J
J

J
.

Un monde
en « arcs de crise » ?

J

J

✒️ EDITORIAL

;
La notion d’arc de crise a été utilisée à la fin des années 1970, pour caractériser les conflits nés des confrontations, dans la zone comprise entre le Maghreb et l’Asie du Sud-Sud-Ouest, et n’a jamais vraiment été défini, comme élément de géopolitique, alors qu’il a été largement utilisé par les médias et les auteurs de géopolitique français.

Tombé en désuétude, semble-t-il lors des « printemps arabes », le constat que l’on peut faire aujourd’hui est que, à l’analyse des zones où se déroulent des conflits, cette notion aurait sans doute une pertinence plus appropriée, pour décrire et caractériser non seulement la zone, mais aussi les faits qui s’y déroulent. Par ailleurs, la matière elle-même devrait pouvoir évoluer, en l’étendant aux autres composantes des questions de défense, notamment aux plans de l’économie et de la culture, sans oublier les formes nouvelles que sont les questions cyber et les potentialités spatiales.

Les articles sont nombreux et les analyses qui s’y trouvent montrent à l’évidence que les qualités sont réunies, alors que la continuité du conflit, la valeur et la mesure géopolitique constatées n’éveillent pas de qualification contradictoire.

Nous avons ainsi, en dehors de la guerre qui se déroule en Ukraine, de nombreuses zones qui accusent des conflits, lesquels revêtent bien une géographie de ces conflits, que la pertinence nous appelle à les considérer.

Les exemples ne manquent pas, comme nous le montrent les combats qui se déroulent de l’Afrique occidentale à la corne éthiopienne, en passant par le Sahel. Mais ce n’est pas tout : le Yémen est toujours secoué de combats meurtriers, alors que, plus à l’Est et au Nord, les Ouighours subissent le joug chinois. Chaque continent contient ses arcs de crise, et souvent en intercontinental, on en trouve ayant de multiples raisons, dans leur complexité et leur définition.

Les questions d’impérialisme sont à l’ordre du jour, comme le conflit latent et récurrent entre la Chine et Taïwan, mais également en ce qui concerne les îles Senkaku, qui entretiennent une démesure de réclamations avec le Japon ; et regardons également les structures belliqueuses entre les deux Corées, la frontière mettant les pays concernés dans une posture dangereuse.

Les arcs de crise se développent également dans les questions maritimes, dans les appétits d’approvisionnement faciles, ou facilités par le domaine international, où chacun des Etats réclame pour lui plus de territoire, afin de pouvoir exploiter le sous-sol, notamment marin, ou pour se constituer un accès – y compris militaire – à la mer, éléments de victoire facile, ou/et des quêtes de solutions qui devraient être contrées.

Aussi les Etats deviennent-ils des cibles, l’impérialisme territorial revient en force, comme l’autre impérialisme, plus discret mais ô combien plus pernicieux, qui se permet des fausses nouvelles, qui veut influer sur les esprits, et donc sur les comportements. Toutes les matières de la défense sont touchées, et la « pureté » d’une information, souvent devenue « renseignement » s’accorde de l’éducation de chacun, avec l’aide d’une instruction générale à redécouvrir et d’un esprit critique à exercer.

Les quelques articles ci-dessous montrent que nous en sommes à donner au monde cette intelligence, que d’aucuns peuvent qualifier d’économique, alors qu’il s’agit d’abord de prendre de la hauteur de vue, d’utiliser ses propres connaissances pour garder en soi et la tête froide, et la synthèse globale de ce que l’on voit, touche, entend et perçoit comme ces vérités si difficiles à atteindre.

 

Bonne lecture !

André Dulou (*)
Directeur Média, Mémoire et Patrimoine
ESPRITSURCOUF

André Dulou, Président de la Gironde de la société des membres de la Légion d’honneur, président d’Aquitaine des membres de la Légion d’honneur décorés au péril de leur vie.
Il a travaillé dans une grande entreprise de construction navale, puis Ancien élève de l’école militaire d’administration, il devient Chancelier, chef dE cabinet, spécialiste des questions d’événements graves, il quitte le service actif avec le grade de colonel.
Diplômé technique, breveté, il est auditeur du CFRH et de l’IHEDN.
Écrivain, historien, rédacteur en chef de la revue Floréal an X.
Il est Directeur Média, Mémoire et Patrimoine d’ESPRITSURCOUF.
André Dulou est l’auteur de nombreux romans….plusieurs ont été présentés dans la rubrique LIVRES d’ESPRITSURCOUF dans les numéros 116 du 15 juillet 2019 « Campagne interdite », 133 du 09 mars 2020 « Amère Discipline » et 149 du 19 octobre 2020 son dernier ouvrage « Cyber-Caprices ».

[…]

L’intégralité du Sémaphore est réservée aux membres d’Espritcors@ire

Pour devenir membre d’Espritcors@ire et permettre à ESPRITSURCOUF d’exister,
cliquer sur « Adhésion défiscalisée ».
Pour plus informations,
contactez René Occhiminuti

par courriel secretariat@espritcors@ire.fr

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Soutenez-nous !

     

Nous ne recevons aucune subvention, nous ne sommes financés que par les lecteurs d’ESPRITSURCOUF. Adhérez ou faites un don défiscalisé à Espritcors@ire , association reconnue d’intérêt général qui l’édite.

Ainsi vous serez informé en priorité et recevrez le SEMAPHORE Lettre d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2023 :

  • Cotisation: 50€ net fiscal 17€,
  • Bienfaiteur: 100€ net fiscal 34€,
  • Soutien: 150€ net fiscal 57€.

VERSEMENT :

  •  par chèque, à l'ordre d'Espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris
  • par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez sur"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"
  • par virement demander notre RIB à secretariat@espritscorsaire.fr

ESPRITSURCOUF

« UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE »

 

Vous appréciez cet article, transmettez-le à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur FacebookTwitter, LinkedIn, Instagram et YouTube

Sur les réseaux sociaux, donnez votre avis, indiquez  que vous aimez notre site, incitez vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn, Twitter … à contact@espritsurcouf.fr