;
A la une 
:

ACTIONS DYNAMIQUES
DES INFLUENCEURS ET DES LOBBYISTES
;

;
ESPRITSURCOUF vous propose cette semaine un thème inédit publié par le Portail de l’Intelligence économique, sur les actions dynamiques des influenceurs et lobbyistes dont la portée stratégique ressemble de plus en plus à une situation à la fois conflictuelle et concurrentielle dans les domaines internationaux et commerciaux, selon que l’on se place à la croisée de quelques chemins économiques qui ont tendance à rejoindre des apports diplomatiques.
;

ENTRE INFLUENCEURS ET LOBBYISTES, UNE FRONTIERE DE PLUS EN PLUS FLOUE ( Le portail de l’IE, Adrien Raymond)

La frontière entre lobbyiste et influenceur est très fine. A l’aube d’une augmentation exponentielle du marché de l’influence digitale, des interrogations éthiques se posent quand des puissances étrangères s’emparent de ces outils de communications. Le devoir de vigilance ou l’inscription systématique des influenceurs au répertoire des représentants d’intérêts (HATVP), sont des phénomènes qui , à l’aube de l’élection présidentielle de 2022 rappelle, l’importance des relais d’opinions et de tiers de confiance comme acteurs incontournables de la vie publique.
Il ne se passe désormais plus une journée sans qu’une vidéo ne fasse le buzz sur internet. Pas une plateforme, même parmi les plus nouvelles d’entre elles (ex : Clubhouse)  ont leurs piliers. Certains peuvent vous sembler familiers comme Tiktok, Twitter, Facebook, Instagram tandis que d’autres sont plus discrets ex: Periscope, Wechat. Pour autant, tous ces réseaux partagent au moins une caractéristique à savoir celle d’avoir des influenceurs qui sont à même de capter une opinion segmentée. 

L’évolution des marchés et des tendances est très rapide. Ce qui pousse certains influenceurs à organiser et normer leurs activités. Ces nouveaux mercenaires du digital cherchent à construire leurs lettres de noblesse. Les communautés de ces leaders d’opinions sont en effet très volatiles et suivent plusieurs personnalités ou groupes. Fidéliser, communiquer et construire leurs produits avec leurs audiences ainsi que les différentes marques est quasiment une obligation pour percer, mais aussi pour durer. 

Retrouvez l’intégralité de cet article, avec ce lien :
https://portail-ie.fr/analysis/2930/entre-influenceurs-et-lobbyistes-une-frontiere-de-plus-en-plus-floue#:~:text=Entre%20influenceurs%20et%20lobbyistes%2C%20une%20fronti%C3%A8re%20de%20plus%20en%20plus%20floue,-Le%2011%20mai&text=La%20fronti%C3%A8re%20entre%20lobbyiste%20et,de%20ces%20outils%20de%20communications.


SOMMAIRE

GEOPOLITIQUE :

  • La compétition Chine/Etats-Unis : jusqu’où et à quel prix ?

  • Revue de presse internationale # 14 : Relations Iran6Arabie saoudite : faut-il croire au rapprochement ?

  • De Jérusalem-Est au risque de guerre à Gaza : dans un tourbillon de violences, la question palestinienne revient au-devant de la scène

ECONOMIE :

  • Mme Parly : le projet de char franco-allemand « ne progresse pas pour le moment au rythme souhaité »

  • L’intelligence artificielle va révolutionner les administrations françaises

  • Tribune : après la crise, le temps de la responsabilité patriotique des entreprises

DEFENSE ET SECURITE :

  • OP²EX.ia, un projet d’intelligence artificielle pour accélérer la préparation de la mission

  • La Marine recherche un partenaire pour recruter mieux et surtout davantage

  • Guerre informationnelle autour du Conseil de défens

TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL


GEOPOLITIQUE

.

Les tensions internationales s’avivent avec des retours à des scènes de violences et de désolation, où la forte réplique tactique prend des allures guerrières où s’affrontent des rapports de forces qui font craindre une guerre. Les relations entre les Etats-Unis et la Chine ne sont certes pas à ce point, mais les flux d’influence sont exacerbés, tandis que le conflit yéménite passé au second plan semble parvenir à une certaine limite des capacités d’intervention des pays engagés de la zone ; quant au déclenchement d’une nouvelle conflagration au Moyen-Orient, l’issue de cet affrontement nouveau reste incertain.

1– LA COMPETITION CHINE/ETATS-UNIS : JUSUQ’OU ET A QUEL PRIX ? ( IRIS, le point de vue de Barthélémy Courmont)

Les tensions géopolitiques demeurent vives entre Washington et Pékin malgré le changement d’administration américaine. Et la pandémie de coronavirus n’a fait que renforcer la méfiance entre les deux puissances. Mais à quel prix ? Quel est leur jeu et leur stratégie notamment au niveau de la zone Asie-Pacifique ? Le point avec Barthélémy Courmont, directeur de recherche à l’IRIS.

En 2021, les tensions sont toujours très fortes entre Washington et Pékin. Dans quel type de rapport de force se trouvent-elles actuellement ?

La compétition entre la Chine et les États-Unis n’est pas récente, elle s’impose même comme une constante depuis la fin de la Guerre froide. Mais s’il s’agit d’une constante dans son ensemble, on relève des évolutions très importantes dans la forme. Côté chinois, les leaderships de Jiang Zemin ou de Hu Jintao sont très différents de celui de Xi Jinping, d’abord parce que la Chine a considérablement évolué – et est montée en puissance – en trois décennies, ensuite parce que le président chinois actuel symbolise l’attitude plus décomplexée de Pékin sur la scène internationale, et notamment dans le rapport de force avec Washington. Le temps où Deng Xiaoping se prêtait au jeu de la diplomatie des symboles en se couvrant d’un chapeau de cowboy (en 1979) est désormais bien révolu. Côté américain, les changements d’administration occasionnèrent également des différences de stratégie face à la Chine. Si on se limite à la dernière décennie, on voit ainsi que si la Chine s’impose comme une obsession chez les démocrates et les républicains, cette obsession est traitée différemment. Avec la stratégie du pivot, Barack Obama cherchait à renforcer le leadership américain en Asie, mis à mal par la montée en puissance chinoise. Mais tant le volet économique (le partenariat trans-pacifique, ou TPP, mal négocié) que le volet stratégique (des accords bilatéraux disparates avec des pays asiatiques, sans ligne directrice) furent peu couronnés de succès. Donald Trump balaya même l’héritage de son prédécesseur, en enterrant le TPP dès sa prise de fonction, et abandonna le principe d’un redéploiement stratégique, qui fut même mis à mal avec les critiques sur le partage du fardeau exprimées à l’encontre des alliés japonais et sud-coréen.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.iris-france.org/157688-la-competition-chine-etats-unis-jusquou-et-a-quel-prix/

Le site IRIS est répertorié dans la rubrique THINK TANKS de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF

2– REVUE DE PRESSE INTERNATIONALE #14 : RELATIONS IRAN-ARABIE SAOUDITE : FAUT-IL CROIRE AU RAPPROCHEMENT ? ( Institut Montaigne, Bernard Chapdelaine)

Le Yémen, en proie à une guerre civile meurtrière depuis des années, pourrait être le premier bénéficiaire du dialogue renoué par l’Arabie saoudite et l’Iran, qui valorise aussi l’Irak dans son rôle de médiateur. 
Cinq ans après la rupture de leurs relations diplomatiques, Riyad et Téhéran ont mené des pourparlers confidentiels en Irak, laissant espérer une baisse de la confrontation entre ces deux puissances régionales qui structurent la situation géopolitique du Moyen-Orient. Ce dialogue, note Hussein Ibish, chercheur à l’institut des pays arabes du Golfe à Washington, s’inscrit dans les grandes manœuvres en cours dans la région (accords d’Abraham, processus politique en Libye, tentatives de normalisation des relations avec le régime syrien, compétition accrue pour le pouvoir en Irak, efforts d’Ankara pour renouer avec Le Caire et Riyad…) qui résultent notamment de la prise de conscience par ces États des limites de leurs capacités d’intervention. 

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.institutmontaigne.org/blog/revue-de-presse-internationale-14-relations-iran-arabie-saoudite-faut-il-croire-au-rapprochement

 

3– DE JERUSALEM-EST AU RISQUE DE GUERRE A GAZA : DANS UN TOURBILLON DE VIOLENCES, LA QUESTION PALESTINIENNE REVIENT AU-DEVANT DE LA SCENE ( Les clés du Moyen-Orient, Inès Gil)

Depuis lundi 10 mai, l’armée israélienne et les factions palestiniennes à Gaza sont prises dans une escalade meurtrière inouïe. En parallèle, les heurts s’étendent dans les villes mixtes du pays. Du jamais vu depuis la Seconde intifada. L’étincelle qui a rallumé la flamme des violences : Jérusalem-Est.

Immeubles dévastés à Beit Hanoun, dans la Bande de Gaza, appartement éventré à Sderot, au sud d’Israël. Le son terrible des missiles qui percent le ciel et la liste des victimes qui grandit chaque jour. Baptisé “Opération Gardiens des murs” par les Israéliens, un nouveau conflit s’est ouvert à Gaza. “Cette campagne va prendre du temps” a affirmé le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou le mardi 11 mai. “Si Israël veut une escalade, la résistance est prête” a répliqué le Chef du bureau politique du Hamas, Ismaël Haniyeh. D’un côté ou de l’autre, la surenchère prime, elle cache une inconnue absolue : est-ce un conflit de quelques jours ou s’est-on installé dans une guerre durable [1] ?

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :  https://www.lesclesdumoyenorient.com/De-Jerusalem-Est-au-risque-de-guerre-a-Gaza-dans-un-tourbillon-de-violences-la.html


ECONOMIE

.
Les conditions économiques reflètent la prise de conscience de retards, d’avancées, qui sont autant d’éléments globaux de défense liés à cette crise sans précédents, mais aussi grâce à l’évolution des technologies dont l’intelligence artificielle n’est pas la moindre ; cependant, l’administration française va-t-elle pouvoir intégrer, comme les entreprises peuvent le faire, l’ensemble des innovations qui sont sur le chemin de la énième révolution industrielle ?
.

1– Mme PARLY : LE PROJET DE CHAR FRANCO-ALLEMAND « NE PROGRESSE PAS POUR LE MOMENT AU RYTHME SOUHAITE » ( OPEX 360, Laurent Lagneau)

Parmi les programmes d’armement menés en coopération avec l’Allemagne, le Système de combat aérien du futur [SCAF] aura tenu le haut de l’affiche, ces dernière semaines, notamment après que la chancelière allemande, Angela Merkel, a réclamé un partage des tâches à un « niveau satisfaisant » pour les industriels d’outre-Rhin et soulevé la question de la proprité intellectuelle. Ce qui a donné lieu à des discussions animées entre Dassault Aviation et Airbus au sujet du New Generation Fighter [NGF], c’est à dire l’avion de combat qui sera au contre de ce « système de systèmes ».

Le mois dernier, les industriels impliqués dans ce programme ont fini par s’entendre. Et il reste maintenant aux pays concernés [France, Allemagne et Espagne] à accorder leurs violons pour notifier, enfin, la phase 1B, laquelle ouvre la voie à la mise au point d’un démonstrateur. « Les négociations sont aujourd’hui en courte finale », a confirmé Florence Parly, la ministre des Armées, dans un entretien publié ce 14 mai par La Tribune. « Je ne doute pas que nous trouverons un accord sur ce sujet pour le SCAF qui satisfasse les exigences de chacun. Pour dire les choses clairement : nous voyons la lumière au bout du tunnel mais nous n’avons pas tout à fait fini les négociations », a-t-elle dit.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
http://www.opex360.com/2021/05/14/mme-parly-le-projet-de-char-franco-allemand-ne-progresse-pas-pour-le-moment-au-rythme-souhaite/

Le site OPEX 360 est répertorié dans la rubrique LETTRES ET REVUES de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF


2– L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE VA REVOLUTIONNER LES ADMINISTRATIONS FRANCAISES  ( ECONOMIE MATIN, Clément Tourne)


Demande de passeport, de carte d’identité, de titre de séjour, de permis de conduire… il faut souvent s’armer d’une bonne dose de patiente. Les administrations sont surchargées et bien souvent, les administrés trinquent avec des délais de réponse particulièrement longs. Aujourd’hui, une révolution technologique est en marche et permet aux collectivités territoriales de gagner en efficacité. Découvrez comment l’intelligence artificielle va révolutionner les administrations tricolores.

Les préfectures départementales et régionales, les CPAM, les CAF, les mairies… toutes les administrations françaises doivent traiter des volumes de documents très importants. Il s’agit d’ailleurs bien souvent d’un besoin légitime afin de s’assurer de la légalité des demandes. Prenons l’exemple d’une préfecture comme Auch, dans le Gers (190.000 habitants). Seule, elle doit gérer chaque année entre 25.000 et 30.000 actes issus des 461 communes que compte le département. Bien sûr, cette tâche fastidieuse est loin d’être l’unique mission de cette préfecture, comme de ses consoeurs des 95 autres départements tricolores. Imaginez le temps de travail nécessaire et le nombre d’agents indispensables à la vérification de la validité de ces actes des collectivités locales. Un travail colossal et de surcroît, très répétitif pour les agents en charge, même si cette mission est indispensable.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien:
http://www.economiematin.fr/news-intelligence-artificielle-administration-fran%C3%A7aise

;

3- (TRIBUNE) APRES LA CRISE, LE TEMPS DE LA RESPONSABILITE PATRIOTIQUE DES ENTREPRISES ( Le portail de l’IE, TRISTAN MENERET)

Si le retour des jours heureux se fait attendre, la prise de conscience quant à la nécessité d’engager l’économie vers plus de résilience est bien présente. Il est temps d’approfondir la notion de RSE vers la Responsabilité Patriotique des Entreprises pour redonner corps à nos territoires sinistrés en favorisant l’inclusion économique.
Le nécessaire approfondissement de la RSE

Anglophone née dans les années 60, la RSE s’impose comme une réponse sans faille aux enjeux de notre siècle et instaure avec justesse le principe de responsabilité pour tous les acteurs de la vie économique. Si la RSE est aujourd’hui une notion reconnue, elle est pourtant une discipline relativement nouvelle dont la société doit se saisir. Ceci afin de la faire évoluer pour qu’elle continue de répondre aux enjeux de demain.

En France, cette notion est souvent reliée à l’idée de développement durable, cependant il s’agit, à la lumière de la crise que nous vivons, de lui donner une autre profondeur. Si la RSE traite de l’impact des activités en termes écologiques – notamment – elle n’est pas complète pour autant. On note trop souvent l’absence de la notion d’externalité positive et de résilience locale alors que ces éléments sont la continuité logique d’une démarche de RSE. Ce sont ces principes qu’on retrouve en filigranes dans le volet industrie du Plan France Relance qui doit favoriser la reconstruction d’une industrie verte et résiliente. Les mêmes principes que portent les populations européennes lorsqu’elles expriment dans de récents sondages leurs souhaits de plus de souveraineté et d’efficience dans nos économies.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://portail-ie.fr/analysis/2932/tribune-apres-la-crise-le-temps-de-la-responsabilite-patriotique-des-entreprises


DEFENSE ET SECURITE

.

Trois sujets montrent toute la globalité et la complexité des questions de l’innovation et de réflexion de défense : autant la préparation des opérations revêt le caractère du « cœur de métier », autant le recrutement s’avère souvent un challenge à la fois d’effectifs ( on le voit revenir, avec la crise épidémique)et de qualité de ressources ( la qualité) notamment pour la Marine nationale, et avec des réflexions liées toujours à la gestion de cette épidémie, en ce qui concerne le Conseil de défense.
.

1- OPEX.ia, UNPROJET D’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE POUR ACCELERER LA PREPARATION DE LA MISSION ( FOB)

 Et de deux. Le cluster d’innovation Aliénor de la DGA vient d’émettre un second appel à manifestation d’intérêt en à peine 18 mois d’existence. Parmi les quatre nouveaux projets soumis aux acteurs industriels et académiques, l’un propose de recourir à l’intelligence artificielle pour appuyer le processus de préparation de mission.

Des analyses « longues et fastidieuses »

La préparation de la seule phase « sol » d’une mission peut nécessiter l’intervention « d’une cellule d’une dizaine de personnes analysant les images satellites très haute définition ainsi que la topographie du terrain pour extraire les informations pertinentes », relève la DGA.
La multiplication des acteurs, des moyens et des informations, de même que la complexité des missions impliquent des phases d’analyse « longues et fastidieuses », ajoute la DGA. Or, le facteur temps est d’autant plus crucial qu’il conditionne les impératifs de souplesse et de réactivité des forces spéciales et groupes commando.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.forcesoperations.com/op%c2%b2ex-ia-un-projet-dintelligence-artificielle-pour-accelerer-la-preparation-de-mission/

 

2- LA MARINE RECHERCHE UN PARTENAIRE POUR RECRUTER MIEUX ET SURTOUT DAVANTAGE ( Lignes de défense, Philippe Chapleau)

La Marine s’interroge sur sa stratégie d’acquisition, de pré-qualification et de qualification des candidats à l’engagement. 

Face à une forte augmentation des objectifs de recrutement depuis 2014 (elle recrute actuellement 4000 jeunes pour 2021 contre 3500 en 2018 et 3000 en 2014) et à un contexte très concurrentiel, le service de recrutement de la Marine explore de nouvelles pistes pour élargir son vivier de candidats et dynamiser son recrutement (elle déploie actuellement 180 conseillers dans 47 Cirfa).

En effet, comme le précise un appel d’offres du 14 mai, “les objectifs ont plus que doublé en 5 ans tandis que les effectifs n’ont que peu augmenté et que les mentalités et les techniques de recherche d’emploi des jeunes évoluent sans cesse”.

La Marine Nationale souhaite donc s’appuyer sur un partenaire performant dans le domaine du sourcing/recrutement afin d’augmenter le flux de candidatures transformables en recrutement qualifié vers ses bureaux Marine en explorant de nouveaux viviers.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/05/14/la-marine-cherche-un-partenaire-pour-mieux-et-plus-recruter-22138.html

Le site Lignes de défense est répertorié dans la rubrique LETTRES ET REVUES de la Communauté « Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité » d’ESPRITSURCOUF


3- GUERRE INFORMATIONNELLE AUTOUR DU CONSEIL DE DEFENSE (Le portail de l’IE, Pierre Louis Julien)   

Le Conseil de défense fait l’objet actuellement d’une véritable guerre de l’information en raison du brouillard qui entoure cette instance de décision. Ses détracteurs demandent sa suppression mais celle-ci est encadrée par des textes de loi, le fonctionnement des institutions n’est pas remis en cause et les membres ne sont pas exemptés de rendre des comptes. Au-delà des postures politiques, la critique du Conseil de défense sert de prétexte à une dénonciation des institutions de la Cinquième République.

Une instance au cœur des institutions

S’inspirant du Committee of Imperial Defence créé en 1902 au Royaume-Uni, de nombreux hommes politiques et militaires français de toutes tendances regrettent l’absence d’organe faisant la synthèse politico-stratégique en matière de défense. Suite à la crise de Fachoda en 1898, le débat s’intensifie aboutissant à un Conseil supérieur de la défense nationale, institué en 1906 après la crise marocaine de 1905-1906. Il est composé du président de la République, du président du Conseil, des ministres des Affaires étrangères, de la Guerre, de la Marine, des Finances, des Colonies et des chefs d’état-major

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://portail-ie.fr/analysis/2931/guerre-informationnelle-autour-du-conseil-de-defense


TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES :

.
ESPRIT SURCOUF vous offre un tour d’horizon des titres de fond propres à susciter la réflexion de défense et de sécurité
.

Indo-Pacifique : Les forces françaises, américaines et japonaises s’exercent à reprendre un île (OPEX 360, Laurent Lagneau)
http://www.opex360.com/2021/05/15/indo-pacifique-les-forces-francaises-americaines-et-japonaises-sexercent-a-reprendre-un-ile/

La diplomatie d’hier à demain. Quelles pratiques ? Entretien avec R. Delcorde (Diploweb,   Pierre VERLUISERaoul DELCORDE,)
https://www.diploweb.com/La-diplomatie-d-hier-a-demain-Quelles-pratiques-Entretien-avec-R-Delcorde.html

L’Arménie demande l’aide de la Russie après un regain de tensions avec l’Azerbaïdjan (L’Orient le Jour, AFP)
https://www.lorientlejour.com/article/1261785/larmenie-demande-laide-de-la-russie-apres-un-regain-de-tensions-avec-lazerbaidjan.html

Le secrétaire général délégué de l’OTAN invite instamment les Alliés à unir leurs efforts (NATO actualités)
https://www.nato.int/cps/fr/natohq/news_183642.htm

(Canada) Le Collège militaire royal de Saint-Jean octroie des baccalauréats pour la première fois depuis 1995 (45° Nord, la rédaction)
http://www.45enord.ca/2021/05/le-college-militaire-royal-de-saint-jean-octroie-des-baccalaureats-pour-la-premiere-fois-depuis-1995/


PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

 ;

Textes à ne pas négliger pour comprendre l’actualité de défense et de sécurité

 

Ordonnance n° 2021-580 du 12 mai 2021 portant transposition du 6 de l’article 2 et des articles 17 à 23 de la directive 2019/790 du Parlement européen et du Conseil du 17 avril 2019 sur le droit d’auteur et les droits voisins dans le marché unique numérique et modifiant les directives 96/9/CE et 2001/29/CE
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043496429

Ordonnance n° 2021-581 du 12 mai 2021 relative à l’identification électronique des utilisateurs de services numériques en santé et des bénéficiaires de l’assurance maladie
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043496464

Ordonnance n° 2021-582 du 12 mai 2021 relative à la labellisation, à la gouvernance et au fonctionnement des hôpitaux de proximité
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043496476

Ordonnance n° 2021-583 du 12 mai 2021 portant modification du régime des autorisations d’activités de soins et des équipements matériels lourds
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043496485

Ordonnance n° 2021-584 du 12 mai 2021 relative aux communautés professionnelles territoriales de santé et aux maisons de santé
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043496493

Décret n° 2021-567 du 10 mai 2021 modifiant la partie réglementaire du code du service national relative au service civique
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043491958

Décret n° 2021-575 du 11 mai 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043492572

Arrêté du 28 avril 2021 fixant les conditions et les modalités de mise en œuvre du télétravail au sein du ministère des armées
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043490251

Arrêté du 30 avril 2021 modifiant l’arrêté du 22 décembre 2020 désignant les opérations de restructuration concernant les états-majors, directions, services et établissements publics relevant du ministère des armées ouvrant droit aux dispositifs indemnitaires d’accompagnement
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043486490

Décret n° 2021-556 du 5 mai 2021 modifiant le code de la sécurité intérieure et relatif aux sommations à effectuer avant de disperser un attroupement
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043482469

Décret n° 2021-588 du 14 mai 2021 relatif à la création d’un comité d’anticipation et de suivi hydrologique
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043501015

Décret n° 2021-590 du 12 mai 2021 portant création de la fonction de responsable régional de la haute performance relevant du ministre chargé des sports
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043501092


 Bonne lecture et rendez-vous le 31 mai 2021
avec le n°165
D’ici là, pour une bonne santé, prenez soin de vous.
RESPECTEZ LES CONSIGNES :
Distanciation, port du masque, respect du couvre-feu et du télétravail …

espritcors@ire ne reçoit aucune subvention, il n’est financé que par ses membres et les lecteurs d’ESPRITSURCOUF.

Si vous aimez notre site, si vous voulez l’aider à s’améliorer, adhérez ou faites un don à espritcors@ire, association reconnue d’intérêt général, qui l’édite.

Etre adhérent, vous permet d'être informé en premier et de recevoir la Lettre hebdomadaire d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2021 :

- Cotisation : 50€ net fiscal 17€,

- Bienfaiteur : 100€ net fiscal 34€,

- Soutien : 150€ net fiscal 57€.

 

DON : Pour tout autre montant ou pour IFI

 

VERSEMENT :

- par chèque, à l'ordre d'espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris)

- par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez su"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"

- par virement demander notre RIB à contact@espritsurcouf.fr

           

Chers lecteurs d’ESPRITSURCOUF,

Vous avez apprécié cet article Vous pouvez le retransmettre à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF (https://espritsurcouf.fr/).

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité".

Suivez-nous sur Facebook , Twitter , LinkedIn , Instagram , YouTube .

Sur les réseaux sociaux, donner votre avis, indiquer que vous aimez notre site, inciter vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF.

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn , Twitter … à contact@espritsurcouf.fr