Vers l’été

de tous les dangers

?
Pascal Le Pautremat  (*)
Rédacteur en chef d’ESPRITSURCOUF
L

Lorsqu’on observe le déroulement du conflit russo-ukrainien, on peut avoir le sentiment d’une inquiétante course en avant, conjuguée avec un jeu de dupes. D’un côté, Ursula Van der Leyen, Présidente de la Commission européenne, considère que la Russie est « la menace la plus directe pour l’ordre mondial ». De l’autre, les Etats-Unis négocieraient discrètement avec la Russie…Et l’on ne peut ignorer le risque d’une guerre avalant plusieurs Etats. Pour rependre le papier d’Henri Guaino, paru dans Le Figaro du 12 mai, « Nous marchons vers la guerre comme des somnambules »…

L’OTAN, en tout cas, pourrait bientôt compter deux autres membres, la Suède et la Finlande, à moins que la Turquie ne s’enferme dans son jeu d’opposition calculée, en faisant valoir que la Suède et la Finlande ont offert l’asile à des opposants kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et à des militants du mouvement d’opposition Gülen. Ankara demandent leur extradition et fulmine devant le refus d’Helsinki et de Stockholm. Le président Erdogan, islamiste et autocrate, toujours avide de discours véhéments et insultants, se pose en nouveau Calife d’un Empire ottoman qu’il rêve de ressusciter et fustige tous les Etats qui ont l’outrecuidance de ne pas céder à ses exigences…

On aimerait entendre les instances européennes face à un tel comportement…Mais rien ne témoigne d’une posture courageuse et ferme face à la Turquie qui est, dorénavant, bien loin de la République laïque de Mustafa Kemal…

Ursula Von der Leyen, présidente de la commission européenne, ferme face aux Russes, molle devant la Turquie ? Photo DR

 

Dans ce contexte et au regard du deuxième mandat d’Emmanuel Macron, Renaud Girard s’interroge sur la méthode que le Président de la République va adopter, ou non, pour permettre à la France de retrouver une réelle capacité de rayonnement et de synergie internationale, en respectant les États-nations (Rubrique Humeurs).

Toujours est-il que pour les Ukrainiens, la situation demeure cruellement tragique. Certes, la solidarité internationale fonctionne pour accueillir des réfugiés, mais cela soulève aussi des questions à moyens et long terme, entre bilans et perspectives. C’est ce que vous proposent Ramona Bloj et Stefanie Buzmaniuk, de la Fondation Robert Schuman (Rubrique Sécurité).

La guerre en Europe combinée aux aléas économiques sur fond d’inflation, conduisent à une mutation des indicateurs financiers et à une nouvelle hausse des taux directeurs. Ce qui entraine des conséquences dans le secteur de l’immobilier, qui est toujours un élément majeur de l’état de l’économie en général. Ces troubles sont donc autant de signes en matière de prévision et prospectives, que met en avant Alexandre Mirlicourtois (rubrique Économie).

Pour la rubrique Défense, nous vous proposons un regard sur l’ouvrage d’Enora Chame, Quand s’avance l’ombreparu depuis peu aux Editions Mareuil. Son témoignage est des plus précieux puisqu’il offre une plongée unique dans les débuts de la guerre civile et confessionnelle en Syrie…

Enfin, André Dulou nous propose sa nouvelle Revue d’actualité avec, en Une, la médiatisation du renseignement, dont il faut rappeler l’importance dans la politique de Défense et de Sécurité au profit du territoire et des intérêts nationaux. André Dulou fait également un focus sur l’Afghanistan et diverses questions sécuritaires, face à l’espionnage industriel notamment.

Bonne lecture.

 

 


Bonne lecture et rendez-vous le vendredi 3 juin 2022
avec le n°191
D’ici là, pour une bonne santé, prenez soin de vous.
RESPECTEZ LES CONSIGNES :
Distanciation, port du masque  …

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Soutenez-nous !

     

Nous ne recevons aucune subvention, nous ne sommes financés que par les lecteurs d’ESPRITSURCOUF. Adhérez ou faites un don défiscalisé à espritcors@ire , association reconnue d’intérêt général qui l’édite.

Ainsi vous serez informé en priorité et recevrez le SEMAPHORE Lettre d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2022 :

  • Cotisation: 50€ net fiscal 17€,
  • Bienfaiteur: 100€ net fiscal 34€,
  • Soutien: 150€ net fiscal 57€.

VERSEMENT :

  •  par chèque, à l'ordre d'espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris
  • par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez sur"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"
  • par virement demander notre RIB à contact@espritsurcouf.fr

ESPRITSURCOUF

« UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE »

 

Vous appréciez cet article, transmettez-le à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur FacebookTwitter, LinkedIn, Instagram et YouTube

Sur les réseaux sociaux, donnez votre avis, indiquez  que vous aimez notre site, incitez vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn, Twitter … à contact@espritsurcouf.fr