GEOPOLITIQUE
ECONOMIE
DEFENSE et SECURITE

.
de Jacques Raimond (*)

Journée internationale des femmes 2021 (ONU)

Les femmes du monde entier revendiquent et méritent un avenir égalitaire libre de préjugés, de stéréotypes et de violence ; un avenir durable et pacifique avec les mêmes droits et des chances égales pour toutes et tous. Pour y parvenir, le monde requiert la présence des femmes dans toutes les prises de décisions.
Cette année, le thème de la Journée internationale des femmes (le 8 mars), « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 », célèbre les efforts considérables déployés par les femmes et les filles partout dans le monde pour façonner un futur et une relance plus égalitaires suite à la pandémie de Covid-19 et met en lumière les lacunes à combler.
La participation pleine et effective des femmes et leur accès aux fonctions de direction dans tous les domaines de la vie favorisent le progrès pour toutes et tous. Pourtant, les femmes restent sous-représentées dans la sphère publique et les postes de décisions, comme le révèle le 
récent rapport du Secrétaire général des Nations Unies. Les femmes sont à la tête d’un État ou d’un gouvernement dans 22 pays et elles n’occupent que 24,9 pour cent des postes parlementaires nationaux. Au rythme actuel des progrès, il faudra encore 130 ans avant que l’égalité des sexes parmi les chefs de gouvernement ne soit atteinte.

Retrouvez l’intégralité de cet article, avec ce lien :
https://www.unwomen.org/fr/news/in-focus/international-womens-day

SOMMAIRE

 GEOPOLITIQUE :
Vidéo : O.Kempf – Quelle puissance – relative – de la France ?
L’administration Biden fixe ses priorités en matière de politique étrangère
– Le secrétaire général de l’OTAN critique l’idée d’autonomie stratégique européenne

ECONOMIE :
– Le Breton LUMIBIRD Lorgne sur l’activité Laser du groupe Saab
– Bordeaux, nouvelle porte d’entrée pour le cloud américain en Europe ?
– Les prix des carburants à la pompe retrouvent leur niveau d’avant crise

DEFENSE ET SECURITE :
– Barkhane a dû taper fort pour venir à bout d’un groupe jihadiste lié à l’EIGS
– Barkhane : quand nos chiens d’entraînent avec les démineurs de l’US Air Force
Le pôle judiciaire de la gendarmerie recrute un expert de haut niveau en technologies numériques
– Quelle armée française pour demain ?

TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL


GEOPOLITIQUE

/
Les conditions d’évolution stratégique imposent des réflexions sur la position de la France en matière de puissance : c’est ce que nous propose cette semaine le site Diploweb ; Alors que l’administration Biden fixe ses objectifs en matière de politique étrangère, où l’on voit les termes plus ou moins habituels en la matière, l’OTAN « montre les crocs », dès que les Européens évoquent une certaine autonomie stratégique : c’est bien là l’émergence d’une idée de « l’Europe-puissance », telle que, par exemple, nous la décrit Alain Crémieux, dans son dernier ouvrage.
/

1 – VIDEO. O.Kempf  QUELLE PUISSANCE – RELATIVE – de la France ? (Diploweb, ANNA Monti, James Lebreton, Olivier Kempf, Pierre Verluise)

Résumé pour Diploweb.com par Anna Monti, validé par O. Kempf
O. Kempf débute cette intervention en définissant la géopolitique comme une question de représentations. La première représentation est cartographique. La seconde est celle qu’un peuple se fait de lui-même et celle que les autres peuples se font de lui, ce peuple pouvant être incarné ou non dans un État. Selon lui, il existe trois angles majeurs à la puissance relative française.
La caractérisation de la puissance française
En effet, la France est une grande puissance géographique, économique, militaire, politique et d’influence. A tort définie comme une puissance moyenne, elle n’est pas pour autant une « hyper » [1] puissance de nos jours.
Dans un premier temps, la France est une puissance géographique mais n’est pas une géographie. La France s’est construite malgré sa géographie. Elle a su tirer profit de sa géographie à partir d’un petit noyau, l’Ile-de-France, anciennement le Vexin. Ce noyau s’est progressivement étendu vers le sud. Il faut prendre en compte la grande verticale entre la Picardie et le Languedoc et rappeler également les nombreuses volontés historiques françaises de repousser les frontières. Ces dernières ne sont d’ailleurs pas forcément naturelles

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.diploweb.com/Video-O-Kempf-Quelle-puissance-relative-de-la-France.html

Le site Dipoweb est répertorié dans la rubrique LETTRES ET REVUES de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF


2 – L’ADMINISTRATION BIDEN FIXE SES PRIORITES EN MATIERE DE POLITIQUE ETRANGERE (IRIS, Jeff Hawkins)

 Le 3 mars, la Maison-Blanche de Joe Biden a publié ses « Orientations stratégiques provisoires en matière de sécurité nationale », une première esquisse des priorités diplomatiques et sécuritaires de la nouvelle administration américaine. Le même jour, le Secrétaire d’État, Anthony Blinken, a prononcé un important discours expliquant et amplifiant bon nombre des thèmes abordés dans la stratégie présidentielle. Ces deux interventions esquissant la feuille de route initiale de la politique étrangère de Biden.

Pour ceux qui ont suivi les positions de M. Biden pendant la campagne présidentielle de 2020 et pendant les premières semaines de sa présidence, bon nombre des priorités exposées seront familières. L’administration Biden s’engage à « revigorer et moderniser » les alliances des États-Unis, non seulement avec l’OTAN, mais aussi avec des partenaires des Amériques, de l’Indo-Pacifique et de l’Afrique. Elle veut reprendre le leadership américain dans les institutions internationales, en particulier sur des problèmes mondiaux comme ceux du Covid-19 et du changement climatique. Elle met l’accent sur des « choix intelligents » pour les dépenses militaires et le recours à la force, la diplomatie étant l’option privilégiée. L’administration poursuivra des relations commerciales qui « servent tout le peuple américain et pas seulement quelques-uns », en mettant l’accent sur les protections des travailleurs, de l’environnement et de l’égalité des chances. Elle donne la priorité à la croissance économique nationale en tant que moteur de la puissance américaine à l’étranger. Enfin, l’administration Biden entend montrer la voie à une « revitalisation » de la démocratie, tant sur la scène nationale qu’à l’étranger.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.iris-france.org/155138-ladministration-biden-fixe-ses-priorites-en-matiere-de-politique-etrangere/

Le site IRIS est répertorié dans la rubrique THINK TANKS de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF


3 LE SECRETAIRE GENERAL DE L’OTAN CRITIQUE L’IDEE D’AUTONOMIE STRATEGIQUE EUROPEENNE ( OPEX 360, Laurent Lagneau)

À en croire Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères, on est « sorti de la mort cérébrale de l’Otan », expression qui fit grand bruit quand, en novembre 2019, le président Macron l’avait utilisée dans un entretien donné à l’hebdomadaire The Economist. Et d’expliquer, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le 2 mars, que les sujets de fâcherie entre alliés ont été « mis sur la table » et que l’on « a une attention de la nouvelle administration américaine. »

Parmi ces sujets « mis sur la table », M. Le Drian a cité la « cohésion entre les alliés pour réaffirmer les engagements et les valeurs que nous avons en commun, y compris face à des comportements problématiques […] de membres de l’Alliance », ce qui doit aboutir à un « code de conduite », la « mobilisation des Européens » au sein de l’organisation, laquelle a « fait l’objet de relations un peu conflictuelles au cours de l’administration Trump » et « l’identification des menaces et des défis sécuritaires. »

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
http://www.opex360.com/2021/03/05/le-secretaire-general-de-lotan-critique-lidee-dautonomie-strategique-europeenne/

Le site OPEX 360 est répertorié dans la rubrique LETTRES ET REVUES
 de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF


ECONOMIE

.
Si la crise sanitaire est loin d’être à son terme, il n’en demeure pas moins que l’économie persiste dans les différentes stratégies de recherche de puissance, dans les domaines notamment de la défense, des fonctions « cyber » et de l’énergie. C’est ce que propose cette semaine Esprit Surcouf, en évoquant les avancées sur l’activité Laser que notre industriel Lumibird souhaite semble-t-il récupérer chez Saab, et que l’installation d’un Data-center dans la région Bordelaise fait planer l’arrivée du cloud américain en Europe, alors que le pétrole revient à un niveau d’avant-crise.
.

1 – LE BRETON LUMIBIRD LORGNE SUR L’ACTIVITE LASER DU GROUPE SAAB ( FOB)

Le scénario est assez inhabituel dans le secteur défense : Lumibird, spécialiste français des technologies laser, est en passe de récupérer l’une des activités du géant suédois Saab. Ce projet d’acquisition doit contribuer à conforter la position du groupe breton sur le marché européen de la défense, souligne-t-il dans un communiqué publié mercredi.

Dans ce communiqué, Lumibird annonce la signature d’un accord en vue du rachat de l’activité de télémétrie laser de défense de Saab, implantée à Göteborg (sud de la Suède). Une division dont le chiffre d’affaires dépassait les 10 M€ l’an dernier et dont l’achat constitue « un premier pas vers une consolidation du marché européen des lasers et télémètres de défense », souligne l’entreprise de Lannion.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.forcesoperations.com/le-breton-lumibird-lorgne-sur-lactivite-laser-du-groupe-saab/


2 – BORDEAUX NOUVELLE PORTE D’ENTREE POUR LE CLOUD AMERICAIN EN EUROPE ? (Le portail de l’IE, Julien Cossu)   

Avec le nouveau data center BX1 construit en Nouvelle-Aquitaine par l’américain Equinix, entreprise spécialisée dans l’hébergement de données et la connectivité, Bordeaux devient une nouvelle porte d’entrée pour l’échange de données entre les États-Unis et l’Europe. BX1, dont le principal client serait Orange, permettrait également de relier les États-Unis au Royaume-Uni et à l’Union européenne via la France, soulevant une nouvelle fois la question de la souveraineté numérique en Europe.

Le data center BX1 est construit par l’entreprise américaine Equinix, cette dernière étant déjà bien implantée en Île-de-France avec neuf data centers. Il s’inscrit cependant dans une optique plus large que le stockage de données en Nouvelle-Aquitaine et sera l’occasion pour la région de développer son économie et plus particulièrement le secteur du numérique en bénéficiant à un écosystème de start-ups locales

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien:
https://portail-ie.fr/short/2682/bordeaux-nouvelle-porte-dentree-pour-le-cloud-americain-en-europe


3 – LES PRIX DES CARBURANTS À LA POMPE RETROUVENT LEUR NIVEAU D’AVANT CRISE (Economie matin, Olivier SANCERRE)

La crise sanitaire est loin d’être terminée, les automobilistes font la grimace : les prix à la pompe ne cessent d’augmenter en raison des cours du pétrole qui ont retrouvé leur niveau d’avant le déclenchement des mesures contre l’épidémie.

Les automobilistes ont la mauvaise surprise de subir des prix à la pompe qui ne cessent d’augmenter ces dernières semaines. Ils ont retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire, comme c’est le cas pour le baril de Brent qui fait référence en Europe. Pourtant, la plupart d’entre eux vivent toujours sous le coup des restrictions pour juguler la progression des cas de contamination. Mais dans ce domaine, ce sont les investisseurs qui font la loi, et eux estiment que les campagnes de vaccination dessinent un horizon où l’épidémie sera du passé. Et où une activité économique normale, c’est-à-dire consommatrice de produits pétroliers, sera de nouveau la norme. 

Hausse des cours du pétrole

L’Opep et les pays partenaires regroupés au sein de l’Opep+ font bien sûr tout pour que les cours augmentent. En avril 2020, au plus fort du confinement en Europe, les pays producteurs de pétrole avaient décidé de resserrer la production en retirant du marché près de 10 millions de barils par jour. Un accord signé en fin d’année dernière permet de remettre 50.000 barils/jour sur le marché. Une nouvelle réunion a lieu actuellement afin de déterminer si la production doit encore augmenter. La Russie cherche à produire davantage, mais l’Arabie saoudite veut maintenir le niveau actuel.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :http://www.economiematin.fr/news-prix-carburants-a-la-pompe-retrouvent-niveau-avant-crise


DEFENSE ET SECURITE

;
La question de la lutte antiterroriste est devenue une priorité après le sommet de N’Djamena : les Français de l’opération Barkhane ne relâchent pas leurs efforts. Le déminage est, dans le contexte d’opérations aériennes un des combats majeurs, auquel les chiens ont été formés : l’US Air Force profite de cette formation, pour s’entraîner, avec nos animaux ; enfin, la gendarmerie a besoin d’un expert de haut niveau, compte tenu des menaces « cyber » actuelles. Enfin, dans le domaine de la réflexion de prospective, Esprit Surcouf propose à ses lecteurs un article en deux pages d’un intérêt à découvrir : être prêt, connaître son ou ses adversaires… .
;

1 – BARKHANE A DÛ TAPER FORT POUR VENIR A BOUT D’UN GROUPE JIHADISTE LIE A L’EIGS (OPEX 360, Laurent Lagneau)

Lors du sommet de N’Djamena, qui a réuni, à la mi-février, la France et les pays du G5 Sahel [Tchad, Mali, Niger, Burkina Faso et Mauritanie], le président Macron a annoncé que le format de la force Barkhane serait pour le moment maintenu et que l’accent allait être mis sur le combat contre le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans [GSIM, lié à al-Qaïda]. Et cela, alors que les actions menées l’année précédente ont permis de dégrader significativement les capacités de l’État islamique au grand Sahara [EIGS], l’autre organisation jihadiste majeure active au Sahel.

« Il serait paradoxal d’affaiblir notre dispositif au moment où nous disposons d’un alignement politique et militaire favorable à la réalisation de nos objectifs », avait alors justifié M. Macron.

D’autant plus, s’il a été affaibli, l’EIGS a pu préserver sa chaîne de commandement, son chef, Adnane Abou Walid al-Sahraoui, n’ayant pas été « neutralisé ». En outre, selon un récent rapport des Nations unies, l’organisation serait « suffisamment résilient pour reconstituer sa base de combattants tout en maintenant une forte présence dans la propagande de l’échelon central de l’État islamique. »

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
http://www.opex360.com/2021/03/05/barkhane-a-du-taper-fort-pour-venir-a-bout-dun-groupe-jihadiste-lie-a-leigs/

Le site OPEX 360 est répertorié dans la rubrique LETTRES ET REVUES de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF



2- – BARKHANE : QUAND NOS CHIENS S’ENTRAINENT AVEC LES DEMINEURS DE L’US AIR FORCE (Défense, Dicod)

À la Base aérienne projetée (BAP) de Niamey, l’équipe cynophile française et l’équipe de démineurs américains s’entraînent régulièrement ensemble à la recherche et à la détection d’engins explosifs. Cette fois, c’est Milan, berger belge malinois qui est mis en situation pour un exercice d’alerte Neutralisation et destruction des explosifs (NEDEX).
Les Explosif ordnance disposal (EOD – Éléments opérationnels de déminage – dépollution) américains ont caché dans le hangar aéronautique, une quantité d’explosifs : 12 kilogrammes de type C4 et environ 8 mètres de cordeau détonant. Milan est le premier à commencer l’exercice. Au départ, seul dans l’entrepôt, il doit réaliser une fouille initiale. Cette première phase est dite « défouloir ». Son maître-chien le rejoint ensuite pour parcourir de nouveau les lieux en lui montrant, par un signe de la main, où il doit sentir. Le chien a repéré une odeur. Il a montré un intérêt majeur pour une caisse et s’est assis devant pour marquer la détection. Milan ne s’est pas trompé. Le contenant a servi à stocker et transporter les explosifs. Il a aussi réussi à identifier tous les autres explosifs dissimulés dans le hangar. Son maître-chien le récompense en lui tendant son jouet. « C’est toujours un plaisir de travailler avec l’équipe cynophile. Nous apprécions d’échanger avec les maîtres-chiens sur leurs méthodes de travail. Le travail effectué par les chiens est complémentaire de celui des démineurs », précise Jason, démineur américain.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/barkhane-quand-nos-chiens-s-entrainent-avec-les-demineurs-de-l-us-air-force

Le site DICOD est répertorié dans la rubrique INSTITUTIONS GOUVERNEMENTALES de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF



3 LE POLE JUDICIAIRE DE LA GENDARMERIE RECRUTE UN EXPERT DE HAUT NIVEAU EN TECHNOLOGIES NUMERIQUES ( La voix du gendarme)

La Gendarmerie recrute sous le statut d’officier commissionné un expert de haut niveau en technologies numériques, au sein du pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale, plus précisément au centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) et du service central du renseignement criminel (SCRCGN). Contractuel dans la limite de dix-sept ans de services, il se verra proposer un contrat initial de cinq ans, assorti d’une période probatoire de six mois, au grade de capitaine.

Un poste d’expert de haut niveau en technologies numériques est susceptible d’être vacant au sein du centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N), du service central du renseignement criminel (SCRCGN), du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale à Pontoise (95). Cet avis de vacance est diffusé au Journal officiel de ce vendredi 5 mars.
Ce poste est ouvert aux candidats disposant d’une formation universitaire de niveau master ou doctorat dans une dominante en lien avec les technologies numériques. Le candidat devra néanmoins disposer d’un niveau minimal de connaissances dans les domaines de l’intelligence artificielle et du développement informatique . En complément, une expérience professionnelle serait appréciée.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://lavoixdugendarme.fr/index.php/2021/03/05/le-police-judiciaire-de-la-gendarmerie-recrute-un-expert-de-haut-niveau-en-technologies-numeriques/


4 – QUELLE ARMEE FRANCAISE POUR DEMAIN ? (Aérion, Jospeh Henrotin)

L’Europe serait aujourd’hui « cernée » par « la militarisation sans complexe du monde » (1) avec des « adversaires qui nous testent de plus en plus durement sans craindre d’aller à l’incident ». De plus en plus d’observateurs parlent d’ailleurs d’un retour potentiel des combats de haute intensité dans les années à venir. La France est-elle aujourd’hui prête et armée pour faire face à cela ?

J. Henrotin
 : La guerre étant par définition de nature dialectique, on peut se dire que, dans l’absolu, on n’est jamais totalement prêt. Par contre, il est un fait certain que si la France est entrée, après 2001, dans un cycle de guerres expéditionnaires axées sur la contre-irrégularité — en Afghanistan et en Afrique — contre des groupes imposant un combat de basse intensité, elle n’a jamais déconsidéré la haute intensité et le combat « armées contre armées ». C’était déjà le cas en 2011, avec l’opération « Harmattan » en Libye, où il fallait notamment faire face aux reliquats d’une défense aérienne historiquement dense. Mais la rupture se produit après 2014 et l’annexion de la Crimée, qui réintroduit la guerre en Europe, mais aussi contre l’État islamique, un acteur certes irrégulier mais disposant de capacités très au-delà de ce qui avait été vu en Afrique…

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ces liens 
:
https://www.areion24.news/2021/03/04/quelle-armee-francaise-pour-demain/
https://www.areion24.news/2021/03/04/quelle-armee-francaise-pour-demain/2/ 


TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES :

;
ESPRIT SURCOUF vous offre un tour d’horizon des titres de fond propres à susciter la réflexion de défense et de sécurité
;

L’ordre de la Toison d’Or, outil de diplomatie et de prestige pour l’Espagne (Conflits, Nicolas Klein)
https://www.revueconflits.com/toison-dor-espagne-klein-nicolas/

Synthèse de l’actualité internationale de février 2021 (Diploweb,  Axelle Degans)
https://www.diploweb.com/Synthese-de-l-actualite-internationale-de-fevrier-2021.html

Législatives en Côte d’Ivoire: les enjeux d’une des élections les plus ouvertes depuis 25 ans (RFI)
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210304-l%C3%A9gislatives-en-c%C3%B4te-d-ivoire-l-analyse-de-christophe-boisbouvier-du-service-afrique

Chine : quelle stratégie économique pour étendre sa puissance ? (The Conversation) (Acast)
https://theconversation.com/chine-quelle-strategie-economique-pour-etendre-sa-puissance-155791

Les enfants-soldats : un phénomène encore bien présent aujourd’hui (Les yeux du Monde, Mathieu Obringer)
https://les-yeux-du-monde.fr/tm-emerg/48177-les-enfants-soldats-un-phenomene-encore-bien-present-aujourdhui


PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

:
Textes à ne pas négliger pour comprendre l’actualité de défense et de sécurité
;

Arrêté du 3 février 2021 fixant le montant de la participation de l’Etat au financement de la contribution au développement de l’emploi pour l’année 2021
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043220366

Décret n° 2021-240 du 3 mars 2021 fixant les contingents de croix de la Légion d’honneur pour la période du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2023
(Et quatre décrets en suivant, concernant les contingents de la Médaille militaire et de l’Ordre national du Mérite)
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043216041

Décret n° 2021-245 du 3 mars 2021 modifiant les dispositions statutaires applicables aux corps et emplois de direction, de conception et d’encadrement supérieur de la direction générale de la sécurité extérieure
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043216331

Décret n° 2021-248 du 4 mars 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043216584

Ordonnance n° 2021-235 du 3 mars 2021 portant transposition du volet durabilité des bioénergies de la directive (UE) 2018/2001 du Parlement européen et du Conseil du 11 décembre 2018 relative à la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043210190

Ordonnance n° 2021-236 du 3 mars 2021 portant transposition de diverses dispositions de la directive (UE) 2018/2001 du Parlement européen et du Conseil du 11 décembre 2018 relative à la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables et de la directive (UE) 2019/944 du Parlement européen et du Conseil du 5 juin 2019 concernant des règles communes pour le marché intérieur de l’électricité
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043210210

Ordonnance n° 2021-237 du 3 mars 2021 portant transposition de la directive (UE) 2019/944 du Parlement européen et du Conseil du 5 juin 2019 concernant des règles communes pour le marché intérieur de l’électricité et modifiant la directive 2012/27/UE, et mesures d’adaptation au règlement (UE) 2019/943 du Parlement européen et du Conseil du 5 juin 2019 sur le marché intérieur de l’électricité
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043210238

Décret du 3 mars 2021 portant dissolution d’une association
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043210363

Ordonnance n° 2021-238 du 3 mars 2021 favorisant l’égalité des chances pour l’accès à certaines écoles de service public
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043210416

Arrêté du 24 février 2021 modifiant l’arrêté du 2 septembre 2005 fixant les conditions d’exercice des fonctions de démineur de la sécurité civile
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043190441


Bonne lecture et rendez-vous le 22 mars 2021
avec le n°160

D’ici là, pour une bonne santé, prenez soin de vous.
RESPECTEZ LES CONSIGNES:
Distanciation, port du masque, respect du couvre-feu et du télétravail …

ESPRITSURCOUF :
IN ENGLISH, AUF DEUTSCH, EN ESPAÑOL, EN PORTUGUÊS, IN ITALIANO, IN HET NEDERLANDS, PO POLSKU, ПО РУССКИ.
Click HERE

ESPRITSURCOUF ne reçoit aucune subvention, il n’est financé que par ses lecteurs. Si vous aimez notre site, adhérez ou faites un don à espritcors@ire l’association qui l’édite

ADHÉSION 2021 :

 Cotisation: 50€ net fiscal 17€,

 Bienfaiteur: 100€ net fiscal 34€,

 Soutien: 150€ net fiscal 57€.

DON : Pour tout autre montant ou pour IFI

VERSEMENT : 

 par chèque , à l'ordre d'espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris)

 par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez sur "Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"

         

Chers lecteurs,

Vous avez apprécié cet article. Vous pouvez le retransmettre à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou du site ESPRITSURCOUF. Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur Facebook , Twitter et LinkedIn .

Sur les réseaux sociaux, donner votre avis, indiquer que vous aimez notre site, inciter vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF