;« Ô Temps,
suspend ton vol … »

.
Pascal Le Pautremat (*)
Rédacteur en chef d’ESPRITSURCOUF

.
;
D
ans son poème Le Lac, Alphonse de Lamartine (1790-1869) insistait sur l’âpreté du temps qui avance, des heures qui s’écoulent irrémédiablement… « L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ; il coule, et nous passons ! … »

Pour autant, il est précieux que ce Temps soit dignement utilisé…pour préparer l’avenir. Et compte tenu des défis pluridisciplinaires qui se présentent à nous et s’accumulent, nul ne contestera que, devant l’immensité des tâches à accomplir, le Temps presse… Paradoxe de notre humanité en ce XXIe siècle.

Sur le plan de la stabilité politique et des enjeux sécuritaires, les réflexions appellent à des transformations salutaires. Mais leur ajustement est toujours difficile tant il exige moult précautions. Christian Fremaux, dans la rubrique Humeurs, constate que toutes les réflexions politiques témoignent d’une certaine volonté d’un retour à l’ordre, mais lequel, sans que les droits fondamentaux ne soient bafoués et que l’on ne bascule dans un autoritarisme liberticide. Difficile combinaison…

L’insécurité faisant partie des premières préoccupations des Français, Xavier Raufer souligne que, durant ces vingt dernières années, la criminalité en France a connu de profondes mutations : « Criminalité, bilan 2000-2020 » pour la rubrique Sécurité. X. Raufer fait aussi une mise au point sémantique sur le concept de mafia.

En matière de géopolitique, Patrick Hébrard, Vice-amiral d’escadre (2S) revient sur la dynamique opérationnelle de l’Europe dans l’action navale, que ce soit en Méditerranée mais aussi dans l’espace indopacifique, de plus en plus sensible.

Bertrand du Marais, pour la rubrique Economie, insiste sur l’importance, dans le monde des Affaires, de sortir d’un cadre d’uniformisation autour du droit anglo-saxon et de favoriser l’acculturation et l’approche pluridisciplinaire, en tenant compte des réalités des pays partenaires : « Stabilité des relations économiques internationales et confiance juridique vont de pair ». De même, au-delà, du concept de confiance, que lui aussi loue et valorise, il s’agit d’aller toujours plus en avant, au niveau européen, pour protéger au mieux les données personnelles, notamment face aux entreprises américaines dont les liens avec les services de renseignement sont loin d’être éclaircis.

Pour la Revue d’actualités, André Dulou attire notre attention d’abord sur : UN SOMMET MONDIAL POUR LA MER : APRÈS LES TERRES RARES, L’EAU RARE ? et une floraison d’articles de presse particulièrement riche ; ce qui permet de disposer d’un regard affiné sur les questions le plus sensibles du moment.

Enfin, pour la rubrique Livre, nous attirons votre attention sur le dernier ouvrage de Paul Gaujac, historien militaire, qui fut Directeur du Service historique de l’Armée de Terre, fin connaisseur de l’armée française pendant la Seconde Guerre mondiale et de l’emploi des troubles coloniales. Il propose un magnifique ouvrage, richement illustré, sur Les goums marocains, de 1941 à 1945, publié aux éditions L’Esprit du Temps. L’occasion de découvrir ou redécouvrir toute leur épopée destinée à évincer l’armée allemande du Sud Méditerranéen, depuis leur engagement en Tunisie, à partir de 1943, puis en Sicile et en Corse, avant d’intervenir en Italie et de participer à la libération de la France, depuis la Provence, jusqu’à l’ultime offensive en Allemagne qui mène les goumiers jusqu’en Autriche. Au-delà du récit très documenté et précis des diverses phases conflictuelles, des réalités stratégiques autant que tactiques, Paul Gaujac place le combattant au cœur du récit. Les très nombreuses photos et leurs commentaires précis – jamais anodins – témoignent aussi des réalités de la vie quotidienne des goumiers et des combats menés. Leur bravoure et leur efficacité opérationnelle les ont fait craindre des Allemands. Paul Gaujac rappelle aussi combien les goumiers, dirigés par des officiers d’origine européenne, étaient liés à leurs chefs par la force d’une confiance mutuelle et de la parole donnée…

Bonne lecture.


(*) Pascal Le Pautremat est Docteur en Histoire Contemporaine, diplômé en Défense et Relations internationales. Conférencier et chargé de cours dans l’Enseignement Supérieur, il a enseigné à l’Ecole Spéciale militaire de Saint-Cyr, et au collège interarmées de Défense. Il intervient aussi dans les sociétés et les structures publiques en matière d’analyses géopolitiques et géoéconomies. Auditeur de l’IHEDN (Institut des Hautes Études de Défense nationale), ancien membre du comité de rédaction de la revue Défense, il est le rédacteur en chef d’ESPRITSURCOUF…
Son dernier ouvrage « Géopolitique de l’eau : L’or Bleu” est présenté dans le numéro 152 d’ESPRITSURCOUF du 30 novembre 2020

Bonne lecture et rendez-vous le vendredi 04 mars 2022
avec le n°184
D’ici là, pour une bonne santé, prenez soin de vous.
RESPECTEZ LES CONSIGNES :
Distanciation, port du masque  …

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Soutenez-nous !

     

Nous ne recevons aucune subvention, nous ne sommes financés que par les lecteurs d’ESPRITSURCOUF. Adhérez ou faites un don défiscalisé à Espritcors@ire , association reconnue d’intérêt général qui l’édite.

Ainsi vous serez informé en priorité et recevrez le SEMAPHORE Lettre d’actualité, réservée à nos membres.

 

ADHÉSION 2022 :

  • Cotisation: 50€ net fiscal 17€,
  • Bienfaiteur: 100€ net fiscal 34€,
  • Soutien: 150€ net fiscal 57€.

VERSEMENT :

  •  par chèque, à l'ordre d'Espritcors@ire (7, rue Rosa Bonheur, 75015 Paris
  • par Paypal ou par Carte bancaire, cliquez sur"Cotisation, défiscalisation" ou sur "Don-IFI"
  • par virement demander notre RIB à secretariat@espritscorsaire.fr

ESPRITSURCOUF

« UN AUTRE REGARD SUR LE MONDE »

 

Vous appréciez cet article, transmettez-le à vos amis et relations en donnant le lien de l'article ou l’adresse du site ESPRITSURCOUF

Merci pour votre action au service du rayonnement de notre "Observatoire de Géopolitique, Économie, Défense et Sécurité"

Suivez-nous sur FacebookTwitter, LinkedIn, Instagram et YouTube

Sur les réseaux sociaux, donnez votre avis, indiquez  que vous aimez notre site, incitez vos amis à "liker" ESPRITSURCOUF

Si vous souhaitez intégrer les réseaux sociaux d’ESPRITSURCOUF, merci de nous indiquer le libellé exact du nom de chacun de vos comptes Facebook, LinkedIn, Twitter … à contact@espritsurcouf.fr