20 ans de fractures
dans le monde

René Occhiminuti
Directeur d’ESRITSURCOUF
Yannick de Premorel
 Président d’espritcors@ire

Quand avec quelques amis nous avons créé « espritcors@ire » il y a vingt ans, le 18 juin 2002, nous voulions en faire un « observatoire de la défense et de la sécurité ». Mais nous ne pensions pas que ce XXI° siècle serait aussi agité.

Nous nous sommes vite rendu compte que le monde changeait à grande vitesse. La mondialisation et l’actualité immédiate prenaient le pas sur tout. Les crises se succédaient à un rythme effréné, renforcé par l’information en continue, minute par minute, d’un bout à l’autre de la planète. Pas de temps pour prendre du recul, pas de temps de réflexion pour resituer les événements dans l’histoire, pas de temps pour mesurer toutes les interférences et interdépendances entre les événements

Pour mieux comprendre nous avons structuré notre réflexion sous quatre thèmes Géopolitique, Économie, Défense, Sécurité, et rajouté une nouvelle rubrique, Histoire, pour éclairer les tendances profondes des conflits et leurs évolutions C’est pourquoi nous avons changé le titre de notre site : « ESPRITSURCOUF, un autre regard sur le monde »

Dans ce mouvement hiératique, nous avons en France quelques satisfactions. Nous sommes le 2ème domaine maritime du monde, avec d’énormes richesses que nous devrions chercher à exploiter ; nous possédons la base de Kourou, idéalement située pour le spatial ; nous développons des technologies de pointes qui font des envieux, mais nous devons les entretenir et les enrichir ; nous maitrisons le nucléaire dont nous étions les leaders avec les américains ; nous préservons une industrie d’armement pleine de ressources technologiques, mais manquant de moyens de développement pour préparer le futur ; sans compter les belles industries du luxe et du tourisme, qui nous permettent d’équilibrer nos comptes extérieurs.

Nous devons retrouver les valeurs du travail et du courage plutôt que celle du chômage et de l’assistanat « l’Etat ne peut pas tout faire » mais nous, « nous pouvons le faire », nous avons de vrais atouts : une jeunesse bien formée, des centres de recherches dans lesquels viennent puiser les autres pays du monde.

Mais il nous faut regarder le monde en face, avec ses crises de plus en plus nombreuses et souvent peu prévisibles, et ne plus être autant mobilisé par l’ultra court terme, qui ne nous permet plus d’anticiper les grands mouvements qui agitent la planète.

Photo Freepik Pixabay

La liste des conflits locaux s’étire : Balkans, Irak, Syrie, Israël et Palestine, Iran et pays du golfe, Russie et Ukraine, Chine et mer de chine, Afghanistan, Pakistan et Inde, les pays d’Amérique du sud et de l’Amérique latine… la liste n’est hélas pas close. Il y a les pays africains, le Maghreb ou le Sahel. Sans compter les petites avancées de l’Europe qui ne réagit que sous la pression des évènements.

Le monde bipolaire est devenu multipolaire, avec des pôles de plus en plus réduits et circonscrits à une petite partie de la planète

L’économie continue à dominer le monde, et les pays se spécialisent tellement que l’arrêt de leur production, pour des raisons d’épidémie, de guerre ou d’effondrement politique, crée une menace internationale. Attention à l’hyper spécialisation.

Les monnaies ont aussi changé, après la suprématie incontesté du dollar apparaissent l’Euro mais aussi le yuan, le rouble, sans compter les bitcoins et autres monnaies virtuelles …

Dans les grandes mutations technologiques, nous n’avons pas encore perçu clairement le monde de l’informatique et de l’internet qui révolutionne nos vies personnelles, et la cyber guerre qui se profile avec ses menaces sur nos économies et nos armées.

C’est conscient de ces questions que depuis 20 ans nous intéressons de plus en plus de lecteurs, (plusieurs dizaine de milliers) et quelques centaines d’amis qui nous soutiennent financièrement pour continuer notre tâche d’information / réflexion. Cette mission, nous la réussissons grâce a plus de cent experts, journalistes, universitaires, militaires de haut rang, industriels, hauts fonctionnaires, qui nous apportent leurs analyses et réflexions pour éclairer nos connaissances, même si quelquefois les prises de position sont dérangeantes, et c’est tant mieux….

Sans doute ne traitons-nous pas suffisamment les évolutions sociologiques, la pression démographique, les mouvements de pensée qui traversent notre planète. Si mai 68 est loin, l’islamisme, l’égalitarisme, l’individualisme sont  à nos portes. Et que dire du grand succès médiatique de l’écologie ? L’avenir de la planète a des airs de retour aux grandes peurs du moyen âge basées, à l’époque, sur des croyances et sur des ignorances.

Durant les 20 années à venir nous avons du travail pour essayer de résoudre quelques fractures dangereuses pour la démocratie.

Nous sommes présents et nous comptons sur vous, lecteurs, adhérents, auteurs pour continuer à mieux servir.

(*) René Occhiminuti a d’abord menéune carrière dans les ressources humaines puis une carrière commerciale dans des entreprises françaises et internationales. Il a participé au développement d’un cabinet conseil en recrutement de dirigeants, avant de créer OMR Conseil, spécialisé dans l’optimisation des ressources managériales.
Auditeur de la 42 -ème session de l’IHEDN, il a été Président de l’Union des Associations IHEDN, Directeur de la Revue DEFENSE de 2003 à 2009.,et Directeur de la publication ESPRITSURCOUF.
(*)Yannick de Prémorel
Président de L’ Association «  espritcors@ire » Observatoire de La Défense et de la Sécurité, qui édite ESPRITSURCOUF.
Vice Président de L’ ASV, Association Sportive de Villepinte. ( 93 ). Mission Jeunes Banlieues.- Animateur de France Citoyenne, groupe de réflexion politique.
Auditeur de la session nationale de l’IHEDN.- Ancien Président de la société « Prémorel & Co ».- Ancien Directeur délégué du groupe Bayard Presse- Ancien Directeur délégué de la revue Défense de l’Union IHEDN. Il est membre fondateur et Président d’espritcors@ire (Observatoire de la défense et de la sécurité),

Bonne lecture et rendez-vous le vendredi 01 juillet 2022
avec le n°193
D’ici là, pour une bonne santé, prenez soin de vous.
RESPECTEZ LES CONSIGNES :
Distanciation, port du masque  …

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Soutenez-nous !

     

Nous ne recevons aucune subvention, nous ne sommes financés que par les lecteurs d’ESPRITSURCOUF. Adhérez ou faites un don défiscalisé à Espritcors@ire , association reconnue d’intérêt général qui l’édite.

Ainsi vous serez informé en priorité et recevrez le SEMAPHORE Lettre d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2022 :

  • Cotisation: 50€ net fiscal 17€,
  • Bienfaiteur: 100€ net fiscal 34€,
  • Soutien: 150€ net fiscal 57€.

VERSEMENT :

  •  par chèque, à l'ordre d'Espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris
  • par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez sur"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"
  • par virement demander notre RIB à secretariat@espritscorsaire.fr

ESPRITSURCOUF

« UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE »

 

Vous appréciez cet article, transmettez-le à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur FacebookTwitter, LinkedIn, Instagram et YouTube

Sur les réseaux sociaux, donnez votre avis, indiquez  que vous aimez notre site, incitez vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn, Twitter … à contact@espritsurcouf.fr