;
,
LES CHINOIS A PARIS
;

;
Richard Labévière
Journaliste
;

;
Les Chinois à Paris, c’est un film de Jean Yanne, sorti en salles en 1974. Un film pour faire rire ! Mais le roman de Philippe Biavant, « 2019/2049, trente ans avant… », qui ne peut se terminer que par la mainmise du pouvoir chinois sur la France, ne fait pas rire. Il fait même froid dans le dos. Cet article n’est pas une critique littéraire. C’est le compte-rendu d’un ouvrage qui vient de paraitre aux éditions Sydney Laurent.
;

Est-ce vraiment un roman ? Le jeu de géopolitique mondiale y est largement abordé au travers de ses principaux protagonistes : la Chine, les Etats-Unis, la Russie, l’Inde, l’Arabie Saoudite. L’Europe en est la proie.

L’auteur a bâti son intrigue après la lecture du rapport du 19° congrès du Parti Communiste Chinois, qui s’est réellement tenu à Pékin le 18 octobre 2017. Un rapport signé par Xi Jinping, secrétaire général du PCC, qui entamait à cette occasion son deuxième mandat. Il y définit, noir sur blanc, son objectif : « Remporter la victoire décisive de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance et faire triompher le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère »

Le roman

?

Dans un monde d’affrontement sans concession, l’Europe subit les coups les  plus bas, assénés par « la bande des cinq », qui s’était formée lors de leurs études au Quartier Latin à Paris. Tchang Xi le Chinois, Ogala le Sioux, Manohar l’Hindou, Wladimir le Russe et Kalid le Saoudien avaient formé le TOMaWaK, arme redoutable pour maîtriser l’Europe et le Monde. « Revenge is a dish best served cold…. » (la revanche est un plat qui se mange froid) était leur devise.

Ils sont engagés dans la Guerre Totale, celle qui concerne tous  les domaines : économique, financier, informatique, spatial, sociétal, C’est une guerre plus sournoise qu’un traditionnel conflit armé, qu’ils entendent mener en stratèges agissant avec un plan à long terme pour la gagner.

Tchang Xi, lui, s’appuie en plus sur un rapport du Congrès du Parti Communiste Chinois qui fixe un but : « remporter la victoire décisive…et faire triompher le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère ». Erwan Le Fur, son ancien professeur, y avait détecté tous les ferments des totalitarismes qui avaient ensanglantés le Monde au siècle dernier. Une visite chez celui-ci, va faire basculer son destin.

La revanche sur le Parti 
,

Tchang Xi, fils de Xi Zhongxun, a vu son père responsable du Parti communiste chinois durant la Longue Marche, écarté et emprisonné lors de la Révolution Culturelle de Mao. Lui-même a beaucoup souffert durant cette période et c’est à cette école de résilience qu’il s’est forgé. Doté d’une volonté, d’une intelligence et d’un esprit d’analyse et de synthèse hors pair il a assis son autorité à la tête du puissant Parti Communiste Chinois avec comme objectif : la main mise complète sur celui-ci. Il veut éviter à tout prix son  déclin comme celui qu’a subit le  PC de l’URSS avec la pérestroïka. Il le forge, l’arme, et au travers de celui-ci contrôle même ceux qui se croyaient intouchables. L’exemple récent de Jack Ma le fondateur d’Alibaba qui a disparu de la scène internationale durant 3 mois est là pour le montrer.

Si Lénine a pu dire : le Socialisme c’est les Soviets plus l’Electricité, il pense, lui, que sa Société c’est le Parti plus l’Informatique qui va tout contrôler avec la tutelle numérique Cette dernière est imposée à toute la population.

La vengeance contre les occidentaux

,

Un de ses moteurs est la vengeance contre les pays occidentaux qui, après les guerres de l’opium, ont mis à sac son pays et lui ont imposé des accords commerciaux pour écouler leur production.  L’Europe l’a peut-être oublié, c’est loin la Chine …..1860 ! A cette époque ces expéditions  n’ont pas marqué son histoire. La Chine conserve la mémoire de cette humiliation et veut s’en venger.

Image d’archives datant de la guerre des « Boxers », en 1900,  montrant les 8 puissances avec leurs drapeaux : Italie, Etats-Unis, France, Empire austro-hongrois, Japon, Allemagne, Royaume-Uni, Russie. Il est imprudent de penser que la Chine a passé l’éponge sur cette histoire.

Pour cela il structure de manière implacable sa société : le Parti, l’Armée, le Peuple. Il ne cache rien des ambitieux objectifs : les maitrises de toutes les technologies, objectifs qu’il donne à son Pays pour être le premier aux échéances qu’il donne.

Tout d’abord la maîtrise des transports ferroviaires, son TGV relie la Chine à l’Europe. Si ce dernier est issu directement du piratage des TGV français, allemand et japonais, son fonctionnement nécessite une alimentation électrique le long de son parcours. Véritable « Cheval de Troie »,  il va entrainer la réalisation du projet de l’interconnexion mondiale du réseau électrique. L’analyse de son stratège Liu Zhenya est la suivante : les besoins mondiaux en électricité vont augmenter considérablement dans les années à venir. L’Europe, faute de décisions prises à temps, va constater l’incapacité de sa production à lui assurer son indépendance énergétique.

Une nouvelle Civilisation

,

La Chine revendique sa place dans le Monde (la première). Elle constate ce qu’elle appelle le fiasco du capitalisme propose une Nouvelle Civilisation. Elle offre à son peuple «  le rêve chinois du grand renouveau de la nation » pour lui assurer un avenir meilleur. Des phases sont prévues  2020/2035 puis 2049…

Ce rêve s’appuie sur l’histoire multimillénaire du pays, et il va y chercher les racines profondes de la société (philosophes, art…). Ce rêve de société idéale combat la corruption, la drogue, la prostitution, les jeux. Bref, avec en plus une armée surpuissante, la Chine est prête à  « promouvoir la construction d’une communauté de destin pour l’humanité »   

La réalité

,

De toutes les puissances affirmant leur leadership, la Chine apparait la  plus déterminée et organisée, elle seule ayant un plan stratégique à très long terme. Certes, elle a connu un arrêt avec la Révolution Culturelle, mais après le message très clair de Den Xiaoping « Cacher ses capacités et attendre son heure », le président Xi Jinping passe à l’action.

Il ne cache rien de ses ambitions dans son rapport du 19 ème Congrès du PCC  En le lisant, on peut être surpris par la clarté et la concision de ses objectifs, tout y est écrit noir sur blanc (mais qui l’a analysé en Europe ?). Il y rappelle son « Plan global en cinq axes » (économique, politique, culturel, social et écologique). Il explique le fonctionnement de la Société chinoise unie et obéissante au Parti, à qui il donne l’objectif du grand renouveau national avec, en plus, celui de « maintenir la direction du Parti sur l’Armée populaire »

Si les « travaux de construction sur les îlots et récifs de mer de Chine méridionale » sont bien actés, la « Ceinture et la route de la soie» laissent découvrir une stratégie mondiale de pénétration et de domination économique.

Les nouvelles routes de la soie. Les Chinois en ont déjà réalisé plus de la moitié des infrastructures.

 

La Chine maîtrise la technologie du transport de courant continu à 900 000 Volts. Elle dispose de moyens de production importants, barrages hydro-électriques, centrales nucléaires. Elle veut, selon la « stratégie nationale » portée par   Xi Jinping,  interconnecter son réseau à l’Europe. Le long de la route de la soie, des fermes d’éoliennes et de panneaux solaires viendront compléter les sources de production. Ce réseau sera complété par un réseau de fibre optique pour s’affranchir des liaisons satellites, et éviter les liaisons sous-marine.

Il est opportun de lire le rapport de l’Académie des Sciences (juillet 2021) qui alerte sur l’avenir énergétique de la France. Ce  texte conforte l’analyse du Haut-Commissaire au Plan François Bayrou, qui supplie le gouvernement de s’engager pour assurer l’avenir énergétique de la France. (printemps 2021)

En fait, sous forme de roman, Philippe BIAVANT  lance un cri d’alarme : « Europe, réveille-toi, ouvre les yeux, agit, ton destin et celui de tes enfants est en Jeu ». L’écriture est ici une arme de défense.

Découvrez le livre en cliquant ICI

***

Cet article vous a intéressé ? Vous avez une remarque à nous faire ? Vous souhaitez nous le faire savoir ? Cliquer ICI.

;

(*) Richard Labévière est rédacteur-en-chef du site « Proche et Moyen-Orient ». Il a été rédacteur-en-chef à TSR (Télévision Suisse Romande) et à RFI (Radio France Internationale). Il a aussi assuré la rédaction en chef de la revue Défense de 2003 à 2011. Il exerce depuis 2010 comme consultant en relations internationales et en question de Défense et Sécurité. Il écrit dans le mensuel « Afrique Asie ».
 Il est vice-président d’espritcors@ire et Responsable de la rubrique « Géopolitique » d’ESPRITSURCOUF. Officier de réserve opérationnelle de la Marine nationale.
Il vient de publier « RECONQUERIR PAR LA MER » aux éditions Temporis.
Son livre a été présenté dans la Rubrique « LIVRES » du numéro 131 du 10 février 2020 d’ESPRITSURCOUF.
Son site « Proche et Moyen-Orient ». est répertorié dans la rubrique Revues et Lettres de la “Communauté Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité” d’ESPRITSURCOUF. 

nne lecture et rendez-vous le 23août 2021
avec le n°171
D’ici là, pour une bonne santé, prenez soin de vous.

RESPECTEZ LES CONSIGNES :
Distanciation, port du masque  …

espritcors@ire ne reçoit aucune subvention, il n’est financé que par ses membres et les lecteurs d’ESPRITSURCOUF.

Si vous aimez notre site, si vous voulez l’aider à s’améliorer, adhérez ou faites un don à espritcors@ire, association reconnue d’intérêt général, qui l’édite.

Etre adhérent, vous permet d'être informé en premier et de recevoir la Lettre hebdomadaire d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2021 :

- Cotisation : 50€ net fiscal 17€,

- Bienfaiteur : 100€ net fiscal 34€,

- Soutien : 150€ net fiscal 57€.

 

DON : Pour tout autre montant ou pour IFI

 

VERSEMENT :

- par chèque, à l'ordre d'espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris)

- par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez su"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"

- par virement demander notre RIB à contact@espritsurcouf.fr

           

Chers lecteurs d’ESPRITSURCOUF,

Vous avez apprécié cet article Vous pouvez le retransmettre à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF (https://espritsurcouf.fr/).

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité".

Suivez-nous sur Facebook , Twitter , LinkedIn , Instagram , YouTube .

Sur les réseaux sociaux, donner votre avis, indiquer que vous aimez notre site, inciter vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF.

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn , Twitter … à contact@espritsurcouf.fr