation est très préoccupante. Le gouvernement met un frein à sa politique de désendettement pour soutenir une économie en souffrance et annonce un plan d’investissement d’un montant de 481 milliards d’euros. Comparativement, l’Union Européenne fait beaucoup mieux. Qu’est-ce à dire ? La crise de 2020 n’est pas celle de 2008 au sens où c’est le maillage des PME du pays qui a été atteint au cœur. Et puis, il y a dix ans, à tort certes, mais la Chine et son régime ne suscitaient pas autant de suspicions. Le plus grave c’est qu’à la faveur de cette pandémie, nombre d’industriels japonais mais aussi européens et américains vont se retirer du marché chinois. Enfin, un très grand nombre d’étudiants vont arriver sur le marché du travail sans espoir de décrocher le premier emploi. Le risque, c’est une explosion sociale. Il ne vous a pas échappé que le régime s’est naturellement auto-congratulé de la gestion de la crise tout en fixant à son agenda la question d’une proposition de loi sur la « sécurité nationale » et la question de Hong Kong. Pas d’objectif de croissance mais la menace de recourir à la force en cas de troubles. Et ce qui vaut pour Hong Kong vaut naturellement pour l’ensemble du pays.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.atlantico.fr/decryptage/3589801/eco-pacite-a-pekin–mais-qui-sait-reellement-ce-que-nous-reserve-l-economie-chinoise–emmanuel-lincot-mary-francoise-renard-jean-marc-siroen


3 –   MACRON VEUT RELANCER L’ECONOMIE : MAIS AVEC QUOI ? (Contrepoints, Michel Gay)

Soutenir les EnRI aux dépens du nucléaire, c’est se tirer une balle dans le pied et dépendre de plus en plus de la Chine et de la Russie.
Le Président Macron appelle à relocaliser l’industrie sur le sol français depuis plusieurs années, et notamment après « l’affaire des masques ». Dans cette optique, il est essentiel de disposer de l’énergie d’avenir qu’est l’électricité, en quantité suffisante et à un prix compétitif.  Or, ces deux conditions ont été totalement négligées par le gouvernement à la fois dans le Grenelle de l’environnement de 2007, dans la loi de transition énergétique de 2015, et dans la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) qui vient d’être publiée le 29 avril 2020. Les productions d’énergies renouvelables intermittentes (EnRI) promus par la PPE (éoliennes marines et terrestres, agro-carburants, méthanisation, solaire photovoltaïque, hydroliennes…) conduisent toutes à une augmentation des coûts. Aucun objectif de production ni de coûts n’est fixé. Les mesures proposent simplement « de garantir la protection des consommateurs contre les hausses de prix du marché » et de « de répondre aux besoins de la PPE dans des scénarios de prix bas » en… faisant subventionner l’énergie par les contribuables (impôts et taxes sur la consommation).

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.contrepoints.org/2020/05/30/372447-macron-veut-relancer-lindustrie-mais-avec-quoi


DEFENSE ET SECURITE

ESPRITSURCOUF, fidèle à la tradition globale de la défense pointe trois grands sujets liés à la guerre des mines, avec le discours du 29 mai de Florence Parly à Brest, qui active ou ré-active le sujet, avec les travaux sur l’aéromobilité de la DGA et ces indications sur la criminalité du secteur aérien, fruit d’un travail de fond de la gendarmerie nationale.

1 – DISCOURS DE FLORENCE PARLY, MINISTRE DES ARMEES, GUERRE DES MINES A BREST, LE 29 MAI 2020 (Défense, salle de presse)


« J’ai donc le plaisir d’annoncer que si les démonstrations techniques et les négociations se poursuivent tel que nous l’avons prévu, nous commanderons au deuxième semestre 4 systèmes de drones pour la France. Ils auront vocation à être admis au service opérationnel en 2023. Cette commande, rendue possible par l’effort financier exceptionnel que nous faisons dans le cadre de la loi de programmation militaire, permettra de doter notre Marine du meilleur outil pour affronter la menace insidieuse des mines.

La défense de demain se prépare activement et c’est grâce à vous. Vous êtes le visage de la France dynamique et optimiste qui se donne les moyens pour réussir. La France qui se donne tout court, à corps et âme. »


Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.defense.gouv.fr/salle-de-presse/discours/discours-de-florence-parly/discours-de-florence-parly-ministre-des-armees-guerre-des-mines-a-brest-le-29-mai-2020

Autres articles sur le même sujet :
http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/05/29/guerres-de-mines-21204.html
http://www.opex360.com/2020/05/29/mme-parly-annonce-la-commande-prochaine-de-4-systemes-de-luttes-anti-mines-du-futur-pour-la-marine/
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/guerre-des-mines-le-petardage-high-tech-de-paris-et-londres-848993.html

Le site MINISTERE DES ARMEES est répertorié
dans la rubrique INSTITUTIONS GOUVERNEMENTALES
 de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité »

d’ESPRITSURCOUF


2 – LES 12 TRAVAUX DE LA DIRECTION GENERALE DE L’ARMEMENT POUR DOPER L’INNOVATION EN MATIERE D’AEROMOBILITE ( OPEX 360, Laurent Lagneau)

En décembre 2019, à Toulouse, la Direction générale de l’armement [DGA] a mis sur les rails la communauté [ou « cluster »] d’innovation « CI-AILE », réunissant son centre d’expertise et d’essais Techniques Aéronautiques, l’armée de Terre, l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace [ISAE-SUPAERO] et la communauté défense du pôle Aerospace Valley dans les régions Occitanie et Nouvelle Aquitaine.
Les orientations de cette structure sont définies par un comité stratégique, co-président par le directeur du centre DGA Techniques aéronautiques, le sous-chef d’état-major plans et programmes de l’armée de Terre et le directeur général de l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace tandis que l’animation des ateliers « technico-opérationnels » est assurée par un « comité de pilotage » comptant notamment parmi ses membres des personnels de la 11e Brigade Parachutiste et du Commandement des forces spéciales Terre [CFST].

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
http://www.opex360.com/2020/05/29/les-12-travaux-de-la-direction-generale-de-larmement-pour-doper-linnovation-en-matiere-daeromobilite/

Le site OPEX 360 est répertorié
dans la rubrique LETTRES ET REVUES
 de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité »

d’ESPRITSURCOUF


3 – POINTAGE LASER, PASSAGERS INDISCIPLINES OU TRAFIC DE STUPEFIANTS : DEUX GENDARMES BROSSENT LE PORTRAIT DE LA CRIMINALITE DU SECTEUR AERIEN (L’ESSOR)


Deux gendarmes viennent de signer un nouveau livre sur le droit et la criminalité du secteur aérien. Le colonel de Gendarmerie Johanne Gojkovic-Lette et le réserviste Grégory Houillon nous expliquent les dessous de ce phénomène. Le premier est chargé de mission à la sous-direction de la police judiciaire. Le second est maître de conférences et officier de réserve au sein de la Gendarmerie des transports aériens (GTA). 
Interview. :Pourquoi avoir rédigé ce livre?
Johanne Gojkovic-Lette: Il permet de répondre à une carence dans le domaine. En effet, quasiment rien n’a été écrit sur le sujet. Mais surtout, le but était de publier un livre qui soit accessible pour le néophyte. Il ne fallait pas en faire un livre de spécialiste. Le but est de montrer que l’écosystème aérien est merveilleux mais que certaines personnes le dévoient.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://lessor.org/a-la-une/pointage-laser-passagers-indisciplines-ou-trafic-de-stupefiants-deux-gendarmes-brossent-le-portrait-de-la-criminalite-du-secteur-aerien/


TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES :


ESPRIT SURCOUF vous offre un tour d’horizon des titres de fond propres à susciter la réflexion de défense et de sécurité

Face à la crise sanitaire, la souveraineté alimentaire retourne sur les devants de la scène (Le Portail de l’IE, Emeline Strentz et Paul Gabas)
https://portail-ie.fr/analysis/2394/face-a-la-crise-sanitaire-la-souverainete-alimentaire-retourne-sur-les-devants-de-la-scene

Alors que les violences prennent de l’ampleur, Tractations diplomatiques sur fond d’ingérence en Libye (Liberté, Lyès Menacer)
https://www.liberte-algerie.com/international/tractations-diplomatiques-sur-fond-dingerence-en-libye-339189

Yémen. L’impossible sortie de guerre (Orient XXI, Helen Lackner)
https://orientxxi.info/magazine/le-desastre-yemenite-s-aggrave-ou-le-yemen-s-enfonce-dans-le-desastre,3894

Qui sont les Talibans de 2020 ? (Les clés du Moyen-Orient, Gabriel Romanche)
https://www.lesclesdumoyenorient.com/Qui-sont-les-Taliban-de-2020.html

Défense : la nouvelle menace des radars de surveillance très longue portée (Air & Cosmos, Yannick Gendry-Boudry)
https://www.air-cosmos.com/article/dfense-la-nouvelle-menace-des-radars-de-surveillance-trs-longue-porte-23136


PARUS AU JOURNAL OFFICIEL


Textes à ne pas négliger pour comprendre l’actualité de défense et de sécurité.


Arrêté du 19 mai 2020 relatif aux modalités d’application des règles relatives aux interventions d’entreprises extérieures et aux opérations de bâtiment et de génie civil dans un organisme du ministère de la défense
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E73F7713D083C8EF6ADEA7BF4888B4D0.tplgfr28s_1?cidTexte=JORFTEXT000041914759&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041914747

Décret n° 2020-637 du 27 mai 2020 modifiant le décret n° 2020-73 du 31 janvier 2020 portant adoption de conditions adaptées pour le bénéfice des prestations en espèces pour les personnes exposées au coronavirus
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E73F7713D083C8EF6ADEA7BF4888B4D0.tplgfr28s_1?cidTexte=JORFTEXT000041923360&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041923274

Décret n° 2020-636 du 27 mai 2020 portant application des articles 2 et 4 de la loi n° 2019-1480 du 28 décembre 2019 visant à agir contre les violences au sein de la famille
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E73F7713D083C8EF6ADEA7BF4888B4D0.tplgfr28s_1?cidTexte=JORFTEXT000041923286&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041923274

Ordonnance n° 2020-638 du 27 mai 2020 portant diverses dispositions sociales pour faire face à l’épidémie de covid-19
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E73F7713D083C8EF6ADEA7BF4888B4D0.tplgfr28s_1?cidTexte=JORFTEXT000041923662&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041923274

Décret n° 2020-640 du 27 mai 2020 relatif aux modalités de délivrance du diplôme national du brevet pour la session 2020
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E73F7713D083C8EF6ADEA7BF4888B4D0.tplgfr28s_1?cidTexte=JORFTEXT000041923703&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041923274

Décret n° 2020-641 du 27 mai 2020 relatif aux modalités de délivrance du baccalauréat général et technologique pour la session 2020
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E73F7713D083C8EF6ADEA7BF4888B4D0.tplgfr28s_1?cidTexte=JORFTEXT000041923734&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041923274

Décret n° 2020-645 du 28 mai 2020 complétant le décret n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E73F7713D083C8EF6ADEA7BF4888B4D0.tplgfr28s_1?cidTexte=JORFTEXT000041930509&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041930362

Décret n° 2020-647 du 27 mai 2020 relatif aux services de médecine de prévention dans la fonction publique de l’Etat
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E73F7713D083C8EF6ADEA7BF4888B4D0.tplgfr28s_1?cidTexte=JORFTEXT000041930639&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041930362

Arrêté du 15 mai 2020 relatif à la reconnaissance et au suivi des sociétés habilitées comme organismes de sûreté
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=D76B960C8F7D96D5C0039381582FA5BC.tplgfr33s_3?cidTexte=JORFTEXT000041936787&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041936545

Décret n° 2020-650 du 29 mai 2020 relatif au traitement de données dénommé « StopCovid »
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=D76B960C8F7D96D5C0039381582FA5BC.tplgfr33s_3?cidTexte=JORFTEXT000041936881&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041936545

Cet article vous a intéressé ? Vous avez une remarque à nous faire ? Vous souhaitez nous le faire savoir ? Cliquer ICI.


Bonne lecture et rendez-vous le 15 juin 2020
avec le n°140 d’ESPRITSURCOUF
D’ici là, pour une bonne santé, prenez soin de vous.
RESPECTEZ LES CONSIGNES:
Distanciation, port du masque le plus souvent …

ESPRITSURCOUF :
IN ENGLISH, AUF DEUTSCH, EN ESPAÑOL, EN PORTUGUÊS, IN ITALIANO, IN HET NEDERLANDS, PO POLSKU, ПО РУССКИ.
Click HERE

ESPRITSURCOUF est financé par ses lecteurs, comme vous ! Si vous aimez ESPRITSURCOUF, adhérez ou faites un don à espritcors@ire l’association qui édite ESPRITSURCOUF :

ADHÉSION à « espritcorsaire » : Membre 50€ soit 17€ net fiscal

DONS pour réduire votre IFI

Contribution par chèque à l'ordre d'espritcors@ire, par Paypal ou carte bancaire Cliquez sur DON ou ADHESION

Chers lecteurs,

Vous avez apprécié cet article. Vous pouvez le retransmettre à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou du site ESPRITSURCOUF. Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur Facebook , Twitter et LinkedIn .

Sur les réseaux sociaux, donner votre avis, indiquer que vous aimez notre site, inciter vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF