RETOUR SUR UN PHÉNOMÈNE RÉCURRENT :
« LE PHÉNOMÈNE DES BANDES »

.
Jean François Clair
Ancien directeur adjoint de la DST
Conseiller «Sécurité, Terrorisme» d’ESPRITSURCOUF

.
Cette semaine, Jean François Clair, ancien directeur adjoint de la DST , nous propose de mettre l’accent sur un phénomène récurrent, et qui lui paraît d’une globalité bien plus importante que celle décrite dans les faits divers et les actualités « à la mode » : Le phénomène des bandes.
.

Le phénomène des bandes, les médias s’en étonnaient déjà en 1981, et depuis sans cesse on en parle et on n’en reparle sans résultats malgré les différents essais de « politiques adaptées », au contraire le phénomène ne fait que se développer.

Est-ce que la loi sur la « Sécurité globale » sera efficace ? Elle a été adoptée par l’Assemblée nationale et sera examinée au Sénat en mars prochain.
Dernier évènement repris par les médias : Ce mercredi 17 février, à 6 h, plusieurs équipes de la brigade anticriminalité et de la sûreté urbaine ont investi des appartements dans le quartier de la Roseraie à Angers à la recherche des auteurs présumés des violences urbaines du 31 décembre dernier. The conversation lui consacre un article que les membres d’espritcors@ire peuvent consulter et s’ils le souhaitent, commenter :

« Comprendre le phénomène des bandes et son évolution »,
de Thomas Sauvadet , Sociologue,
Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC)
▶️ http://theconversation.com/comprendre-le-phenomene-des-bandes-et-ses-evolutions-154660

Il s’agit d’une synthèse sur la socio-psychologie de l’âge pré – adulte, dans une société rongée par les gains faciles de la drogue ( encore appelés trafics de stupéfiants), et la volonté de masquer ce qui dérange dans le rapport entre la rue et l’adulte ignorant du « sous-main » des quartiers populaires. Il en résulte une perte des valeurs traditionnelles du respect de la discipline simple, pour entrer dans une délinquance où l’adolescent, voire l’enfant s’est approprié l’espace ainsi laissé vacant pour et par la règle. Ainsi, le quartier devient un lieu de vie, avec des conditions qui échappent au monde régulier, en devenant, avec le temps passé au sein de ces bandes, qui abordent l’âge adulte comme si leur seul avenir générationnel était dicté par la délinquance.

Cette culture transgressive, relayée largement par les films, les séries, apporte, par les réseaux sociaux, une montée de périls dont la paix sociale souffre assurément.
.

▶️ Lien pour consulter l’article :
-pour visualiser des reportages de 1981,de 2002 à 2008 ou de 2013
-pour bénéficier d’informations complémentaires et explicatives du phénomène

Jean François Clair
Ancien directeur adjoint de la DST
Conseiller « Sécurité, Terrorisme »d’ESPRITSURCOUF

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Soutenez-nous !

     

Nous ne recevons aucune subvention, nous ne sommes financés que par les lecteurs d’ESPRITSURCOUF. Adhérez ou faites un don défiscalisé à Espritcors@ire , association reconnue d’intérêt général qui l’édite.

Ainsi vous serez informé en priorité et recevrez le SEMAPHORE Lettre d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2022 :

  • Cotisation: 50€ net fiscal 17€,
  • Bienfaiteur: 100€ net fiscal 34€,
  • Soutien: 150€ net fiscal 57€.

VERSEMENT :

  •  par chèque, à l'ordre d'Espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris
  • par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez sur"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"
  • par virement demander notre RIB à secretariat@espritscorsaire.fr

ESPRITSURCOUF

« UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE »

 

Vous appréciez cet article, transmettez-le à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur FacebookTwitter, LinkedIn, Instagram et YouTube

Sur les réseaux sociaux, donnez votre avis, indiquez  que vous aimez notre site, incitez vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn, Twitter … à contact@espritsurcouf.fr