A la une :

EN TUNISIE, NAJLA BOUDEN PREMIERE FEMME CHARGEE DE FORMER UN GOUVERNEMENT

.
André Dulou (*)

;
Pouvait-on prophétiser il y a encore quelques jours de cette nouvelle surprenante, qui vient corroborer l’article paru sur le site Orient XXI « En Tunisie, tout est encore possible ? », sous la plume de Pierre Rober Baduel ? si les médias francophones se sont attardés sur cette nomination, avec des mots parfois étranges, comme ceux de certains journalistes, se demandant si cette nomination ne constitue pas, simplement, un effet d’annonce, les journaux du Maghreb ont salué cette nomination avec une certaine pudeur, comme El Watan, ou encore l’Expression qui s’est fait l’écho d’Ennadha, le parti islamiste, qui a estimé « inconstitutionnelle » cette nomination, alors que l’Orient le Jour qualifie la décision du Président tunisien d’exceptionnelle dans le monde arabe ». Il est exact que cette universitaire de haut rang a déjà réussi le défi du projet de l’employabilité de l’enseignement supérieur, et que la tâche dont elle a reçu la mission sera délicate. Il n’en demeure pas moins que le Président a tenu sa promesse de donner aux femmes tunisiennes une place plus importante, et que madame Najda Bouden en est le vibrant exemple.

Fin juillet, le président tunisien Kais Saïed avait soudainement limogé son gouvernement et gelé les travaux du Parlement.

;
TUNISIE – Le président tunisien Kais Saïed a chargé pour la première fois une femme, Najla Bouden, de former un gouvernement en Tunisie, deux mois après le limogeage du précédent cabinet, a annoncé la présidence ce mercredi 29 septembre.

Najla Bouden Romdhane de son nom complet, une universitaire spécialisée en géologie et auparavant cadre au sein du ministère de l’Enseignement supérieur, a été “chargée de former un gouvernement dans les plus brefs délais”, a indiqué la présidence dans un communiqué. 

Source : le Huffpost, avec AFP

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.huffingtonpost.fr/entry/en-tunisie-najla-bouden-premiere-femme-chargee-de-former-un-gouvernement_fr_615444cae4b0487c8558c633

.
Pour aller plus loin :

Kaïs Saïed choisit l’universitaire Najla Bouden Romdhane Une femme chef de gouvernement en Tunisie (El Watan, Mourad Sellami)
https://www.elwatan.com/edition/international/une-femme-chef-de-gouvernement-en-tunisie-30-09-2021

Nejla Bouden cheffe du gouvernement en Tunisie Ennahdha juge «inconstitutionnelle» la nomination (L’Expression)
https://www.lexpressiondz.com/internationale/ennahdha-juge-inconstitutionnelle-la-nomination-348963

Saied nomme une femme, Najla Bouden, pour former un nouveau gouvernement (L’Orient le Jour)
https://www.lorientlejour.com/article/1276425/saied-nomme-une-femme-najla-bouden-pour-former-un-nouveau-gouvernement.html

Tunisie : Najla Bouden, première femme à la tête d’un gouvernement dans le monde arabe (BFMTV , Jean-Marc Four)
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/un-monde-d-avance/tunisie-najla-bouden-premiere-femme-a-la-tete-dun-gouvernement-dans-le-monde-arabe_4771655.html
.

REVUE DE PRESSE ESPRITSURCOUF n°174
par André Dulou
Colonel(er)

SOMMAIRE 

;
GEOPOLITIQUE :

  • Synthèse de l’actualité internationale de septembre 2021 
  • La défense européenne verrait-elle enfin le jour ?
  • La Turquie estime que l’accord stratégique entre la France et la grèce menace « la paix régionale » 

ECONOMIE :

  • Flambée des prix du gaz : quels ressorts géopolitiques ?
  • Nouvelle accélération de l’inflation en septembre
  • Les ports africains, source de convoitise de Pékin  

DEFENSE ET SECURITE :

  • Les premiers chiffres du budget 2022 des armées 
  • En moyenne, la rémunération nette des militaires a progressé de +2,7% en 2020
  • Discours de Florence Parly, ministre des armées sur l’Europe de la défense aux élèves de Sciences-Po Paris, le 27 septembre 2021

TOUR D’HORIZON DE MEDIAS SPECIALISES

TEXTES PARUS AU JOURNAL OFFICIEL


GEOPOLITIQUE

.
;
Cette semaine nous amène cette très intéressante synthèse des actualités de septembre, au cours de laquelle on peut découvrir des informations qui peuvent avoir échappé dans la discipline en question : à lire sans modération et merci à Axelle Degans ; revoici la défense européenne, qui marque les disparités d’appréciation des Etats, face à une menace hétérogène et à des intérêts divergents ; quant à la Turquie, tout ce qui touche de près ou de loin à la Grèce devient vite un sujet de controverse : le dernier accord avec la France en est le retentissant exemple.

1 – SYNTHESE DE L’ACTUALITE INTERNATIONALE DE SEPTEMBRE 2021
(Diploweb, Axelle Degans)

Le sort des urnes

.
A COMPTER de septembre 2021, l’Allemagne fédérale passe à l’après-Merkel. La chancelière, au pouvoir pendant seize années, a incarnée l’affirmation sur la scène européenne d’une Allemagne décomplexée, ayant tourné le dos à son encombrant passé. Sous son mandat, l’Allemagne s’est consolidée économiquement et a considérablement accru son influence sur ses partenaires européens, dont la France. Chacun se rappelle, notamment, comment durant les temps qui ont suivi la crise financière de 2008, c’est A. Merkel qui a fixé le tempo et le périmètre des décisions politiques et économiques à l’échelle de l’UE, pendant que N. Sarkozy trépignait d’impatience. La succession d’A. Merkel s’annonce délicate. Les élections législatives ont été remportées par les sociaux-démocrates du SPD d’Olaf Scholz avec à peine plus d’un quart des suffrages exprimés et très peu d’avance sur les conservateurs de la CDU-CSU d’Armin Laschet. De longues tractations pour former un gouvernement se profilent car le futur chancelier n’est pas forcément issu du parti arrivé en tête aux élections, tout dépend des alliances électorales nouées. Ainsi les écologistes des Grünen, avec moins de 15% des voix, et les libéraux du FPD avec à peine plus de 11% seront les clés de la composition du prochain gouvernement allemand.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.diploweb.com/Synthese-de-l-actualite-internationale-de-septembre-2021.html

2 – LA DEFENSE EUROPENNE VERRAIT-ELLE ENFIN LE JOUR ?
(Les yeux du Monde, Daïanée Tisserand)

Une défense européenne indépendante, un projet de longue date.

;
Après la Seconde Guerre mondiale, les pays européens entament la construction européenne afin de rétablir la paix, de lutter contre leurs déclins et de renouer avec la prospérité. Cependant, ce projet d’Union européenne (UE) semble, sur certains points, difficile à concrétiser. Alors que la création de la Communauté Européenne de Charbon et d’Acier (CECA), mère de « l’Europe des six » (France, l’Allemagne, l’Italie, le Luxembourg, la Belgique et le Pays-Bas), se révélait être un véritable succès, l’échec de la Communauté Européenne de Défense (CED) fut retentissant. En effet, lorsque Jean Monnet proposa le « plan Pleven » (1950), la mise en place d’une armée européenne sous l’autorité d’un ministre de la Défense, « la querelle de la CED » explose.

Les positions des pays sur ce sujet polémique divergent. Le Royaume-Uni, détenteur de l’arme nucléaire, n’en voit pas l’utilité et refuse de s’engager. Les pays du Bénélux y tiennent particulièrement du fait de leur petite taille. L’Allemagne est désarmée depuis 1945. La France, même si elle en est à l’initiative, hésite. Finalement, le traité n’est pas ratifié : au dernier moment la France ne signe pas. Monnet est pour ce projet de défense européenne mais le Général De Gaulle, en pleine guerre d’Indochine, y est hostile. Après la mort de Staline en 1953, en l’absence de véritables menaces, le projet ne fut pas relancé. Enfin, la formation de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), la fin de la Guerre Froide et la pax americana ont définitivement enterré le projet d’une armée européenne indépendante. Les États-Unis, à cette époque les « gendarmes du monde », un allié de taille, assurait désormais la sécurité et la paix au sein des Etats.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://les-yeux-du-monde.fr/actualites-analysees/49205-la-defense-europeenne-verrait-elle-enfin-le-jour/%20

3 LA TURQUIE ESTIME QUE L’ACCORD STRATEGIQUE ENTRE LA FRANCE ET LA GRECE MENACE « LA PAIX REGIONALE »
(OPEX 360, Laurent Lagneau)

.
Le 28 septembre, et au-delà de la signature d’une lettre d’intention concernant l’achat de trois Frégates de défense et d’intervention [FDI] pour la marine grecque [plus une en option, ndlr], la Grèce et la France ont conclu un accord stratégique, lequel contient une clause d’assistance mutuelle par « tous les moyens appropriés » si les deux pays « constatent conjointement qu’une agression armée survient contre le territoire » de l’un des deux. Pour le président français, Emmanuel Macron, un tel accord doit permettre à Paris et à Athènes d’agir ensemble « pour la paix et la sécurité en Méditerranée, au Moyen-Orient, en Afrique et dans les Balkans » tandis que le Premier grec, Kyriakos Mitsotakis, a assuré qu’il n’était « pas antagoniste » envers Ankara. Une telle clause avait été évoquée l’an passé, alors que la Turquie avait envoyé des navires de recherche – sous escorte militaire – dans des zones maritimes revendiquées par la Grèce et la République de Chypre pour y prospecter des gisements de gaz naturel. Et cela après avoir lancé une intervention militaire – avec notamment des supplétifs recrutés en Syrie – en Libye, afin d’assister le gouvernement d’union national libyen [GNA], alors aux prises avec l’Armée nationale libyenne [ANL] du maréchal Haftar. Il s’agissait alors pour Ankara de préserver un accord sur ses frontières maritimes lui permettant d’appuyer ses revendications en Méditerranée orientale. C’est d’ailleurs dans le cadre de cette intervention en Libye qu’un navire turc, escortant le cargo Cirkin [alors suspecté de violer l’embargo sur les armes, ndlr], eut une attitude particulièrement agressive à l’égarde la frégate française Courbet, alors engagée dans la mission « Sea Guardian » de l’Otan. Quoi qu’il en soit, Ankara a mis du temps à réagir au sujet de l’accord conclu entre la France et la Grèce. Mais, ce 1er octobre, elle a fini par le dénoncer, estimant qu’il était de nature à « menacer la paix et la stabilité » en Méditerranée orientale.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
http://www.opex360.com/2021/10/01/la-turquie-estime-que-laccord-strategique-entre-la-france-et-la-grece-menace-la-paix-regionale/


ECONOMIE


.

Les conséquences de la pandémie continuent à alimenter les marchés : celui du gaz montre combien les besoins explosent en 2021 ; par ailleurs, l’inflation semble être de retour, à cause justement de ce qui précède : l’énergie, les investissements créent des disfonctionnements qui provoquent cette accélération dont la conjoncture veut prendre en compte les données ; Pékin qui s’intéresse fortement aux ports africains n’est pas avare de liquidités, ce qui constitue pour les « nouvelles routes de la soie » des opportunités considérables.

1 – FLAMBEE DES PRIX DU GAZ : QUELS RESSORTS GEOPOLITIQUES ?
(IRIS, le point de vue de Francis Perrin)

?
Partout en Europe les factures de gaz augmentent et il semble difficile de stopper cette flambée des prix dans l’immédiat. Si le rôle de la Russie est pointé du doigt par certains, quelles mesures l’Europe peut-elle prendre pour lutter contre la flambée des prix ? Le point avec Francis Perrin, directeur de recherche à l’IRIS.

Quels sont les facteurs expliquant l’augmentation des prix du gaz partout en Europe ? Cette flambée s’inscrit-elle sur le long terme ?

L’augmentation des prix du gaz naturel est mondiale, mais l’Europe est effectivement particulièrement touchée. Les causes de cette hausse sont notamment liées à la demande, à l’offre et aux stocks. Après la récession de 2020, l’économie mondiale est repartie très fort dans une dynamique de croissance et le soutien de celle-ci implique de consommer beaucoup plus d’énergie cette année qu’en 2020, y compris du gaz naturel. Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), dans son dernier Gas Market Report, la demande mondiale de gaz pourrait augmenter de 3,6% en 2021 après une baisse de 1,9% en 2020. Avec 4 070 milliards de mètres cubes cette année, elle dépasserait donc son niveau de 2019 et atteindrait un niveau record. La hausse se poursuivrait au cours des années suivantes, mais à un rythme ralenti. Face à cette forte demande, l’offre est à la peine. La pandémie de Covid-19 a laissé des traces et les investissements ont été réduits, ce qui est logique au regard de la baisse de la consommation et des prix de l’an dernier. Mais, tout cela a un prix. Outre les suites de 2020, certains pays producteurs éprouvent quelques difficultés temporaires.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://www.iris-france.org/161063-flambee-des-prix-du-gaz-quels-ressorts-geopolitiques/

2 – NOUVELLE ACCELERATION DE L’INFLATION EN SEPTEMBRE
(Economie matin, Olivier Sancerre)

.
Depuis plusieurs mois, l’inflation a repris du poil de la bête : la levée des restrictions sanitaires fait surchauffer l’économie et ce sont les consommateurs qui en paient le prix. Nouvelle illustration en septembre.Sur un an, les prix à la consommation ont augmenté de 2,1% en septembre, selon des chiffres provisoires publiés par l’Insee (les résultats définitifs seront connus le 15 octobre). L’inflation accélère, puisque la hausse des prix avait été de 1,9% au mois d’août. Ce sont les services et surtout l’énergie qui seraient les principaux contributeurs de cette augmentation des prix à la consommation : +1,5% pour les premiers, +14,4% pour le second. Et cela ne risque pas de s’arranger, avec la hausse des prix du gaz de plus de 12% à partir du 1er octobre, et celle de 12% des prix de l’électricité pour février 2022, comme annoncé par le gouvernement.

Flambée des prix de l’énergie

.;
Petite consolation pour les consommateurs et leur pouvoir d’achat, les prix des produits manufacturés n’ont augmenté que de 0,4% en septembre sur un an. Les prix de l’alimentation se contentent si on peut dire d’une hausse de 1%. Quant aux fumeurs, ils doivent payer plus cher de 4,8% les produits du tabac. La hausse des prix dans ces trois catégories a toutefois ralenti, relève l’Insee. Cette inflation en surchauffe va encore durer plusieurs mois, selon les économistes : le rebond de l’activité provoque une forte hausse de la demande, entraînant mécaniquement une flambée des prix

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien:
http://www.economiematin.fr/news-nouvelle-acceleration-inflation-septembre

3 –  LES PORTS AFRICAINS, SOURCE DE CONVOITISE DE PEKIN
(Le portail de l’IE)

.
Depuis le 11 mars 2020 et le début officiel de la pandémie de Covid-19, l’équivalent de 11,2 milliards de dollars a été investi sur le continent africain par la Chine, selon les chiffres du think-tank American Enterprise Institute (AIE). Si certains partenaires africains traditionnels sont moins concernés, d’autres regorgent de liquidités en provenance de Pékin, preuve de l’intérêt grandissant de Pékin notamment pour leurs infrastructures portuaires.

Des routes et des ports : placer les pions de la Chine sur la façade maritime est-africaine

:
La répartition des investissements chinois en Afrique témoigne des priorités stratégiques de Pékin sur le continent. Après la Tanzanie, qui a reçu 2,2 milliards de dollars en 2020, l’Égypte et la Zambie complètent le podium, avec respectivement 1,8 et 1,7 milliard de dollars. La croissance de ces investissements, malgré le contexte contraint de la pandémie de Covid-19, répond au projet de développement d’infrastructures pharaoniques des « nouvelles routes de la Soie », promu par Xi Jinping dès 2013. A ce titre, Pékin a prévu de mobiliser 8 000 milliards de dollars pour développer ces nouvelles routes maritimes, terrestres et aériennes.

Retrouvez l’intégralité de cet article avec ce lien :
https://portail-ie.fr/analysis/2969/les-ports-africains-source-de-convoitise-de-pekin


DEFENSE ET SECURITE

;
Voici que nous sommes arrivés au « marathon budgétaire, et les premiers chiffres connus, on peut constater que la LPM est en bonne voie, avec une augmentation sensible et un budget « tenu » ; l’article qui consacre par ailleurs la valorisation des rémunérations démontre la souplesse de gestion dont dispose le ministère, afin de pouvoir anticiper et de concurrencer le secteur civil, très attractif, pour toutes catégories ; enfin, l’Europe de la défense, sujet récurrent en sciences politiques, trouve l’écho auprès des jeunes élites, ce qui promet, comme la souligné la ministre, de donner un sens à l’esprit de défense.
;

1 – LES PREMIERS CHIFFRES DU BUDGET 2022 DES ARMEES
(Home FOB, Nathan Gain)

;
Pas de surprise pour le budget 2022 du ministère des Armées, présenté aujourd’hui dans ses grandes lignes. Avec 40,9 Md€ de crédits annoncés dans le projet de loi de finances, la trajectoire reste conforme à la loi de programmation militaire et permettra, concernant l’armée de Terre, d’avancer sur Scorpion, les petits équipements et le maintien en condition opérationnelle. 

Une quatrième marche de 1,7 Md€

;
« Pour la quatrième année consécutive, le budget des Armées augmente à nouveau de 1,7 Md€ », a déclaré cet après-midi le porte-parole du ministère des Armées, Hervé Grandjean. Cette nouvelle marche porte à près de 41 Md€ l’enveloppe consacrée aux crédits de paiement de la mission défense. Les commandes plafonneront quant à elles à 36 Md€.

Les ressources supplémentaires par rapport au niveau de 2017 atteignent 26 Md€, a tenu à rappeler le ministère des Armées, insistant par ailleurs sur « le caractère absolument rarissime depuis 40 ans de la conjonction de deux choses : un budget très ambitieux d’une part, un budget tenu d’autre part ». 

Avec ces fonds supplémentaires, les Armées pourront poursuivre l’objectif de construction d’un modèle d’armée complet, mais aussi de « réparation » des équipements, des infrastructures, de la rémunération « qui, pendant des années, ont été l’objet de sous-investissements ». 

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.forcesoperations.com/les-premiers-chiffres-du-budget-2022-des-armees/

2 – EN MOYENNE, LA REMUNERATION NETTE DES MILITAIRES A PROGRESSE DE +2,7% EN 2020
(OPEX 360, Laurent Lagneau)

;
Ces dernières années, et dans l’attente de la mise en œuvre de la Nouvelle politique de rémunération des militaires [NPRM], qui a commencé en janvier dernier avec l’entrée en vigueur de l’Indemnité de Mobilité Géographique des Militaires [IMGM], deux mesures ont été prises pour les officiers généraux et faire face aux difficultés de fidélisation dans certaines spécialités.

Ainsi, en 2018, une « Indemnité spécifique de haute responsabilité » [ISHR] a été instituée pour, selon le ministère des Armées, « donner une base juridique robuste au régime de rémunération des officiers généraux occupant des postes de haute responsabilité dans l’administration centrale du ministère des armées », en le simplifiant tout en tenant compte « du niveau de responsabilité inhérent à l’emploi occupé [part fixe] et des résultats obtenus dans cet emploi [part variable] ».

Puis, en 2019, une « Prime de lien en service » [PLS] a été instaurée, avec une dotation initiale de 8,7 millions d’euros [portée à 12 millions en 2020, ndlr]. Il s’agit d’un « outil indemnitaire de pilotage souple et réversible permettant d’anticiper et de s’adapter aux évolutions d’effectifs et de métiers soumis à forte concurrence avec le secteur civil », avait précisé le ministère des Armées.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
http://www.opex360.com/2021/10/02/en-moyenne-la-remuneration-nette-des-militaires-a-progresse-de-27-en-2020/

3 DISCOURS DE FLORENCE PARLY, MINISTRE DES ARMEES, SUR L’EUROPE DE LA DEFENSE AUX ELEVES DE SCIENCES PO PARIS LE 27 SEPTEMBRE 2021
(Défense, DICOD)

;
;
Chers élèves, C’est toujours une grande émotion de revenir dans cet amphithéâtre Boutmy, et c’est un grand plaisir de le retrouver plein d’étudiants. Cela faisait trop longtemps que nous n’avions pas vu d’amphithéâtre plein. Je m’estime très privilégiée d’inaugurer ce cycle de conférences, qui est consacré à l’Europe de la défense et à la préparation de la présidence française de l’Union européenne. Mais avant de commencer, je voudrais d’abord rendre hommage à la mémoire du caporal-chef Maxime Blasco. Le caporal-chef Maxime Blasco est mort pour la France au Mali, vendredi dernier. C’était un soldat d’élite au parcours exceptionnel, qui était grand par son courage, qui était grand par ses qualités de cœur et admirable par son humilité. Et si je vous en parle, c’est d’abord parce que j’ai eu la chance de le connaître et parce qu’il incarne la force de l’engagement de ces milliers de Français qui sont déployés aux quatre coins du monde. En tant que ministre des Armées, rien ne m’a plus marquée que l’état d’esprit de ces jeunes militaires que je rencontre régulièrement sur le terrain. Souvent, ce sont des jeunes gens qui sont très calmes, très heureux de leur engagement, qui sont très sereins dans leur mission, et qui sont parfaitement conscients des risques qu’ils prennent. Car l’éventualité de la mort fait partie de leur quotidien, elle fait partie de leur condition. Parce qu’au ministère des Armées, servir la France a un sens, au-delà de tout ; c’est un ministère dans lequel les grandes idées prennent corps, et parfois très brutalement sur le champ de bataille.

Retrouvez l’intégralité de l’article avec ce lien :
https://www.defense.gouv.fr/salle-de-presse/discours/discours-de-florence-parly/discours-de-florence-parly-ministre-des-armees-sur-l-europe-de-la-defense-aux-eleves-de-sciences-po-paris-le-27-septembre-2021


TOUR D’HORIZON
DE MEDIAS SPECIALISES :


ESPRIT SURCOUF vous offre un tour d’horizon des titres de fond propres à susciter la réflexion de défense et de sécurité.

Le paradoxe des nouvelles radicalités (Télos, Gérard Grunberg)

https://www.telos-eu.com/fr/le-paradoxe-des-nouvelles-radicalites.html

L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris (El Watan)

.https://www.elwatan.com/a-la-une/lalgerie-rappelle-son-ambassadeur-a-paris-02-10-2021

Missiles nord-coréens: pas d’unité du Conseil de sécurité de l’ONU pour une déclaration commune
(45° Nord, la rédaction)

http://www.45enord.ca/2021/10/missiles-nord-coreens-pas-dunite-du-conseil-de-securite-de-lonu-pour-une-declaration-commune/

Diplomatie : de quoi l’Amérique de Joe Biden est-elle le nom ? 
(The Conversation, Anne E Deysine)

https://theconversation.com/diplomatie-de-quoi-lamerique-de-joe-biden-est-elle-le-nom-168880

Les marchés publics européens de défense épinglés par des parlementaires français (Home FOB, Nathan Gain)

.https://www.forcesoperations.com/les-marches-publics-europeens-de-defense-epingles-par-des-parlementaires-francais/


PARUS AU JOURNAL OFFICIEL

.
Textes à ne pas négliger pour comprendre l’actualité de défense et de sécurité

Décret n° 2021-1279 du 30 septembre 2021 relatif au marquage de certains produits en plastique à usage unique

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044153885

Décret n° 2021-1282 du 30 septembre 2021 modifiant le décret n° 96-691 du 6 août 1996 portant création d’un Office central pour la répression de l’immigration irrégulière et de l’emploi d’étrangers sans titre

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044154468

Décret n° 2021-1275 du 29 septembre 2021 relatif à la mise en œuvre de la réserve citoyenne pour la cohésion des territoires

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044137958

Ordonnance n° 2021-1247 du 29 septembre 2021 relative à la garantie légale de conformité pour les biens, les contenus numériques et les services numériques

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044125847

Décret du 29 septembre 2021 portant dissolution d’une association

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044125959

Décret n° 2021-1269 du 28 septembre 2021 relatif à l’organisation du service à compétence nationale « centre interministériel de services informatiques relatifs aux ressources humaines »

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044126783

Décret n° 2021-1240 du 27 septembre 2021 relatif aux vétérinaires des armées

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044111317

***

Cette revue d’actualité vous a intéressé ? Vous avez une remarque à nous faire ? Vous souhaitez nous le faire savoir ? Cliquer ICI.

(*) Colonel(ER) André Dulou

Président de la Gironde de la société des membres de la Légion d’honneur, président d’Aquitaine des membres de la Légion d’honneur décorés au péril de leur vie.
Il a travaillé dans une grande entreprise de construction navale, puis Ancien élève de l’école militaire d’administration, il devient Chancelier, chef de cabinet, spécialiste des questions d’événements graves, il quitte le service actif avec le grade de colonel.
Diplômé technique, breveté, il est auditeur du CFRH et de l’IHEDN.
Écrivain, historien, rédacteur en chef de la revue Floréal an X,
Il est Conseiller Mémoire et Patrimoine d’ESPRITSURCOUF.
André Dulou est l’auteur de nombreux romans….plusieurs ont été présentés dans la rubrique LIVRES d’ESPRITSURCOUF dans les numéros 116 du 15 juillet 2019 « Campagne interdite », 133 du 09 mars 2020  « Amère Discipline » et 149 du 19 octobre 2020 son dernier ouvrage « Cyber-Caprices »


Bonne lecture et rendez-vous le 18 octobre 2021
avec le n°175
D’ici là, pour une bonne santé, prenez soin de vous.

RESPECTEZ LES CONSIGNES :
Distanciation, port du masque  …

espritcors@ire ne reçoit aucune subvention, il n’est financé que par ses membres et les lecteurs d’ESPRITSURCOUF.

Si vous aimez notre site, si vous voulez l’aider à s’améliorer, adhérez ou faites un don à espritcors@ire, association reconnue d’intérêt général, qui l’édite.

Etre adhérent, vous permet d'être informé en premier et de recevoir la Lettre hebdomadaire d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2021 :

- Cotisation : 50€ net fiscal 17€,

- Bienfaiteur : 100€ net fiscal 34€,

- Soutien : 150€ net fiscal 57€.

 

DON : Pour tout autre montant ou pour IFI

 

VERSEMENT :

- par chèque, à l'ordre d'espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris)

- par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez su"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"

- par virement demander notre RIB à contact@espritsurcouf.fr

           

Chers lecteurs d’ESPRITSURCOUF,

Vous avez apprécié cet article Vous pouvez le retransmettre à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF (https://espritsurcouf.fr/).

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité".

Suivez-nous sur Facebook , Twitter , LinkedIn , Instagram , YouTube .

Sur les réseaux sociaux, donner votre avis, indiquer que vous aimez notre site, inciter vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF.

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn , Twitter … à contact@espritsurcouf.fr